Mes commentaires

Titre du contenu Publié Commentaire
La reproduction des souris en maternelle Non

Bonjour!
Je n'ai pas d'expérience personnelle à partager mais j'ai trouvé les documents suivants, qui peuvent vous guider un peu.

"Le module consacré aux élevages met en évidence la façon dont l'enseignant peut conduire les enfants à observer les différentes manifestations de la vie animale. Ils découvrent le cycle que constituent la naissance, la croissance, la reproduction, le vieillissement, la mort en assurant les soins nécessaires aux élevages dans la classe."
http://eduscol.education.fr/cid91997/explorer-le-monde-du-vivant-des-obj...

Voici un exemple de dossier fait sur des élevages de phasmes et d'escargots en maternelle : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Explorer/45/7/Ress_c1_Explo...
J'imagine que vous pouvez vous inspirer des mêmes démarches/questions pour la souris.

D'autres classes plus grandes ont aussi fait des élevages de souris : http://www4.ac-nancy-metz.fr/eco-e-giraud-montigny/?p=1293

Je termine avec ce document, qui reprend notamment les questions de législation liées aux élevages :
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/medias/fichier/tutoriel-elevages-maj20...

Hygiène corporelle au cycle 1 Oui

Bonjour! Voici une expérience facile à faire. Même si vous ne parlez pas anglais, elle se comprend d'elle-même avec la photo :
Tranche de pain témoin manipulée avec un gant/Tranche manipulée avec des mains propres/Tranche manipulée avec des mains sales
http://www.iflscience.com/chemistry/this-teachers-neat-but-extremely-gro...
(en passant, site de traduction très performant : https://www.deepl.com/translator )

projet sciences CM1 CM2 pour rentrée prochaine Oui

Bonjour! Comme nous sommes pour ainsi dire voisins, je vous invite à m'écrire par mail (ivirard arobase gmail.com). En attendant, connaissez-vous les sites suivants ?
- l'association Cerveau Point Comm, qui organise la Semaine du Cerveau à la mi-mars sur Marseille et sa région? https://www.semaineducerveau.fr/2017/
- l'annuaire des neurosciences de Marseille : http://neuro-marseille.org/fr/master-de-neurosciences/listing-des-labora...
- la cellule de culture scientifique d'Aix Marseille Université : http://cps.univ-amu.fr/
- ce cours en ligne (MOOC) à destination des enseignants pour intégrer les neurosciences à l'école : https://www.fun-mooc.fr/courses/USPC/37004/session01/about
(les inscriptions sont closes mais d'autres sessions sont prévues sur d'autres thèmes scientifiques, consultez l'annuaire de FUN : https://www.fun-mooc.fr/)

Régimes alimentaires des animaux (souris, oie) Oui

Bonjour!
Je ne suis pas spécialiste de l'alimentation des animaux, mais pour des élèves de maternelle, j'aurais tendance à dire qu'il faut utiliser les termes les plus courants (carnivore, herbivore...) pour qu'ils puissent se faire comprendre par tout le monde. Après, illustrez bien le terme "herbivore" par des images où on voit des herbivores manger autre chose que juste de l'herbe : des feuilles, des graines, etc. Concernant les souris et les oies, ma suggestion serait là aussi de simplifier le message pour vos petits élèves. Une souris et une oie sont surtout herbivores (à mon humble avis, je laisse à plus expert que moi le soin de vous indiquer un site ou un livre de référence). Vous pouvez éventuellement mentionner rapidement qu'il peut arriver à certains animaux herbivores de manger un autre animal (ex : des écureuils manger des œufs) mais il serait dommage que ce soit là le message principal retenu. Pour cet âge-là, je parlerais plutôt des règles générales sans insister sur les exceptions.
Cordialement,

Une voiture respire-t-elle? Oui

Bonjour! Attention, la définition de la respiration comporte une précision supplémentaire : "Ensemble des phénomènes permettant l'absorption de l'oxygène et le rejet du gaz carbonique PAR LES ETRES VIVANTS" (Larousse). A part ce détail, l'analogie est en effet frappante et peut justement aider à mieux comprendre le fonctionnement du corps.

récepteurs cutané et braille Oui

Bonjour!
En effet, l’entraînement intensif d’une activité (lire le Braille, par exemple) permet une réorganisation du cortex. On parle de "plasticité" du cerveau, parce qu'il est malléable, comme du plastique). En particulier, chez les aveugles, les zones du cerveau qui reçoivent normalement les informations visuelles sont alors utilisées pour traiter d'autres informations, notamment tactiles.
Je vous transfère aussi la réponse d'Anne Kavounoudias, chercheuse au laboratoire NIA à Marseille : http://lnia.fr/corps-et-cognition/kavounoudias-anne/

"Chez les personnes aveugles, je ne sais pas si la densité de capteurs augmente mais ce qui change, c'est leur acuité tactile. Cela signifie que les capteurs sensoriels au bout des doigts auront des champs récepteurs plus petits et que la représentation au niveau du cortex sera plus grande.
Le champ récepteur, c'est l'étendue de la zone de peau qui, lorsqu'elle est stimulée, active le capteur cutané. Par exemple, les champs récepteurs des capteurs de notre dos sont plus grands que ceux de la main, ce qui explique qu'on soit plus précis dans la discrimination tactile avec nos mains par rapport au dos.
De plus, quand un aveugle lit du braille, il va activer des régions corticales visuelles alors qu'une personne voyante essayant de lire du braille n'activera pas son cortex visuel."

