Mes commentaires

Titre du contenu Publié Commentaire
Comportement Oui

Le mieux est d'essayer d'impliquer les perturbateurs dans les activités de classe en leur donnant une responsabilité ou un rôle vis à vis de la classe ou, si les élèves travaillent en petits groupes, une responsabilité pour la bonne marche du petit groupe.Un agité par petit groupe , isolé, pensera à autre chose qu'à cibler "copains".

Bon courage!

dossier CRPE lumière Oui

Le thème de la lumière est très présent dans les libellés des programmes même s'il n' est pas mentionné explicitement.Il est transversal à plusieurs disciplines. En effet, aussi bien dans l'enseignement artistique (tous niveaux) que dans les programmes de sciences physiques et SVT la lumière est "incontournable". Je citerais l'étude des couleurs (et mélanges), la lumière en tant que forme d'énergie , aussi bien pour les besoins des plantes que pour les transferts d'énergie dans les objets techniques et activités humaines, la lumière en astronomie( du plus simple,le jour et la nuit, au plus compliqué, l'Univers). Il reste à choisir ce qui peut être abordé ou développé et selon quel cycle. Bon courage.

aménagement d'un espace sciences sur une terrasse d'école Oui

Si vous consultez le site de la Fondation, dans le secteur Activités de classe, vous trouverez une activité "Construire quelques instruments d'une station météo" où vous trouverez des indications de constructions avec un matériel simple, avec des élèves.

Dossier pro CRPE Les mouvements corporels Oui

Une idée à partir de marionnettes à fil, commencer par comparer les mouvements que la marionnette peut faire par rapport à nous puis identifier les organes et liaisons mises en jeu, éventuellement poursuivre en proposant la réalisation d'une maquette du mouvement du bras sur l'avant bras (par exemple quand on boit) donc avec les os et les articulations concernées et, ce qui est plus difficile, les points d'insertion des muscles.

Modélisation vs modèle réduit Oui

D'après ce que vous exposez, vous avez conduit vos élèves à trois types de démarche technologiques, ce qui est remarquable. Au début, étude théorique d'un dispositif, l'éolienne, à partir d'une recherche documentaire (un des modes d'investigation). Ensuite une activité de montage en suivant une notice de montage(activité technologique). Enfin la conception et la réalisation d'une éolienne (si maquette, donc modélisation)à partir d'un besoin (avoir de l'électricité),et d'un cahier des charges (utiliser une source renouvelable) pour terminer, je pense, par la question "est-ce que le besoin est assuré?", donc une démarche technologique. En conclusion il peut bien s'agir de modélisation et même beaucoup plus.

La fabrication du pain au CE2 Oui

Sur le site de la Fondation-lamap vous trouverez un module intitulé Du pain et des bulles qui répond tout à fait à ce que vous proposez: http://www.fondation-lamap.org/fr/page/15715/du-pain-et-des-bulles

comment montrer en classe de cm1 qu'une eau est potable ou non ? Oui

Une eau potable est une eau sans danger être consommée. Autrement dit elle ne doit contenir ni substances dissoutes dangereuses ni microbes, ce qui n'est pas visible à l'oeil nu, donc non observable en classe. Mais il est possible de rendre une eau limpide par décantation et filtration. T c'est déjà bien. Voir sur ce sujet , dans les ressources pour la classe du site de La main à la pâte, dans le secteur Matières et matériaux, l'activité "Les chemins de l'eau".

Matérialisation de l'air - test de la bouteille évidée plongée dans de l'eau Oui

L'expérience que vous décrivez peut conduire à une explication très simple : l'air emprisonné dans la bouteille empêche l'eau de rentrer. Autrement dit, la bouteille est déjà pleine! Quand on enlève le bouchon, l'air peut sortir et l'eau peut rentrer. En faisant référence à la notion de pression vous êtes dans le vrai mais c'est une notion bien abstraite pour des élèves de CM1. Au mieux on pourrait dire que quand on enfonce la bouteille verticalement vers le bas dans la cuve à eau, l'air (qui ne peut sortir)pousse l'eau vers le bas. Quand on laisse l'air sortir, il n'y a plus de poussée de l'air et l'eau peut entrer dans la bouteille (jusqu'au même niveau qu'à l'extérieur de la bouteille.

