Le compte-rendu d'expériences

Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] - A la suite d'une activité scientifique, un enseignant propose de travailler à partir des notes prises sur le cahier d'expériences par les élèves afin de produire un texte qui soit publiable dans le bulletin scientifique de l'école.
Objectif :
Communiquer un ensemble structuré d'informations (processus, relation de cause à effet ou chronologie...). Présenter clairement ces informations avec blocs de textes apparents. Écarter les fonctions expressives pour ne s'intéresser qu'au référent.
Durée :
3 séances d'environ 1 heure chacune.Lors de la dernière séance, les enfants travaillent par groupe de 2.
Matériel :

- cahiers d'expériences de la classe,
- calques, stylos, crayons, gommes,
- liste de mots se rapportant au matériel utilisé,
- affiches murales sur le passé composé

Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

Ayant mis en place cette année l'utilisation du cahier d'expériences spécifique aux principes constitutifs de la démarche pédagogique « la main à la pâte », il me semble que ce cahier doit être « un brouillon scientifique », uniquement à la disposition de l'élève.
Mais le maître doit exiger un minimum de soin dans la représentation et l'écriture : utilisation du stylo quand nécessaire, crayons bien taillés, efforts de mise en page et d'attention à l'écriture afin de pouvoir se relire ou présenter ses idées... Il s'agit de contraintes obligatoires afin de ne pas encourager un certain « laisser aller »
Bien sûr, ces efforts de présentation ne doivent pas prédominer sur les efforts de recherche, ni d'ailleurs être concomitants. D'où, parfois, la reprise de ces premiers jets d'écriture.

Type de textes

  • Spécificité : contenu scientifique et destinataire (soi-même, d'autres classes, les parents).
  • Forme : article dans le journal scolaire (ou Internet) / fiche leçon servant de référent / affichage pour mémoire collective, exposition.

Projet

  • Articulations entre les compétences à acquérir en français et en sciences.
  • Préalables : réalisation d'une expérience par les élèves (situation type "main à la pâte") et compte-rendu d'expérience construit en autonomie sur le cahier d'expériences avoir déjà rencontré ce type d'écrits à travers, par exemple, des comptes rendus d'autres expériences fournis par le maître...

Séance 1

Projet d'écriture

Produire un compte rendu de l'expérience qui a été menée en sciences. Il sera publié dans le journal scolaire, trace écrite... Il s'agit, à partir des comptes rendus qui ne sont pas faits pour ça, de produire un compte rendu qui soit publiable.

Objectif

Repérer le plan de la page et compte rendu de l'expérience.

Support

Puzzle sur la forme construit à partir d'un ou deux (simples) comptes rendus.
Les productions des élèves, faites en autonomie sur le cahier d'expériences, pendant l'action.

Déroulement

Confrontation des comptes rendus (10mn)
Les cahiers d'expériences circulent dans la classe. Les observations sont notées au tableau :
- erreurs dans la chronologie,
- erreurs dans les relevés,
- pas de schémas (ou de mauvaises qualités : trop petits / mal faits),
- fautes d'orthographe.
Conclusion : il faut travailler ce type de textes afin de produire quelque chose de présentable.
Précision : du point de vue du cahier d'expériences, ce ne sont ni des erreurs, ni des fautes.

Puzzle sur la forme (30mn)
Reconstituer un ou deux (en fonction des compétences des élèves) comptes rendus mélangés.
Ils doivent être simples car il y a double prise d'information : structure générale de ce type d'écrit et sens propre à chaque document.

Fabrication de la maquette
Sur un calque, reconstruire la structure du texte (titre, sous-titre, illustrations...).
Cela servira de référent.

Séance 2

Objectifs

  • Etre capable de réinvestir ses connaissances dans la production d'un second jet.
  • S'auto évaluer ou évaluer le travail d'un camarade.

Support

Grille d'évaluation.

Le compte-rendu d'expérience scientifique

    Nom : Date :

     

    Evaluation par

    Moi-même

    Le maître

      OUI NON OUI NON
    L'ORGANISATION DU COMPTE RENDU        
     
    J'ai mis un titre en gros caractères gras.        
    J'ai mis des sous-titres bien visibles.        
    J'ai fait des paragraphes.        
    J'ai fait des illustrations : schémas, dessins, photos.        
    J'ai utilisé des couleurs pour mettre en valeur certaines parties du compte-rendu.        
    Mon travail est propre, lisible, bien présenté.        
     
    LE TEXTE LUI-MEME        
     
    Je retrouve dans le compte-rendu l'ordre chronologique de l'expérience.        
    J'ai utilisé mes notes prises sur le cahier de l'expérience.        
    J'ai écris des choses dont je ne suis pas sûr.        
    J'ai écris correctement les mots fournis par le maître.        
    J'ai conjugué correctement au passé composé en m'aidant de nos affiches.        

    Outils donnés aux enfants

    Liste de mots établie collectivement au tableau et se rapportant au matériel utilisé.
    Mise en commun des notes prises pendant l'expérience et mise dans le désordre.
    Révision du passé composé (à l'aide de nos panneaux muraux sur le passé composé)

    Déroulement

    Production individuelle (40 mn)
    Les élèves produisent un second jet du cahier d'expérience. Ils mettent en forme leurs notes afin de les éditer en saidant de la grille.

    Auto-évaluation (20mn)

    • A partir de la grille d'évaluation fournie par le maître et correspondant aux critères construits en classe, chaque élève évalue sa production ou celle d'un camarade (préférable car décentration).
    • Ce jet subit un toilettage orthographique par le maître.

    Séance 3

    Objectif

    Coopérer pour élaborer le compte-rendu d'expérience (qui sera le produit fini destiné à être publié).

    Déroulement

    • Produire par 2 un document final.
    • Analyser les productions pour garder les points essentiels et construire le compte-rendu commun.

    Prolongements

    • Chaque production de groupe est évaluée par le maître à partir de la grille d'évaluation et notée.
    • Le travail en groupe et la grille d'évaluation sont collés dans le cahier de production d'écrits.
    • La classe choisit une production qui servira de trace écrite dans le classeur de sciences et/ou sera éditée dans notre bulletin scientifique du journal scolaire.

    Mot de Lamap :

    Il est entendu que les écrits scientifiques sont de plusieurs natures : des écrits de travail qui soumis aux remarques de la classe peuvent faire l'objet d'un débat et des écrits comptes rendus qui servent de bilans. Il est possible concernant des écrits bilans de faire construire par la grille par les élèves eux-mêmes en leur proposant un plan de compte rendu ou encore un diagramme.
    (voir un exemple dans le module eau sale, eau claire, eau pure du cycle 3 )

    Bibliographie

    (ayant servie de base à la production de ce document)
    Former des enfants producteurs de textes, Groupe de recherche d'Ecouen, coordination J.Jolibert, Hachette Éducation (p.112 à 116).

    Addons