L'action internationale en Amérique du Sud : Indagala

      

  En Amérique du sud, le soutien des coopérations régionales françaises pour les pays du Cône Sud et pour les pays andins a permis dès 2002 la constitution d’un réseau régional pour la diffusion de La main à la pâte en Amérique latine, permettant de s’appuyer sur le succès des expérimentations développées en milieu scolaire en Argentine (Plan de alfabetización científica), au Brésil (ABC na educação científica – A mão na massa ), au Chili (Educación a la ciencia basada en la indagación) et en Colombie (Pequeños Científicos), en collaboration avec les académies des sciences et les ministères de l’Education concernés.

Le démarrage de ce réseau a été assuré par une première réunion régionale organisée en 2002 à Rio de Janeiro, suivie depuis par de nombreuses autres rencontres du même type. Souvent couplées à des séminaires de formation d’enseignants ou de formateurs et à des rencontres entre scientifiques membres de IANAS (InterAmerican Network of Academies of Sciences), elles permettent de favoriser une convergence de méthode et d’inspiration entre les différents acteurs de la rénovation de l’enseignement des sciences en Amérique du sud.

En 2004, l’idée d’un site Internet latino-américain destiné à favoriser l’enseignement des sciences, inspiré du site de La main à la pâte, germe parmi les participants des rencontres de São Paulo. S’inspirant de l’architecture informatique du site français et présentant de nombreuses ressources, traduites en espagnol et en portugais, ce site constitue un outil exceptionnel pour les enseignants d’Amérique latine et un instrument d’intégration régionale dans le domaine de l’éducation. Permettant l’accroissement des échanges entre enseignants latino-américains, la production et la mutualisation de nouvelles ressources pédagogiques, il s’appuie sur la très grande accessibilité d’Internet en Amérique latine, même pour les populations les moins favorisées.


En 2007, le projet comprenait 7 partenaires directs : les académies des sciences des 7 pays participants (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Panama, Mexique, France), l’Université des Andes de Colombie, opérateur technique et administrateur du site Indágala et enfin, le Convenio Andrés Bello, organisation régionale pour la culture, la science et l’éducation basée en Colombie qui soutient le développement du site.

Mis en ligne en 2008, le site est à présent hébergé et administré par l’Académie des sciences mexicaine. Il fait l’objet d’une refonte en 2012, prévoyant une ouverture à l’ensemble des pays d’Amérique et permettant à chaque pays d’administrer son propre espace et de mettre en ligner ses propres ressources.


http://www.indagala.org

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Académie des sciences Ecole normale supérieure Ecole normale supérieure de Lyon