Mes 5 sens

Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] - Comment nos sens nous renseignent sur les aliments que nous consommons ?
Objectif :
- Utilisation des ses sens afin de déterminer, d'identifier les caractéristiques d'un objet. - Acquisition d'un vocabulaire descriptif.
Matériel :
  • pommes ;
  • affiches ;
  • sacs poubelles ;
  • feuilles A4 ;
  • feuilles d'arbres ;
  • loupes ;
  • papiers de différentes textures ;
  • balle de tennis, une orange, une balle en plastique ;
  • bouteilles en plastique ;
  • pierres, craies,bouchons ;
  • bac pour présenter des objets en vrac ;
  • produits odorants : vinaigre, café, cacao, thé, gel douche ;
  • boîtes à chaussures;
  • objets divers (cuillère, pierre, marteau...);
  • album « Peupeu le Terrible » de Gérard Franquin.
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

Les élèves ont fait des sciences chaque jour de l'année selon une progression bien définie et bien équilibrée, et en impliquant les parents dans l'aventure.


Introduction

 

A l'attention des parents,

Madame, Monsieur,
Dans le cadre de l'enseignement des sciences, votre enfant va participer à des activités portant sur « les 5 sens ». Il aura des travaux de recherche à faire à la maison. Je souhaiterais que vous l'aidiez. A cette occasion, vous pourrez lui poser des questions sur les expériences en cours dans la classe. Vous pouvez aussi venir vous informer sur nos travaux et lire les comptes-rendus dans le cahier des parents à votre disposition dans la classe.
Par avance, merci de vos aides.

La maîtresse de la classe.

 

 


Sommaire des séquences sur LES CINQ SENS

Questionnaire d'introduction

Il sagit de la première activité formelle du module. Les élèves partagent leurs expériences antérieures, individuellement ou en groupes.

1. Introduction aux cinq sens
On demande aux élèves d'utiliser tous leurs sens pour décrire un objet simple.
2. La vue
Les élèves regardent attentivement un objet familier, puis découvrent comment ils doivent pouvoir le distinguer.
3. Grossir les choses
Les élèves utilisent une loupe pour améliorer leur vision des objets.
4. Observation en plein air
Les élèves se promènent, regardent attentivement les choses et les détails qu'ils navaient pas remarqués.
5. Les sacs mystérieux
Les élèves explorent le toucher, on leur demande de decrire et d'identifier des objets mystérieux.
6. La collecte
Les élèves rassemblent les objets qu'ils ont envie de toucher, puis les classent (texture).
7. L'ouïe
Les élèves explorent l'ouïe et les différents sons qui les entourent.

 

 

8. Les sons mystérieux
Les élèves secouent des petites boîtes et écoutent attentivement le son qu'elles produisent. Ils essaient de deviner quels sont les objets qui se cachent à l'intérieur.
9. Les sons du dehors
En se promenant, les élèves entendent des bruits et réfléchissent à ce que cela leur rappelle.
10. L'odorat
Les élèves explorent l'odorat en décrivant les odeurs d'objets et de substances simples.
11. Les odeurs mystérieuses
Les élèves essayent d'identifier et d'assortir les odeurs d'objets et de substances contenus dans les boîtes mystérieuses.
12. Le goût
Les élèves explorent et décrivent le goût de différents aliments simples.
13. Le pop-corn
Les élèves utilisent tous leurs sens pour décrire la fabrication du pop-corn, du grain jusqu'à la .
Questionnaire final
Le questionnaire final a été conçu afin d'évaluer l'évolution de la compréhension des capacités d'analyse des élèves.

 

 


SEANCE 1

Introduction aux 5 sens

Les élèves des 2 classes « Défi CE 1 » sont rassemblés dans la salle scientifique de l'école.
Au centre de la pièce, une table de démonstration où sont exposés une vingtaine d'objets, pris au hasard dans la classe mais familiers des enfants.

Défi N° 1

Vous allez observer ces objets et donner le plus de renseignements possible sur chacun deux.

- « La couleur ? »
- « Vous pouvez faire beaucoup mieux ! Vous pouvez
donner des renseignements sur :
- la forme
- la taille
- la couleur
- la provenance
- le prix
- l'utilisation
- le propriétaire
- la composition
comme de véritables détectives. »

Florianna : « Cest une cuillère en plastique . Elle est Blanche, petite. Elle sert pour mettre le lait de bébé dans le biberon. Elle n'est pas fragile sauf si on marche Dessus. C'est gratuit car elle est déjà dans la boîte de lait. Après, on peut s'en servir pour le café quand la boîte est vide.