germination Oui

Très classiquement et facile à "cultiver" à la maison, la graine de haricot : il faut une soucoupe ou un couvercle de bocal, du coton et des haricots, secs au départ mais qui ont trempé quelques jours dans de l'eau. Le haricot est placé dans le coton légèrement humide. Au bout de quelques jours il va germer. Le placer ensuite dans un pot avec un peu de terre, surveiller sa croissance, l'arroser modérément. En cultivant ainsi plusieurs haricots, on peut espérer arriver à une plante qui ira jusqu'à fournir une gousse.

Séquence "circuits électriques simples au CE2" Oui

D'un point de vue terminologique, je pense qu'il est préférable de parler de circuit ouvert ou fermé. De même il vaut mieux parler de circuit dérivé, parallèle faisant plutôt penser à une disposition dans un plan, ce qui n'est que rarement dans les montages réels.

air pesant Oui

Bonjour,
Si,avec le ballon utilisé chez vous, une différence de 1 g avait été constatée, il fallait utiliser le même ballon en classe. Mais cela est assez étonnant car, en principe, un ballon gonflé, donc "plongé" dans l'air subi de la par de l'air une poussée dite poussée d'Archimède (comme pour le cas de l'eau). Auquel cas le ballon gonflé est soutenu par l'air extérieur et cela a du, dans votre cas, compenser la masse de l'air ajouté à l'intérieur du ballon. Vous pouvez peut-être laisser les élèves"jouer" avec un ballon gonflé,ils constateront que leur ballon semble "presque" flotter dans l'air. Mais ça ne règle pas votre objectif qui est de monter que l'air a une masse. Pour cela il est préférable de prendre un ballon de sport,qui occupe déjà une place une place dans l'air, le peser puis le gonfler le plus possible et le peser à nouveau. Il n'aura pas changer de volume mais de masse. Quant à l'électricité statique (phénomènes d'attraction ou de répulsion) c'est sans rapport avec les pesées.

Les mouvements corporels - CE2 Oui

Les réponses précédentes,tout à fait documentées , vont dans le sens de votre question portant sur la dissection, mais l'opportunité d'une dissection (par qui?) n'est pas discutée.Il me semble que l'étude des mouvements corporelles devrait plus se centrer sur l'étude de ce que les élèves peuvent faire,les muscles qui sont sollicités (ça se sent très bien pour les muscles du bras selon le mouvement produit), les articulations nécessitées (immobiliser expérimentalement les articulations des doigts, du poignet, du coude et constater!). A partir de ces premières informations, passer à une maquette du bras, avec un matériel simple (carton fort, attaches parisiennes, ficelles, etc)pour simuler des mouvements (marionnettes ?), découvrir les points d'insertion des muscles pour tel ou tel mouvement, découvrir en particulier qu'un os non identifier spontanément,l'omoplate, est aussi impliqué, passer, si on a le temps du bras à la jambe (réinvestissement), voila de quoi largement développer le sujet des mouvements corporelles.
Si les élèves sont passionnés, vous pourriez alors passer à la dissection.
Bien cordialement,

Alain Chomat (Fondation Lamap)

La culture bactérienne à partir d'une empreinte de doigt est-elle autorisée? Oui

Bonjour,
Vous pouvez faire certaines choses, mais en respectant des règles de sécurité :
1) couler le gel nutritif dans les boites de pétri ne pose pas de problème particulier. Le liquide est chaud, c'est le seul risque.
2) faire poser les doigts des enfants sur le gel, avec ou sans lavage de mains préalable, ne pose pas de problème non plus.
3) il faut absolument sceller les boîtes complètement à partir de ce moment là, par exemple en utilisant du parafilm. Ne JAMAIS rouvrir les boîtes, y compris pour prendre les photos. Les stocker gel en haut, pour éviter la formation de gouttelettes de condensation sur le couvercle.
4) NE PAS RAPPORTER LES BOITES EN CLASSE, même scellées. Mais prendre des photos qui seront montrées aux élèves. Prendre les photos sans ouvrir les boîtes.
4) NE SURTOUT PAS JETER LES BOITES CONTAMINEES DANS L'ENVIRONNEMENT OU LA POUBELLE. Il est absolument obligatoire de détruire les cultures obtenues. Cela suppose d'avoir des sacs plastique résistants à la chaleur (autoclavables), de mettre les boîtes de pétri toujours scellées dans un sac, et de passer l'ensemble sac + boîtes à la cocotte minute avec un fond d'eau (mettons 30 minutes de "cuisson"), avant de jeter l'ensemble.
Dans ces conditions, c'est OK.

