La main à la pâte. Les sciences à l'école primaire

Titre La main à la pâte. Les sciences à l'école primaire
Auteurs
Georges CHARPAK (dir.)
Format
Livre ou chapitre de livre
Nature
Ressource ou matériel pédagogique
Date de publication
01 Novembre 1996
Langue
Français
Pays
France
URL
Editeur, titre de la revue
Flammarion
ISBN, ISSN, DOI
2-08-035507-4
Note
5
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

L’opération «La main à la pâte» vise le développement des sciences et de la technologie à l’école. Elle a été initiée par G. CHARPAK, revenu enthousiasmé de ce qu’il avait vu aux États-Unis dans quelques états où une opération de grande envergure d’enseignement des sciences à l’école se développait depuis plusieurs années pour lutter contre la désaffection scolaire. Trois académiciens (G. CHARPAK, P. LÉNA et Y. QUÉRÉ) organisèrent une rencontre qui s’est concrétisée par la rédaction d’un ouvrage collectif «La main à la pâte» publié en 1996 par Flammarion sous la direction de G. CHARPAK. Ce petit livre esquisse le cadre dans lequel l’opération du même nom souhaite développer les activités scientifiques en classe.  

Résumé

L'enseignement des sciences de la nature tient-il une place suffisante à l'école maternelle et élémentaire ? Toutes les enquêtes montrent que tel n'est pas le cas, en France, aujourd'hui. Pourtant, est-il une chose qui suscite davantage d'émerveillement, de curiosité, d'expérimentation, d'apprentissage du langage et de l'argumentation, tous éléments fondamentaux du développement de l'enfant ? Mais est-il possible d'enseigner ces sciences si compliquées à des enfants de 5 à 12 ans ? La réponse est oui ! A destination des professeurs d'école (institutrices et instituteurs) comme des parents d'élèves qui sont leurs partenaires, ce livre énonce quelques règles, principes et exemples concrets pouvant guider chacun dans sa pratique quotidienne. Au moment où, en France, se manifeste une volonté de ranimer l'enseignement des sciences à l'école, quinze pédagogues et scientifiques réunis autour de Georges Charpak (prix Nobel de physique 1992) proposent ici leur réflexion, enrichie de nombreuses expériences réalisées en France ou aux Etats-Unis. Leur objectif : que nos enfants sortent de l'école primaire aptes à s'interroger, à distinguer le réel, à créer, à se repérer dans notre société si marquée de science et de technique. En somme, qu'ils soient mieux préparés à inventer demain.