Ensuite, je montre aux élèves d'autres dosettes de tailles différentes. 2 dosettes sont identiques, excepté la couleur (rouge pour lune, bleue pour lautre). Je demande aux élèves de me dire en observant quelle est la plus grande.

- Le sens de la vue est-il si fiable ?

Défi N° 2

Voici des pommes de différentes variétés.

Vous allez bien observer votre pomme à 2, noter sur une feuille au moins 10 renseignements sur votre fruit.

Retour en classe.
Discussion entre les 2 partenaires.
Travail d'écriture à 2.
Affichage des observations des 9 groupes.
Dégustation de notre pomme.

Dina a une idée : « Je nai pas parlé du goût de la pomme. Elle est sucrée, je vais le rajouter sur ma feuille. »

Bilan de la séance 1

Les observations sont pertinentes.

Certains binômes fonctionnent très bien pour une 1ère fois.

D'autres couples ont besoin d'une aide constante à l'écriture.

 

Quelques élèves se distinguent déjà par leur esprit d'initiative.

 

 


 

 

 

 


Séance N° 2

Chaque binôme reprend son travail de mardi

  • Reprise de la feuille d'observation de la pomme.
  • Relecture des notes recopiées au propre par la maîtresse.
  • Présentation à la classe du 1er groupe : Imène et Florianna.

Classement de tous les adjectifs utilisés dans un tableau faisant apparaître les 5 sens.

  • Travail oral et collectif.
  • Discussion pour ladjectif « RONDE ».

Emmanuel : « Cest la main qui dit qu'elle est ronde. »

Dina : « Moi, je vois qu'elle est ronde. »

Observation du tableau terminé.

Remarques à des élèves :

  • Dans la colonne « VUE », il y a plus de renseignements.
  • Dans la colonne « OUÏE », il n'y a rien.

Emmanuel n'est pas daccord.

  • « Moi, quand je tape ma pomme sur la table, elle fait du bruit »

Les enfants partent à la maison avec la mission de secouer les pommes et d'écouter si les pépins bougent à l'intérieur du fruit.


 

 

 

 


 

 

 

 


 

Séance N° 3

 

Jeu du sac mystère :

Il faut découvrir le nom de l'objet enfermé dans le sac poubelle noir avec seulement 3 indices visuels.

1er essai / La maîtresse.
*** Ca mesure 20 cms.
Cest beige, jaune, marron. C'est blanc à l'intérieur.

Les enfants trouvent immédiatement : un morceau de pain.

2ème essai / Jordan.
*** C'est gros, c'est orange comme couleur, c'est rond comme forme.

Une orange.

3ème essai / Laura.
*** C'est rond, en métal, avec des points pour la décoration.

Là, les enfants cherchent très longtemps.
Les propositions fusent, corrigées par les élèves avec retour aux indices donnés en début de jeu par Laura.
Personne ne trouve !!!
Laura nous montre son objet : Un bracelet.

Travail à la maison : Les enfants emporteront une fiche à faire à la maison avec leurs parents pour Lundi.
Retour des fiches : /18


1 ) La vue


 

Séance N°1

Lancement de la séquence :

  • Les enfants ont apporté des objets de la maison qu'ils vont faire deviner à leurs camarades, 3 indices visuels, pas plus. 14 objets étaient là dès lundi matin.
  • Cet exercice a l'air de les motiver !

1 er essai : Geoffrey.

- « Cest marron, dur, fragile si on le jette parterre.
- D'abord c'est mou, puis ça devient dur.
- Cest mon père qui l'a rapporté de la montagne. »

Résultat :

    • Les 3 indices n'ont pas suffi
    • On questionne Geoffrey qui ne peut répondre que par oui ou non.
    • Finalement, il doit donner la solution :
      - « Cest une pierre volcanique.

 

 

1 er défi lancé à la classe.

[voici 5 petits objets en métal. Chaque groupe va en dessiner un. Le défi consiste à le reconnaître d'après son croquis.]

- Le dessinateur du groupe exécute le croquis, aidé des camarades qui le conseillent.
- C'est notre 1 er travail de groupe !
- Affichage des 5 croquis.
- Réussite complète.

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarques des élèves :

*Les dessins sont très différents
*Les dessins sont bien faits.
*Celui de Jordan est très bien car on a tout de suite compris que cétait un gros clou. Il a bien fait le détail important.
*Celui de Kelly est mal fait mais on a quand même trouvé car c'était le dernier.