Questions sur la démarche expérimentale Oui

Pour compléter un peu ces deux réponses, une remarque: la démarche n'est pas qu'expérimentale, autrement dit l'investigation peut s'appuyer sur des observations, une recherche documentaire ou encore la réalisation de maquettes, etc. On peut avoir une activité scientifique, acquérir de nouvelles connaissances sans faire obligatoirement des expériences.

ressources à mutualiser Oui

Ce module sera prochainement sur le site de La main à la pâte mais vous en avez déjà un à l'adresse suivante :
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11433/ombres-et-lumi-re
il concerne plus particulièrement le cycle 1 mais cela donne déjà une bonne base d'activités de classe

notions de perméabilité / absorption au cycle 2 Oui

Dans votre dispositif expérimental, vous ne semblez pas considérer le temps, autrement dit la durée de la pluie. Or derrière la notion de perméabilité (donc aussi d'imperméabilité) il y a celle de coefficient de perméabilité selon le fluide (en fait sa viscosité)qui s'exprime en m/s-1. Il y a bien la grandeur temps à considérer. En poursuivant l'expérience, il est vraisemblable qu'un suintement puisse être observé sur la face interne des feuilles de matériaux que vous citez.

évaluation de la qualité de l'eau Oui

La qualité de l'eau dépend de l'usage qu'on veut en faire. Il est évident que ce n'est pas avec des bandelettes de papier test qu'on peut avoir une information fiable sur un échantillon d'eau. Que l'eau soit seulement un peu trop calcaire n'est pas gênant pour la baignade, qu'elle soit trop acide ou basique l'est plus pour la culture. Pour qu'elle soit potable, là, seule l'analyse biologique le dira. En fait ces tests ont le mérite d'attirer l'attention des élèves sur certains constituants possibles (et non visibles) des eaux et de relativiser la notion de pureté (voir la publicité).

la boîte à neige : comment invalider une proposition qui fonctionne ? Oui

Prise au pied de la lettre,votre question pose un véritable cas de conscience car elle équivaut à affirmer fausse une réponse exacte ,tout au moins dans un premier temps et selon les apparences.D'une façon générale il s'agit de trouver une situation expérimentale qui contredise l'apparente validité de la réponse. Dans le cas présent,en ayant pris la précaution de limiter lenombre de grains de sel, en manipulant plusieurs fois la boule à neige, il est vraisemblable que les grains auront disparu. Ce qui conduira les élèves à se demander pourquoi et, in fine, à chercher des matériaux qui ne disparaissent pas dans l'eau (sans parler de solubilité).

Comment faire voler longtemps ou loin un objet? Oui

Vous pouvez déjà consulter ce document sur les avions in :
www.decitre.fr/livres/graines-de-sciences-9782746500884.html
Il y aurait peut-être aussi à chercher du côté de la réalisation de boomerang, ce qui serait moins commun :
www.boomerangpassion.com/fabriquez/materiaux.php

les mélanges hors programme en GS ? Oui

Trois mots qui posent problème au cycle 3, à plus forte raison au cycle 1. En dehors de l'emploi de ce vocabulaire on peut faire des mélanges et des dissolutions avec des situations que les élèves connaissent dès le petit déjeuner! Ce seront autant de références sensibles pour plus tard. Je vous signale aussi, dans le document d'accompagnement des programmes de 2002 (SCEREN-CNDP) L'eau à l'école maternelle, où il est question de bonbons au chocolat enrobés de sucre coloré ; une petite séquence qui répondrait tout à fait à votre souci (et c'est un document officiel!)
Alain Chomat
Fondation La main à la pâte

Pages