Palmarès des Prix de La main à la pâte 2011


PRIX « Écoles primaires » de La main à la pâte

 

Sous la présidence de Jean DALIBARD, membre de l’Académie, le jury des prix de La main à la pâte, « Écoles primaires s’est réuni le jeudi 22 septembre 2011.

Il a décidé de distinguer 11 dossiers en distribuant 4 premiers prix ex-æquo d’un montant variant de 300 à 500 € selon le nombre de récompenses déjà obtenues par les lauréats dans le passé, 2 deuxièmes prix ex-æquo d’un montant de 300 €, 4 troisièmes prix ex-æquo d’un montant de 250 €, et de décerner 1 mention au palmarès, d’un montant de 150 €.

Au total, ces prix récompensent le travail de 346 élèves, répartis dans 16 classes de l’enseignement primaire, dont 5 maternelles (comptant 102 élèves investis dans ces activités).      

La mention (150 €) est décernée à

• l’école maternelle Jean Feidt, de Toul (Meurthe-et-Moselle), pour le projet réalisé par les classes de petite et moyenne sections de maternelle de Mesdames Maryse Dubois et Myriam Petit,Gestes d’hygiène au quotidien .  

Les troisièmes prix ex-aequo (250 €) récompensent

• l’école primaire publique, de Précey (Manche), pour le travail présenté par la classe de CM1-CM2 de Monsieur Christophe Le DEIT, Relevés et exploitations de données météorologiques ;

l’école primaire du Bourg, à Culhat (Puy-de-Dôme), pour le défi relevé par la classe de CM1-CM2 de Madame Élise Berthumier, Eurekart, ça roule !  

• l’école élémentaire Michelet, de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), pour le travail effectué par la classe de CM1-CM2 et la classe délocalisée d’enfants sourds de Madame Agnès Cornet, Air et énergie. Comment fonctionne une éolienne ?

• le lycée français de Toronto (Canada), pour le travail réalisé par la classe de GS de maternelle de Madame Florence NICOLAS, Réduisons nos déchets !    

Les deux deuxièmes prix ex-aequo (300 €) sont attribués à :  

• l’école élémentaire Paul Bert, de Sérignan (Hérault) pour le travail présenté par Madame Sophie MASSOUTER avec la participation de Madame Nathalie LESAGE et effectué par une classe de CE2 et une classe de GS de maternelle, La boîte animée ;  

le centre pilote La main à la pâte, de Macon (Saône-et-Loire), pour le projet présenté par Madame Chantal CLOIX et réalisé par la classe de GS de maternelle Madame Magali GRIFFON, école maternelle Sonia Delaunay de Mâcon, et la classe de PS-MS-GS de Madame Sandrine Rigolot, école primaire de Berzé-la-Ville, Laissons parler la nature ;    

Les 4 premiers prix ex-æquo (de 300 à 500 €) sont décernés à

• l’école Paul Langevin, de Raismes-Vicoigne (Nord), pour le travail effectué par la classe de CP-CE1 de Monsieur Boris VIGNOLLE, Télé-mare-quête (400 €);  

• l’école élémentaire At Home, de Bischheim (Bas-Rhin), pour le projet réalisé par la class de CP de Madame Michèle DELEMONTEX, Autour de la mare (500 €);  

• les écoles Le Biollay et Waldeck Rousseau, de Chambéry (Savoie), pour le dossier présenté conjointement par les deux classes de CP de Mesdames Audrey GUY et Anne CLÉMENSON, J’ai froid (300 €)  

• l’école Les Clarines, de Bernex (Haute-Savoie), pour le travail réalisé par les classes de CE2-CM1 et CM1-CM2 et les deux élèves de classes d’intégration scolaire (clis) de Mesdames Christèle LÉRY et Marie-Christine COSSON, Apprentis chimistes (300 €).        

Prix et mentions seront remis aux lauréats au cours d’une cérémonie officielle organisée dans la grande salle des séances du Palais de l’Institut de France, le mardi 31 janvier 2012. 