2ème défi :

Puisque vous êtes de si bons observateurs, je vous propose un défi plus difficile Vous êtes en CE1
Voici 18 graines.
Certaines se ressemblent, d'autres non.
Je vous demande à nouveau de les dessiner.
Ensuite il faudra les reconnaître d'après leur croquis.
Jordan : -Non, c'est trop dur !!!
Alors pour vous aider, je vous prête une loupe.

*** Les enfants observent leur graine un long moment avant de la dessiner.
*** Ils en profitent aussi pour regarder leur pouce en gros plan, puis leur gomme, leur trousse, la main du voisin.

  • Affichage des 18 croquis de graines
  • Propositions des élèves pour les graines les plus grosses qui sont identifiées immédiatement.

Ce sont celles de Hichem et Jordan qui avaient
-l'un un noix entière
-l'autre un noyau de pêche.

  • Propositions pour les autres graines :
    - les 2 croquis de graine de maïs sont reconnus et bien différenciés.
    Ce sont celles de Sénem et Dina.
    - l'une avait une tache au milieu
    - l'autre une collerette à la base.
  • Propositions pour les graines uniques :
    - la graine de lentille de Marvin qui était la seule graine verte
    - la graine de haricot blanc de Imène qui était la seule blanche avec un point noir.
    - le pépin d'orange de Houda, le seul à être d'un si beau jaune clair.

Bilan de ce 2 ème défi :

Pour moi, c'est un bilan tout à fait positif car les enfants ont non seulement été de bons dessinateurs, précis, rapides, mais encore de bons observateurs pour rapprocher graines et croquis.


Séance N° 2

Entretien avec la classe :

Pour lancer la séance, je propose aux enfants de continuer le jeu du sac mystérieux.
13 sacs nous attendent encore au fond de la classe.

Laura :
- « Cest rose et blanc.
- C'est long et rond. »

De nombreuses propositions arrivent, et à chacune delles retour aux indices donnés.

Solution : Une corde à sauter.

Nouveau défi :

Voilà 18 feuilles, prises au pied du même arbre dans la cour de l'école. Elles sont différentes. Vous allez en faire le croquis très précis, le but étant de les retrouver d'après leur croquis, comme pour les graines.

Maxime : « On peut prendre les loupes ? »

- Si vous pensez que ça peut vous aider

 

 

 

 

Affichage des 18 croquis
Reconnaissance des feuilles réussie

Remarques de la maîtresse :

  • Les croquis deviennent très précis mais cette séance a été un peu longue et certains enfants n'ont pas écouté jusqu'au bout.
  • Une fois leur feuille reconnue, la séance perdait de son intérêt.

Jeu final :

-Reprenons les fiches de travail à la maison où on devait décrire un objet.
-Lecture de quelques fiches à la classe pour deviner l'objet.

Là, tous ont essayé de deviner l'objet d'écrit par Dina :
-une statue en bois.

Trace écrite de la séance :

-Je demande aux enfants de produire une phrase sur nos 2 séances, phrase qui sera ensuite tapée par eux sur l'ordinateur avec l'aide éducateur Farouk.

 

 

 

 


Observation à la loupe

Séance N° 1
Grossir les choses

Entretien : Nous continuons le jeu du sac mystérieux en utilisant tous les objets apportés par les enfants lundi dernier.

Jordan :
« Cest marron, blanc et vert. Il y a une partie qui monte. »
Propositions nombreuses.
Comme Jordan s'impatiente, il ajoute : « Cest comme le Titanic en plus petit ! »
Solution : un bateau

Imène :
« Cest jaune, avec des trous, ça va dans l'eau. »
Peu de propositions car la solution est trouvée de suite.
Solution : une éponge

Emilie :
« C'est bleu devant et gris derrière, ça brille un peu. A l'intérieur, il y a des poissons. »
Propositions très éloignées de la solution.
Solution : un souvenir de dauphin sous la neige dans une boule en verre.

Synthèse sur la loupe :

*** A quoi sert une loupe ?
Sénem : « Ca grossit les choses. »
Hichem : « Ca permet de bien voir les détails. »

*** Observons notre trousse et ce qu'elle contient avec une loupe.
Les enfants regardent avec et sans la loupe. Ils se regardent les cheveux

***Maintenant, nous allons regarder à la loupe un échantillon de papier et le dessiner exactement comme on le voit.

(5 textures différentes à observer à la loupe :

  • Papier WC.
  • Sopalain.
  • Filtre à café.
  • Kleenex
  • Torchon d'infirmerie)

Affichage des croquis / des échantillons

Bilan : Les enfants n'ont pas réellement utilisé leur loupe pour grossir leur vision des échantillons.

