Évaluation-bilan (carte heuristique)

Niveaux conseillés

CE2, CM1, CM2, 6e

Résumé

Les élèves créent leur carte heuristique afin de synthétiser ce qui a été vu précédemment : l’écomobilité, les transports…

Notions

Réaliser une carte heuristique permet de mémoriser et restituer un sujet.

Modalité d'investigation

Médiation scientifique

Matériel

Feuille de papier ou éventuellement logiciel FreeMind gratuit

Lexique

Heuristique

Durée

1 h 30

Avant-propos

La thématique générale de cette séance dépend de ce que l’on a étudié précédemment. Les cartes heuristiques permettent de synthétiser les différents éléments d’un sujet : ce peut être ici l’écomobilité ou les transports en général, ou un impact et sa solution, ou comment faire un simple trajet…
Quelques liens :

Étape 1 : Le centre de la carte

L’enseignant lance le projet de carte heuristique en classe entière. Il le présente aux élèves s’ils ne le connaissent pas. Il leur explique qu’ils vont devoir synthétiser tout ce qu’ils connaissent sur les transports dans une carte. Il démarre ensuite une discussion pour déterminer le sujet central de la carte.
Lorsque le thème est déterminé, individuellement les élèves imaginent un dessin central pour représenter ce thème.

Étape 2 : Le nombre de branches

Maintenant que le thème est choisi, il faut déterminer ce que l’on va mettre dedans. Nous conseillons de faire ce travail collectivement, bien qu’il soit également possible de laisser les élèves noter leurs idées sur leur cahier avant une mise en commun (prévoir plus de temps avec cette variante).
L’idéal est d’avoir 5 ou 6 branches maximum.


Classe de CM2 de Marion Fouret (Le Kremlin-Bicêtre)

Étape 3 : Les sous-branches

Idéalement, les élèves reproduisent la même démarche pour les sous-branches et la manière de les représenter.

Étape 4 : Illustrations

Lorsque toutes les branches et sous-branches ont été rédigées, les élèves peuvent les illustrer à l’aide de dessins ou pictogrammes qui aideront à la lecture. Par exemple, un dessin pour les outils de l’intermodalité (une boussole), un pour les moyens de transport (un bus), un pour le type de déplacement (une valise)…
Les élèves doivent comprendre que cette carte est un outil pour se remémorer le travail passé. Pour cela, il faut que la carte soit agréable à lire.


Exemple de carte heuristique produite par une élève de CM2 (classe d’Anne-Marie Lebrun, Bourg-la-Reine) ayant travaillé sur la roue, quelques impacts des transports sur l’homme, les réseaux et le pédibus.

Étape 5 : Restitution

Individuellement, les élèves présentent leur carte et restituent leurs connaissances sur les transports.

Prolongement possible

Les élèves peuvent reproduire ou faire directement leur carte à l’aide du logiciel gratuit FreeMind.
Ci-dessous un exemple de carte pour la thématique de l’écomobilité. Il manque néanmoins les dessins.

Retour au module Retour à la Partie Retour à la Séquence

 

Partenaires du projet

ADEME CASDEN Editions Le Pommier