Concourir aux Prix La main à la pâte "Professeur-formateur"

Les Prix La main à la pâte de l'Académie des sciences, catégorie "Professeur-formateur", récompensent des lauréats du CAFIPEMF (certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur) ou du CAFFA (certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique) ayant soutenu, en vue de leur admission, un mémoire sur un enseignement rénové des sciences.

Le jury se réunit tous les deux ans pour étudier les dossiers de l’année en cours et de l’année précédente.

Les lauréats du CAFIPEMF et du CAFFA en 2018 et 2019 concourent pour le prix 2019.

Les prix seront remis lors d’une cérémonie officielle organisée à l’Académie des sciences, au Palais de l’Institut de France, au début de l’année civile 2020. Il s’agit là d’une distinction exclusivement honorifique.

 

Comment concourir ?

Les candidat(e)s sont invité(e)s à compléter le formulaire de candidature en ligne et à adresser leur dossier (cf. encadré ci-contre), avant le 12 juillet 2019, à :

Fondation La main à la pâte
Prix La main à la pâte - "Professeur-formateur"
43, rue de Rennes
75006 Paris

Les candidats s’engagent à accepter la mise en ligne de leur mémoire, s’il est primé, sur le site Internet de la Fondation La main à la pâte.

 

Composition du dossier de candidature aux prix "Professeur-formateur" :

> le formulaire de candidature en ligne dûment rempli

> deux exemplaires du mémoire de CAFIPEMF ou CAFFA présenté dans la compétition : un exemplaire papier et un exemplaire numérique (pdf)

> un curriculum vitae succinct de son auteur

 

Critères d'évaluation des mémoires

Le jury sera invité à se déterminer principalement sur le respect des 5 premiers critères, les critères 6 et 7 restant subsidiaires et destinés le cas échéant, à départager des candidatures ex-æquo.

Maîtrise des compétences disciplinaires et respect des principes de La main à la pâte.

Capacité de présenter une problématique, c’est-à-dire de circonscrire une question, de l’organiser en rubriques et en étapes permettant d’apporter une réponse, au moins partielle, à la question posée. L’introduction doit présenter le travail réalisé et le plan suivi, la conclusion, synthétiser les résultats du travail. Le rapport entre l’introduction, la conduite des séquences pédagogiques et la conclusion doit être clair.

Raisonnement argumenté : les affirmations avancées doivent être étayées ; ce qui ne sert pas à la démonstration n’a pas lieu d’être : ainsi, la réflexion théorique, s’il y a lieu, doit être mise au service de la partie dans laquelle le stagiaire rend compte de son expérience avec les élèves, et les références documentaires ne sont justifiées que si elles éclairent le propos.

Qualité des documents pédagogiques présentés à l’appui du mémoire (dans le texte ou en annexe). Ils illustrent la problématique étudiée, sont bien choisis car suffisamment « parlants » pour le lecteur : datés et, le cas échéant, commentés, ils permettent de comprendre une progression ; ils sont assez nombreux et homogènes pour être comparables entre eux.

Simplicité et fluidité du propos.

Bibliographie bien comprise, c’est-à-dire : suffisamment fournie, sans être surabondante ; mentionnant, en fin de volume, et selon les règles en usage, les ouvrages cités au cours du texte ; exploitée : les références n’ont de sens que si l’auteur puise dans ses lectures matière à réflexion ou à commentaires.

Ambition et originalité du thème traité.
 

Calendrier de candidature 2019

12 juillet 2019 Date limite de réception des dossiers
Octobre 2019 Réunion du jury, publication des résultats sur ce site
Début d’année civile 2020 Réception des lauréats à l’Académie des sciences pour la cérémonie de remise des prix

Contact

Envoyer un mail