2 ème séance (avec loupe)

*** Rappel de la manière d'utiliser la loupe qui est un outil. Geoffrey s'en charge et explique la façon de grossir les objets.

*** 2 ème essai avec des brins de fils, ficelles, laines, cordes. Le support est rond.

Bilan :

- Cest une réussite. Cette fois-ci, les enfants ont bien utilisé leur loupe pour grossir. Je l'ai vu à la manière d'observer.

 

 

 

 


Observons la nature autour de l'école

Séance N° 1

Entretien

Le jeu du sac mystérieux, qui débute chacune de nos séances depuis une semaine, est devenu un rituel.

Sheng Yi nous énonce ses 3 indices :

  • C'est rond.
  • C'est en matière plastique et en fer.
  • C'est vert.

Propositions :

balle ballon boîte bouteille jouet pomme

A chaque proposition, la classe examine la conformité avec les indices. Mais personne ne trouve

Questions directes :

  • Est-ce que ça se mange ?
  • Est-ce que ça se casse ?
  • Est-ce que c'est mou ?

Solution donnée par Sheng Yi : un porte-clé tamagoshi.

  • Lancement du problème du jour :

Après toutes ces expériences, sommes-nous devenus de meilleurs observateurs ?

Bien sûr, les enfants sont persuadés d'être devenus de bons observateurs. Dina, l'autre jour , a bien remarqué que la maîtresse avait oublié un accent sur le tableau.
Nous allons sortir dans la cour de récré et vous allez essayer de découvrir, rien qu'en observant avec vos yeux, des détails nouveaux, de petites choses que vous n'aviez jamais remarquées.

Préparation :

  • Rappel des règles de sécurité.
  • Préparation d'un carton avec papier et crayon pour prendre des notes sur place.

Sortie :

  • Les enfants se dispersent dans la cour à la recherche de détails nouveaux et dignes d'intérêt.
  • Je les observe : ils regardent mais ils passent aussi leur main un peu partout et discutent entre eux.

Emmanuel : Je n'avais jamais remarqué que les marques blanches au sol étaient plus lisses que le macadam de la cour.
Maxima : Moi, je pensais que les arbres avaient le même tronc. Là, je vois que non.
Marvin : Moi, Emmanuel m'a pris mon banc. ?????

 

 

 

 


 

 

 

 


Séance N° 2

Bilan de la sortie :

  • On présente ses notes, croquis. On commente en donnant ses impressions personnelles à chaque détail remarqué et exposé.
  • De nombreux enfants ont fait une accumulation de croquis. (La consigne était pourtant de noter précisément les détails).
  • La boussole, attachée à un fil autour du cou , a bien servi (Leur curiosité était évidente).
  • Ils ont eu envie très souvent de faire partager leurs découvertes immédiatement à leur voisin.

Nous allons utiliser la boussole dans d'autres situations. Là, je ne suis pas certaine qu'ils aient compris que cet outil permet de « mieux voir les détails invisibles à l'oeil nu. »

 

 

 


2) Le toucher


 

Séance N°1

  • Entretien préalable :

Lundi, avec la boussole, nous avons découvert de nouveaux détails dans la cour. Vous avez beaucoup touché autour de vous pour mieux comprendre les choses.
Aujourdhui, nous allons faire une petite expérience pour entraîner ce sens du « toucher ».

  • Test du sac mystère :
    [2 grands sacs noirs sont posés sur la table, renfermant chacun 14 objets inconnus des enfants.]
    *** Le test consiste à les identifier en les palpant avec ses 2 mains.
    Dina, Jordan se proposent.
    -Dina en reconnaît 5 :
    . Gant, boîte de camembert, chiffon, sopalin, papier d'aluminium
    -Jordan, lui, en retrouve 6 :
    sac plastique, sopalin, gant, ruban, boîte de camembert, papier aluminium
  • Correction collective :
    Les 14 objets sont sortis du sac et exposés sur la table centrale de la salle de sciences où s'est déroulé le jeu-test N° 1.
    Les élèves observent ces 14 objets.

De retour en classe, ils vont devoir s'en souvenir et les noter sur une feuille.