 


PRIX « CAFIPEMF » de La main à la pâte

 

Le prix CAFIPEMF, créé en 2007 sous l’égide de l’Académie des sciences, récompense un lauréat du certificat d’aptitude aux fonctions d’instituteur ou de professeur des écoles maître formateur, pour le mémoire qu’il a rédigé et soutenu en vue de son admission, à condition que ce mémoire porte sur l’enseignement rénové des sciences.

Le jury du prix CAFIPEMF s’est réuni le 6 octobre 2011 sous la présidence d’Yves Meyer, membre de l’Académie des sciences. Il a résolu de distinguer trois dossiers en décernant deux premiers prix ex-æquo et un deuxième prix .   Les deux premiers prix ex-æquo sont attribués à :

Le deuxième prix récompense le mémoire de Madame Anne Duthu, Comment la démarche d’investigation scientifique peut-elle faire acquérir des compétences scientifiques et langagières au cycle 3 ?

Ces distinctions, rappelons-le, sont  exclusivement honorifiques. 

 


PRIX « Master enseignement et formation» 2011 de La main à la pâte

 

Les mémoires soumis au jury du prix “Master enseignement et formation” de La main à la pâte pour l’année 2011 n’ont pas témoigné d’une prise de distance suffisante pour permettre une réflexion approfondie et convaincante. Les candidats ont été manifestement handicapés par l’insuffisance ou l’inexistence d’une expérience pédagogique pratique, c'est-à-dire que les stages ont été beaucoup trop brefs. De plus, le temps consacré à l'élaboration et à la rédaction des mémoires semble également avoir été trop court.   Aussi le jury du prix “Master enseignement et formation” de La main à la pâte, réuni le 7 décembre 2011 sous la présidence du Professeur Yves Meyer, membre de l’Académie des sciences, n’a-t-il pas souhaité décerner de récompense cette année.   


PRIX « Que faire dans le monde ? ... un métier » de La main à la pâte

 

Créée en 2009 sous l’égide de l’Académie des sciences, et en lien étroit avec la fondation CGénial, cette compétition distingue des activités scientifiques expérimentales réalisées par des classes de 6e ou de 5e pratiquant l’enseignement intégré de science et technologie en lien avec une entreprise partenaire durant l’année scolaire 2010-2011.

Le jury du prix « Que faire dans le monde ?... un métier » de La main à la pâte, s’est réuni le 8 décembre 2011 sous la présidence d’André PINEAU, membre de l’Académie des technologies. Il a résolu de décerner un prix d’un montant de 500 € au collège Montesoro de Bastia, pour le projet mis en œuvre par Mesdames Katia Duborget, chargée des sciences à l'Inspection d'Académie de Haute-Corse, Marie-Juliette Piacentini, professeur de sciences physiques, Marie-Claire Quilichini, professeur de sciences de la vie et de la Terre, et Monsieur Horace Nappo, professeur de technologie, avec 3 groupes d’élèves issus de 2 classes de 6e, Le vol à voile chez les oiseaux.

 


PRIX « Sciences et langue française au collège » de La main à la pâte

 

Ce prix, créé en 2009, récompense le travail réalisé dans une classe de 6e liant l’enseignement intégré de science et technologie et la langue française.   Sous la présidence de Michel SERRES, membre de l’Académie française, le jury des prix « Sciences et langue française » de La main à la pâte, s’est réuni le lundi 12 décembre 2011. Il a décidé de décerner cette année un prix d’un montant de 500 euros. Ce prix récompense le travail réalisé au Collège Montaigne, à Paris, par Mesdames Chantal Lachenal, professeur d’arts plastiques et Adeline ANDRÉ, professeur de sciences de la vie et de la Terre, en accord avec le professeur de lettres de la classe, avec une classe de 6e : Des animaux et des dieux. Regards croisés sur les collections égyptiennes.

Prix et mentions seront remis aux lauréats au cours d’une cérémonie officielle organisée dans la grande salle des séances du Palais de l’Institut de France, le mardi 31 janvier 2012. 

 


Retransmission complète de la remise des prix La main à la pâte qui se déroulait le 31 janvier 2012 à l’Institut de France sur Canal académie