De la nature en ville

Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] Mme Christine Blaisot, professeure à l'école primaire Edouard Herriot au Mesnil-Esnard (Seine-Maritime) a proposé à ses élèves de CM2 de travailler sur la place de la nature dans la ville.
Matériel :

Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

De manière interdisciplinaire, les élèves d’une classe de CM2 se sont emparés d'une question socialement vive : la place de la nature dans une ville dont le tissu urbain est particulièrement dense.

Le travail mené est parfaitement en accord avec les principes de La main à la pâte, notamment par la place importante accordée à l’investigation. Ce projet associe des partenaires scientifiques et valorise le développement durable et la biodiversité. L’aménagement de plates-bandes fleuries a permis d’étudier le développement des végétaux et le rôle des insectes pollinisateurs.

Des moyens écologiques ont été recherchés pour lutter contre les mauvaises herbes et concevoir un toit récupérateur d’eau de pluie. À l’échelle de la commune, les élèves ont identifié les végétaux et les animaux. Ils ont étudié des espaces naturels comme le coteau et sa végétation spécifique et ont enquêté sur la mare pédagogique. Soucieuse de communiquer sur ce thème, la classe a écrit des textes pour sensibiliser les familles et les élus aux problèmes liés à la destruction des milieux naturels. Elle a aussi créé des montages photographiques sur lesquels la végétation trouvait sa place dans un espace goudronné.

Ce projet a été lauréat d'un second prix ex-aequo La main à la pâte 2019.

Télécharger la fiche projet

Télécharger le résumé du projet