  • Retour en classe :
    Chacun essaie de se souvenir des 14 objets vus.
    Maxime termine le 1 er.
    De nombreux enfants écrivent le mot, demandent parfois une aide et j'épèle les mots inconnus, après le découpage phonétique par l'enfant demandeur.
    (mots demandés le plus souvent : cerise fromage camembert aluminium courgette)


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


  • Bilan :

-les différents papiers n'ont pas été bien différenciés au toucher. Il est vrai que j'avais accumulé les difficultés : (papier, W.C., papier sopalin, mouchoir en papier, serviette de table)
-la tomate cerise et la courgette ronde ont été reconnues comme fruit mais pas identifiées.
-le lacet et la branche n'ont pas été perçus. Peut-être étaient-ils tout simplement dans un repli du sac
-les enfants ont préféré en majorité écrire les mots plutôt que dessiner les objets. Je les sens bien partis pour les prises de notes plus conséquentes. D'ailleurs je les ai complimentés à ce propos.

 

 

Entretien :
Avec la main, vous arrivez à peu près à reconnaître des objets cachés. Avec quelles autres parties du corps pourrait-on reconnaître des objets sans les voir ?
Imène : le genou
Jordan : le menton
Emmanuel : le coude
Florianna : le nez
Jimmy : la jambe

Faisons un essai. Voisi 3 objets ronds :

  • une balle de tennis
  • une balle en plastique
  • une orange

« Pourriez-vous les reconnaître les yeux bandés, juste en les touchant avec le nez ? le menton ? le coude ? »

Protocole d'expérience :

  • Nous allons nous mettre d'accord sur les conditions d'expérience et préparer un tableau pour noter les résultats.
  • Dans chaque groupe, choix d'un secrétaire pour construire ce tableau, et noter les résultats demain.

Groupe 1 : Geoffrey
Groupe 2 : Maxime
Groupe 3 : Florianna
Groupe 4 : Dina
Groupe 5 : Laura

1 er Bilan : Tous les tableaux sont correts sauf celui du groupe 5 qui ne tient pas compte de toutes les balles. Peut-être comprendront-ils le sens du tableau quand il aura été utilisé demain.

 

Expérimentation.

  • Dans chaque groupe, les enfants testent leur sens du toucher en reconnaissant, les yeux bandés, les 2 balles et l'orange.
  • Le secrétaire, choisi hier, note les résultats sur le tableau pas oui/non.
  • Les tests se déroulent bien ; chacun observe, attend la réponse .

Exploitation des résultats.

Les enfants regardent attentivement l'ensemble des résultats, et commentent les travaux des autres groupes.

 


 

 


Bilan des remarques des élèves :
*Ils comptent le nombre de oui pour chaque objet rond :
-balle de tennis : 12
-balle en plastique : 14
-orange : 11

Synthèse / Exploitation des observations :

  • Pourquoi avez-vous confondu la balle en plastique et l'orange ?

Jordan : -« Elles sont lisses toutes les deux. »
Senem : -« Moi, la balle de tennis me chatouillait le nez. »
Laura : -« Avec le front, on reconnaît moins bien les balles. »

  • Pourquoi avoir confondu la balle de tennis avec les 2 autres puisqu'elle n'est pas lisse, elle ?

Emmanuel : -« Quand on pose juste la balle, on ne la reconnaît pas assez. Il faudrait la faire un peu rouler sur la peau. »
Marvin : -« Moi j'ai mis du temps à réfléchir. »
***J'explique alors aux enfants que parfois il faut du temps pour choisir entre plusieurs possibilités. En sciences il ne faut pas parler au hasard. Il vaut mieux prendre sont temps mais savoir expliquer pourquoi on a choisi une solution plutôt qu'une autre.


Séance 4

La collecte de matières

Munis d'un crayon à papier et d'une feuille blanche, les enfants partent à la recherche de surfaces différentes au toucher dont nous allons prendre les empreintes.
Nous explorons.le couloir, le préau, la cour de récréation.
Les enfants passent leur main un peu partout, et me demandent le mot juste.
Je note quelques imprécisions de vocabulaire :

  • Siège / chaise
  • Par terre / sol
  • Carreau / vitre
  • Bois / liège
  • Plastique / mastic

Retour en classe :

  • On observe les empreintes prises par les autres camarades et on tente de reconnaître les surfaces.
  • On collera ensuite nos épreuves dans le cahier de sciences.

 

 



 

 


Les boîtes mystères

  • Entretien.

Je donne à chaque groupe une bouteille en plastique opaque refermant un objet.
Consigne : en agitant la bouteille, essayer de trouver quel est cet objet.
Vous ne donnerez votre solution que quand vous aurez bien discuté et que vous serez tous d'accord dans votre groupe.

Groupe 1 : une pierre
Pourquoi ?
Ça ne se casse pas quand on secoue donc c'est dur comme une pierre.

