Palmarès des Prix La main à la pâte

Portrait de Equipe  La main à la pâte

Le 21 janvier 2020, ont été remis les Prix La main à la pâte de l’Académie des sciences lors d’une cérémonie solennelle dans la grande salle des séances de l’Institut de France, à Paris. Ils récompensent des projets scientifiques menés en classe privilégiant l’investigation et l’expérimentation, comme le préconise la Fondation La main à la pâte. Leur inventivité et leur démarche scientifique peuvent inspirer d'autres enseignants.

Découvrez le palmarès de cette édition !

Prix "Écoles - Collèges"

Les prix « Écoles - Collèges » distinguent des projets scientifiques menés dans des classes de la maternelle au collège.
 
Cette année, le jury présidé par Thierry Giamarchi, membre de l'Académie des sciences, a distingué huit dossiers :
  • Un prix spécial dans le domaine de la chimie, dans le cadre de "l'Année de la chimie de l'école à l'université", en partenariat avec la Fondation de la Maison de la Chimie, d’un montant de 550 €
  • Trois premiers prix ex aequo d’un montant de 550 €
  • Quatre seconds prix ex aequo d’un montant de 350 €
 
Prix spécial dans le domaine de la chimie
  • Le Collège Les Perrières à Annonay (Ardèche), pour le projet Crime au collège conduit par Magalie Quey et 175 élèves de 3e.

 
Premiers prix ex aequo 
  • L'école primaire de l'Être à Saint-Georges-de-Reintembault (Ille-et-Vilaine), pour le projet Comment mettre en mouvement, animer un album étudié en classe conduit par Thomas Chanut et 52 élèves de classes de CE1, CE2, CM1, CM2.

 

  • L'école primaire des Tilleuls à Évellys (Morbihan), pour le projet De la chimie dans nos toupies conduit par David Le Goudiveze et ses classes de petite, moyenne, grande section et CP.

 

  • L'école primaire Les Tamaris à Béziers (Hérault), pour le projet Je te construirai...tous les bateaux conduit par Ophélie Vidal et ses classes de CM1.

 

Seconds prix ex aequo 

  • L'école primaire au Mesnil-Esnard (Seine-Maritime), pour le projet De la nature en ville conduit par Christine Blaisot et sa classe de CM2.

 

  • Le collège Alain Fournier à Orsay (Essonne), pour le projet Le couscous du cratère d’impact conduit par Claire Calmet et 134 élèves de 3e.

 

  • Le collège Saint-Joseph à Plabennec (Finistère), pour le projet Comment lutter contre l’invasion plastique conduit par Lenaïg Rozec et 11 élèves d’ULIS (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) de la 5e à la 3e.

 

  • L’école primaire Les Oliviers, à Béziers (Hérault), pour le projet Construire un bateau pour récolter le plancton et microplastiques conduit par Patricia Moreau et 11 élèves de CE1 et CE2.
     

 

"Coup de projecteur" 
 Le jury a choisi de décerner un "coup de projecteur" à ce projet collectif qui fait écho à “l’année de la chimie, de l’école à l’université”.
  • 12 classes d'école primaire, de la maternelle au CM2, situées à Angers (Maine-et-Loire) en éducation prioritaire, pour le projet "Matières et mélanges", de l'école à l'université conduit par Olivier Bioteau.

 

Prix "Master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation"

Ce prix récompense des mémoires rédigés par des étudiants de master 2 préparant aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) et consacrés, dans l’esprit de La main à la pâte, à un enseignement rénové des sciences et de la technologie ou à la formation des enseignants en sciences et technologie. 
 
Le jury présidé par Thierry Giamarchi a attribué cette année un premier prix :
 
Premier prix 
  • Antoine Hupelier (ESPE Académie de Reims, MEEF 2nd degré Physique Chimie) pour son mémoire: Comment l'introduction d'un débat en classe de 5ème fait évoluer les représentations des élèves sur le thème de la production d'énergie électrique d'origine nucléaire ?
     

Prix "Professeur - Formateur"

Les Prix La main à la pâte de l'Académie des sciences, catégorie "Professeur-formateur", récompensent des lauréats du CAFIPEMF (certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur) ou du CAFFA (certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique) ayant soutenu, en vue de leur admission, un mémoire sur un enseignement rénové des sciences.
 
Le jury, présidé par Thierry Giamarchi, a décerné quatre prix : deux premiers prix ex aequo et deux mentions aux palmarès.
 
Premiers prix ex aequo 
  • Michelina Nascimbeni pour son mémoire de CAFIPEMF, présenté dans l'académie de Paris : Comment aider les enseignants à comprendre les enjeux de la démarche d’investigation pour la mettre en œuvre en classe  afin qu’elle soit au service des apprentissages des élèves ?
  • Charlotte Louvet pour son mémoire de CAFIPEMF, présenté dans l'académie de Amiens : La mise en situation de questionnement et d’expérimentation des enseignants d’élémentaire en formation continue : vers une meilleure appropriation de la démarche d’investigation ?
Mentions au palmarès 
  • Philippe Vandecasteele pour son mémoire de CAFFA, présenté dans l'académie de La Réunion : Comment former pour motiver à l'intégration de la démarche d'investigation dans les enseignements ?
  • Aurore Millot pour son mémoire de CAFIPEMF, présenté dans l'académie de Paris : Les écrits réflexifs des élèves en sciences du cycle 2 au cycle 3. Que peuvent apporter les écrits réflexifs en sciences à un enseignant en élémentaire ? Comment accompagner un néo titulaire dans leur mise en oeuvre ?

Revivez la journée des Prix La main à la pâte !

 

Addons