Les plantes transgéniques

Le riz transgénique
Auteurs : Equipe La main à la pâte(plus d'infos)
Résumé :
Le riz est laliment le plus consommé au monde, avec 2 milliards de personnes qui le consomment et une production de 560 millions de tonnes par an. Depuis le début du siècle, les agronomes cherchent à conférer les propriétés du riz rustique (sauvage) aux riz cultivés.
Publication : 1 Avril 1998

Une maladie portant le nom de nielle bactérienne est un terrible fléau pour lAsie et lAfrique en détruisant la moitié des récoltes de riz. Le riz est laliment le plus consommé au monde, avec 2 milliards de personnes qui le consomment et une production de 560 millions de tonnes par an. Depuis le début du siècle, les agronomes cherchent à conférer les propriétés du riz rustique (sauvage) aux riz cultivés. LInstitut International de Recherche du Riz a même été créé en ce sens, mais les procédés de génétique classique, par le biais de la reproduction sexuée sont longs. Depuis lavènement du génie génétique, il est possible dintroduire des gènes de résistance aux différentes maladies directement dans les plants de riz et on gagne ainsi des années de travail. Comme le dit Pamela Ronald, chercheur à luniversité Davis et auteur dun article publié dans Pour la science, en janvier 1998 (volume 243, page 68), le plus difficile reste de trouver rapidement le ou les gènes de résistance à transférer aux plants de riz. En mai 1994, léquipe de Davis découvre les gènes de résistance quelle souhaite transférer aux plants de riz. Ils ont démontré depuis que la séquence de gènes, responsable de la résistance du riz à de nombreuses maladies, se transmettait de génération en génération par auto-fertilisation. Par ailleurs, les mêmes chercheurs ont soumis les plants de riz résistants à 31 souches connues de bactéries en provenance de 8 pays dAsie, dAfrique et dAmérique latine. Les plants de riz génétiquement transformés savèrent résistants à 29 souches sur 31. Une grande partie du pari de rendre le riz résistant à différentes souches bactériennes est gagné ; de plus les gènes de résistance confèrent au riz transgénique une résistance au froid, à la sécheresse et une meilleure persistance au vent par une plus petite taille des plants.

Addons