Groupe 2 : une craie
Pourquoi ?
En glissant dans la bouteille, ça ne roulait pas comme pour l'expérience sur les odeurs. Ça nous fait penser à la craie.

Groupe 3 : un bouchon
Pourquoi ?
Quand on remue ça produit peu de bruit comme un bouchon en liège.

Groupe 4 : un marron
Pourquoi ?
On a beaucoup secoué et Chiong qui connaît bien les marrons a dit que c'était ça.

Groupe 5 : un caillou
Pourquoi ?
Maxime affirme que ça fait le bruit des cailloux qu'on lance.
Jordan penche plutôt pour un marron car il vient d'en lancer contre la porte de son hall.

Solution : cétait un marron.

Demain vous aurez 4 objets à reconnaître d'après le son produit dans une boîte.

 

 


3) L'odorat.


  • Entretien.

Retour en arrière dans le temps. Quelles sont les odeurs perçues dans la cuisine ce matin ?
Les enfants réfléchissent un bon moment ; puis les premières idées arrivent :

  • Chez moi, ça sentait le café, dit Dina.
  • Moi, ma soeur avait fait pipi au lit et ça sentait jusque dans la cuisine, dit Emmanuel.
  • Moi, ma mère avait fait un gâteau, mais ça sentait le brûlé partout, dit Hichem.
  • Chez moi, ça sentait le lait chaud, dit Imène

Maintenant je vais distribuer dans chaque groupe un bac avec objets. Vous allez les sentir et me dire ce qu'ils évoquent pour vous.
{une cuillère en plastique, une pierre, une orange, une pomme de terre, des graines de pipasol}

***Chiong, qui est enrhumé, ne peut rien dire sur les odeurs. Donc le nez est important pour les odeurs !
*La pomme de terre,
elle sent la terre, et un peu le fruit comme la pomme qu'on a observée avant.
*La pierre,
elle sent la montagne, la colonie, la Belgique, la terre, le froid, et la neige.
*L'orange,
elle sent un peu la banane.
*La cuillère en plastique,
ne sent rien du tout ; elle n'a aucune odeur.
*Les graines de pipasol, elles sentent le sel.


 

 


Séance N° 2

Aujourdhui, je vous propose le plus grand défi jamais proposé à des CE1. Vous allez essayer de reconnaître les 10 odeurs enfermées dans 10 bouteilles opaques percées d'un petit trou dans le bouchon.
-Chacun va faire son tableau.
-Vous allez partager vos bouteilles avec les enfants de votre groupe.
-Quand vous aurez terminé, nous verrons si vous êtes d'accord.
Je fais la distribution et les enfants se mettent au travail.

 

 

Bilan de la séance N° 2.

Cette séance a duré plus longtemps que prévu.
Les enfants ont pris du temps pour essayer de vraiment découvrir l'origine de l'odeur sentie dans la bouteille.
Tous les groupes se sont partagés les 10 échantillons sans problème.
Seul le groupe 3, avec Jordan et Geoffrey, se sont mal entendus. C'est une charge lourde pour les 2 autres membres de ce groupe : Florianna et Chiong. Et cela me pose des problèmes pour équilibrer les groupes. L'an dernier, en octobre, ce genre de problème ne se posait déjà plus.

Synthèse du vendredi :

  • Les « peu reconnues » : la craie, le clou.
    Pourquoi ? ils n'ont pas d'odeur.
  • Les « bien reconnues » : le café, le cacao, le vinaigre, le gel douche/ Shampoing.
    Pourquoi ? ce sont des odeurs qu'on sent tous les jours alors on les connaît bien.

Conclusion :

[ On ne peut reconnaître une odeur que si on la déjà sentie. On ne peut pas identifier une odeur qu'on n'a jamais sentie avant.]

 


4) L'ouie


 

Séance 1

  • Entretien.

*** Quels sont les bruits entendus ce matin dans vos cuisines ???
Là, les idées fusent.
Jordan : « Le banc qui remue. »
Hichem : « La porte qui grince. »
Emmanuel : « La radio en marche. »
Maxime : « Le café qui passe. »
Jimmy : « Le robinet qui coule. »
Laura « Ma soeur qui crie. »
Dina, Nivetha : « La télé en marche.»
Sheng Yi : « Les bruits du dehors comme les oiseaux ou les voitures, les motos. »
Sénem : « Les pas de mon père. »
Florianna : « Les bols qu'on pose sur la table. »
Kelly : « Ma mère qui parle avec mes frères et soeurs. »
Imène : « Le séchoir à cheveux de maman, surtout depuis qu'elle s'est fait faire des mèches.»

