Palmarès des Prix de La main à la pâte 2007

Prix 2007 de La main à la pâte (écoles primaires)

Sous la présidence de Georges CHARPAK, le jury des prix de La main à la pâte, « Écoles primaires », composé de personnalités des mondes scientifique et éducatif, s'est réuni le mercredi 12 septembre 2007.
Il a décidé de distinguer 7 dossiers en distribuant 5 prix de 500  € : 5 premiers prix ex æquo d'un montant respectif de 600 € pour les nouveaux lauréats et de 500 € pour les lauréats déjà primés dans le passé et deux seconds prix ex æquo, d'un montant de 300 €.
Au total, ces prix récompensent le travail de 122 élèves d'écoles élémentaires, répartis dans 6 classes, et de 66 élèves de maternelle, répartis dans 3 classes.

Les lauréats sont présentés par ordre alphabétique des départements d'appartenance. 

Les 5 premiers prix sont décernés à :

L'institut médico-éducatif départemental et l'école élémentaire Dagneaux de Perpignan (des Pyrénées-Orientales), pour le travail effectué par 12 élèves de l'IMED et une classe de CM2, encadrés par Mmes Magali PFEIFFER et Pascale PREDAL, La cuisine moléculinaire  ;

l'école maternelle publique Saint-Thomas de Strasbourg (Bas-Rhin), pour le dossier présenté par la classe de petite et moyenne sections de Mme Muriel LEVRESSE, Oh !, la vache ! ;

l'école primaire d'Oberentzen (Haut-Rhin), pour le projet réalisé par la classe de CM2 de M. Bernard BRENDLÉ, avec l'appui de Mme Colette SCHATZ, professeur de sciences de la vie et de la Terre à l'IUFM d'Alsace, et Monsieur Jérôme BARREAU, informaticien, Mieux comprendre le fonctionnement de mon corps pour préserver ma santé et adopter une attitude citoyenne ;

l'école publique de Tholon-les-Mémises (Haute-Savoie), pour le travail de la classe de CE2-CM1-CM2 de Mme Marie-Christine COSSON, Eau sur la montagne, défi pour les gars de l'eau ;

l'école Édouard Herriot du Mesnil Esnard (Seine-Maritime), pour le dossier présenté par la classe de CM2 de Mme Christine Blaisot, Chauffer de l'eau avec le soleil : est-ce faisable ? Est-ce valable ?

Les 2 seconds prix sont remis à

L'école maternelle L'eau vive d'Aigues-Vives (Gard), pour le travail présenté par les classes de grande section et moyenne-grande sections de maternelle de Mme Lise DERNAUCOURT, Mécanismes, mouvements, équilibres ;

l'école Jean Mermoz 1 de Sarcelles (Val-d'Oise), pour le projet réalisé par la classe de CE de Mme Nathalie GOUGET, Des petites bêtes pas si bêtes.

Ces prix ont été décernés lors d'une cérémonie officielle organisée au Palais de l'Institut de France, à Paris, le 29 janvier 2008.


Prix « mémoires professionnels » 2007 de La main à la pâte

Le jury des prix « mémoires professionnels » de La main à la pâte, s'est réuni le 26 septembre 2007 sous la présidence d'Yves MEYER. Il a résolu de décerner deux prix ex æquo et deux mentions au palmarès, également ex æquo.

Les deux prix ex æquo sont décernés à

Mme Sandrine NANEIX, épouse GUILLAUMIN, pour son mémoire intitulé Comment aborder le monde du vivant en maternelle, alors que ce concept fait appel à l'abstraction ?, dirigé par Mme Françoise LABOUREAU, IUFM d'Auvergne, antenne de Moulins ;

Mme Valérie BROUSSE, pour son travail portant sur Le rôle du maître dans le débat scientifique. À quelles conditions le dispositif de débat participe-t-il à la construction de savoirs scientifiques ? Un mémoire dirigé par Mme Denise ORANGE, IUFM des Pays de la Loire.

Les deux mentions ex æquo sont attribuées, d'une part,

• au travail de Mmes Véronique MARCHAL et Hélène DURAND, Évolution de la pensée logique et du comportement des enfants à travers les activités scientifiques en maternelle. Ce mémoire a été dirigé par M. Serge TRICOIRE, IUFM de l'Académie de Nice ;

• d'autre part, au mémoire présenté par Mme Émilie GUEUGNEAU et intitulé Les traces écrites en sciences : en quoi sont-elles le reflet de la démarche d'investigation et un outil pour la maîtrise des langages ? Ce travail a été dirigé par M. Jean-Pierre DUMONT, Centre IUFM de Mâcon.

Ces prix, créés en 2001 sous l'égide de l'Académie des sciences, consacrent l'importance croissante de l'enseignement des sciences dans la formation des futurs professeurs des écoles. Ils récompensent des mémoires professionnels réalisés durant l'année scolaire précédente par des professeurs d'école stagiaires en deuxième année d'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) et consacrés, dans l'esprit de La main à la pâte, à l'enseignement des sciences à l'école primaire (maternelle incluse). Il s'agit là d'une distinction exclusivement honorifique.

Ces prix ont été remis le 29 janvier 2008 au cours d'une cérémonie officielle organisée dans la grande salle des séances du Palais de l'Institut de France.


Consulter la plaquette de la cérémonie de remise des prix 2007 : Pdf