  • Prise de notes individuelles.

*** Les enfants notent au moyen d'un dessin significatif tous les bruits du matin et leur origine.


 

 


Séance 2

Ecoute des bruits de la maison un mercredi matin.

(Ces bruits familiers ont été enregistrés hier.)

Ecoute de la cassette dans des conditions favorisant un travail efficace : en bibliothèque, assis sur la moquette, isolés des autres, yeux fermés.

Bilan : Les bruits très familiers ont été reconnus facilement :
- eau qui coule du robinet
- cafetière électrique en marche
- pas dans l'escalier
- musique, télé, radio
- lave-linge

Les bruits moins reconnus des enfants :
- couper du pain dur
- chercher des pièces dans le porte-monnaie.

*** Ce travail a mobilisé les enfants de façon soutenue pendant 30 à 40 minutes.

Cette tâche a été trop difficile Maxime, Emmanuel, Jordan, Geoffrey.

  • Comment qualifier tous ces sons ?
    - ils se répètent.
    - Ils sont forts, puis faibles.
    - Ils sont un peu énervants.
    - Ils font peur.
    - Ils sont un peu saccadés.
  • Entretien.

*** Quels sont les bruits entendus à la piscine ce matin ???
Là encore, de très nombreuses propositions.
Emilie : « Les pieds qui remuent dans l'eau et la main qui glisse sur le rebord du bassin. »
Imène : « Sous l'eau, on entend un bruit sourd qui dure, comme un moteur. J'entends aussi le bruit des pieds des enfants quand on descend à l'échelle. »
Marvin : Les voix dans le vestiaire, les gens qui parlent à l'entrée avec la dame qui vend des bonnets. »
Houda : « Quand les autres sautent, que ça éclabousse. »
Florianna : « Les mains qui frappent dans l'eau et qui glissent le long de la perche, et le passage de tous les enfants dans le pédiluve. »
Kelly : « Le bruit de la douche sur le bonnet en caoutchouc, et le scratch des tennis, la fermeture éclair des blousons. »
Maxime : « Le démarrage de la douche, les frites en mousse qu'on lance dans l'eau. »
Hichem : « Le bruit du linge mouillé quand je retire mon maillot. »
Jimmy : « Les jeux et les éclaboussures. »

  • Prise de notes individuelles

*** Les enfants font un plan du bassin et dessinent l'origine de tous ces bruits (Sons) qu'ils viennent de décrire. Tous ces espaces sonores seront entourés pour faciliter la présentation lors de la mise en commun.

 

 


Séance 3

  • Entretien

Maintenant que vous avez appris à mieux reconnaître des sons et les décrire avec plus de précisions, je vous propose un petit sondage dans la classe :
..Parmi tous les sons que vous avez entendus depuis votre naissance, quel était
- celui qui était le plus fort
- celui qui était le plus faible ???

Les sons forts et intolérables pour les élèves :
- Orage, tonnerre, tempête, éclairs
- Cris de chiens, de papas, disputes
- Musique de films d'horreur
- Vent la nuit dans les arbres.
- Cauchemars.

Les sons doux et agréables pour les enfants :

- Les chants d'oiseaux
- la voix de maman au réveil
- le sommeil, le silence
- des dessins animés
- de la musique douce
- des histoires racontés tout bas.

  • Comment qualifier un bruit qui s'arrête et reprend ?

Les enfants cherchent un certain temps.
Trouvons d'autres sons qui s'arrêtent puis reprennent :
- la montre, la pendule
- le lave linge
- la cafetière
- la pluie
- le téléphone
- les pas
Finalement on se met d'accord sur l'adjectif : discontinu.

 

 


 

 


Jeux sur l'ouïe

Fabriquer un boite à rythme.
(un jeu sur les sons)

Et si on se fabriquait une boîte à sons
Il y a beaucoup de matériel dans la salle de sciences, en particulier des boîtes de cacao vides.

Questionnement.

  • Que faut-il pour qu'une boîte produise un son ?
    - Jordan : on peut taper dessus.
    - Florianna : il faut mettre des choses à l'intérieur.
    - Imène : Il faut mettre des choses différentes pour que ce soit plus joli !
  • Que peut-on y mettre ?
    - du riz, du sable, des graines, des pâtes

Défi.
« Je vous propose de fabriquer chacun une boîte musicale, mais chaque boîte devra produire un son différent. »
*** Chacun imagine son projet et constitue son protocole de construction.

Mise en commun des projets.
*** Je rappelle aux enfants que toutes les boîtes sont identiques et que le défi exige des sons différents.

- 6 élèves veulent y mettre du riz.
- Que faudra t'il faire pour que les sons soient différents ?

- Ne pas y mettre la même quantité de riz.
- 3 élèves ont pensé au marron, mais elles se sont déjà concertées pour ne pas mettre le même nombre à l'intérieur. (Imène, Nivethia, Geoffrey)
- 3 élèves ont réfléchi dans le même sens pour les calots. (Laura, Kelly, Dina)
- Moi, j'ai aussi préparé mon protocole avec des clous.

Réalisation des boîtes.

 

- Les élèves réalisent leur « boîte à rythme » d'après leur protocole. Pour certains, il faut faire preuve d'un peu d'astuce :

  • pour les cailloux, prospecter au pied des arbres de la cour. Jordan
  • pour les calots, demander autour de nous. Dina et Imène
  • pour le sable, les marron, les graines, le riz, il suffit de se servir.

Vérification :
« Chaque boîte produit-elle un son différent ? »

Test sur toutes les boîtes réalisées.

  • On essaie d'abord les 3 boîtes contenant du riz

Résultat : Les 3 sons sont un peu différents mais pas trop. (Chiong)
La boîte la plus remplie produit le son le plus grave.

  • On teste ensuite les 2 boîtes contenant des pierres.

Résultat : Les 2 sons sont bien différents.
(Hichem) La boîte qui ne contient qu'une pierre résonne mieux.

  • On teste enfin les 2 boîtes contenant des marron. (Imène) Là, impossible des se tromper car on reconnaît toute de suite le son du marron

Le goût


 

Séance N°1

Entretien
Nous avons bien travaillé sur le dernier sens, le goût. J'aimerais connaître votre préférence.
Salé, Sucré, Amer ?

Production d'un écrit individuel

  • Beaucoup d'enfants apprécient autant le goût sucré comme le goût salé.
  • Certains enfants, 6, aiment le goût amer.
  • Les enfants ont parlé très volontiers de la cuisine familiale et des plats qu'ils aimaient voir sur la table à la maison. Cela nous a permis de connaître certains plats de la cuisine indienne, marocaine, antillaise

 

 



Apport culturel.

  • Présentation d'un album où le « goût » est la trame de l'histoire :
    « Peupeu le Terrible » de Gérard Franquin.

C'est l'histoire d'un jeune garçon qui est poursuivi dans son rêve par un monstre fait uniquement de sucreries.

  • Nous en profitons pour rappeler qu'il ne faut pas abuser des sucreries si on veut garder de belles dents, comme celle que vient de perdre Geoffrey.
  • Nous faisons aussi un point sur le nom précis des différentes parties du corps :
    - 1 Jeu de consignes sur le modèle du jeu connu : « jacques a dit » qui devient pour nous : « Sheng a dit »
    - 2 Fiche avec des mots à replacer sur le corps d'un enfant dessiné.
    - 3 Coller cette fiche qui devient un outil qu'on utilisera chaque fois qu'il faudra écrire le nom d'une partie du corps. (mais on en connaît déjà un certain nombre de « tête » !


Evaluation finale


 

1 Entretien

En salle de sciences, 40 galets sont exposés sur la table centrale. Les enfants les observent.

  • Questionnement :
    - D'où viennent-ils ?
    - Comment les classer ?
    - Peut-on faire des familles comme pour les plantes, ou les animaux ?
  • Propositions des élèves :
    Jordan : tous les galets plats et rose foncé.
    Houda : tous ceux qui sont ronds, blancs comme les nuages.
    Chiong : les bouts de rocher verts foncé et gris.
    Florianna : les cailloux marron troués comme des éponges.
  • Pourquoi les galets sont-ils tous arrondis ?
    Maxime : c'est à cause de la mer qui les use en les bougeant sans arrêt. D'ailleurs, ils sentent le sel. C'est une preuve !

2 Observation individuelle.
Chaque élève choisit un galet qu'il va observer attentivement, puis dessiner précisément, avant de le décrire avec les adjectifs appropriés.

Bilan
Leur description est plus précise que pour le travail sur la pomme en début de module.
Là, on trouve le croquis de dos. Certains enfants ont pris les mesures de leur galet ce qui a donné des idées aux autres. Je n'ai trouvé aucune couleur fantaisiste. Les aspérités apparaissent bien. Mais ont-ils vraiment utilisé leurs 5 sens ?
Seul un enfant a parlé de l'odeur, mais ne la pas fait apparaître dans son compte-rendu.

 

 



Exemples de pages du cahier d'élève

 

 


 

 


 

 


Addons