Enfin, j'ajoute ces sites pour aller plus loin :
- page 15 du livret Neuroscience de l'IBRO disponible ici :
https://fr.scribd.com/document/67883389/Neuroscience-Science-of-the-Brai...
- Le Cerveau à tous les niveaux et son chapitre sur la vision (vous pouvez choisir le degré de difficulté et le niveau d'organisation) : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_02/i_02_cr/i_02_cr_vis/i_02_cr_vis....
- http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/c-da-m-cerveau-bien-p...

En espérant que cela vous aura donné quelques pistes.

Expliquer le phénomène des saisons en ps-ms Oui

Bonjour! J'ai remarqué que la question a déjà été abordée ici : http://www.fondation-lamap.org/fr/topic/12380

dossier CRPE sur la perception gustative Oui

Bonjour
Je ne vois pas d'objection à ce que votre sujet porte uniquement sur le goût (et un peu l'olfaction), mais c'est un point de vue de scientifique, donc je n'ai aucune idée des programmes de CE1. En ce qui concerne le côté scientifique, je vous invite 1. à mentionner aussi les autres types de saveurs (7 au lieu de 4, cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Go%C3%BBt#Classification_des_saveurs_prima...) et 2. à être prudente quand vous parlez de la cartographie de la langue, qui est souvent très mal expliquée. Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_la_langue

Voici ce que disent sur l'odorat et le goût les intervenants de la Semaine du Cerveau à Montréal et à Marseille quand ils passent dans les écoles parler des 5 sens :

DIAPO #1: L’odorat, du nez au cerveau
Tout au fond de notre nez, juste en-dessous de nos yeux, il y a une région qu’on appelle l’« épithélium olfactif ». {Pointez-la du doigt.}
Prenons par exemple les biscuits au chocolat faits à la maison. Comment faisons-nous pour les sentir dès que nous mettons les pieds dans la maison, alors que les biscuits sont encore dans le four, dans la cuisine? Des millions de petites particules, trop petites pour être visibles à l’œil nu, sortent des biscuits pendant qu’ils cuisent. Quand nous respirons l’air qui contient ces particules, elles sont transportées par le nez jusqu’à la région dont je viens de vous parler, l’« épithélium olfactif ». Là, il y a des cellules spécialisées qui reconnaissent les particules d’odeurs. Les particules provenant des biscuits activent des récepteurs qui envoient un signal au cerveau.
Comme pour le toucher (dont on a parlé longuement avant), les signaux vont à une partie spéciale du cerveau. Cette fois, cette partie est consacrée aux odeurs. On l’appelle le « bulbe olfactif ».

COMMENT LE CERVEAU FAIT-IL POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE L’ODEUR DES BISCUITS AU CHOCOLAT ET CELLE DES BISCUITS À LA CANNELLE?
Les particules d’odeurs ont différentes formes et donc activent différents récepteurs.

DIAPO #2: Comment fonctionne le goût ?
Est-ce qu’on utilise la langue pour goûter? {Laissez-les répondre! Dans le cadre de la semaine du cerveau, on veut évidemment que les élèves pensent aussi au cerveau!}
Notre langue est recouverte de milliers de minuscules bosses qu’on appelle « papilles gustatives ». Les papilles gustatives sont les récepteurs du goût.
Quand les récepteurs du goût - les papilles – sont activées par les particules de nourriture, ils envoient un signal électrique à une région spécifique du cerveau qui s’occupe de décoder le goût. C’est comme ça qu’on peut distinguer le goût des biscuits, de la pizza ou d’un citron.

DIAPO #3: Les saveurs primaires et la carte de la langue
Il y a sept types de récepteurs sur notre langue, chacune reconnaissant un type différent de goûts :
• sucré
• salé
• amer
• acide
• umami (bouillons de viande, fromages)
• calcium (chou, pavot)
• piquant (poivre, gingembre, piment)
Si les papilles gustatives les plus sensibles aux 4 goûts indiqués étaient de couleurs différentes, voici à quoi ressemblerait notre langue! Par exemple, au bout de la langue, on retrouve les récepteurs les plus sensibles du sucré, et sur les côtés, ceux pour le salé et l’acide.
****ATTENTION: Contrairement à ce qui est souvent enseigné, tous les types de papilles sont répartis partout sur la langue. Néanmoins, il est vrai que certaines régions de la langue sont plus riches en un type de récepteur, et peuvent donc détecter plus facilement un type de goût.
Réf : Voir Smith et Margolskee, Mars 2001, Scientific American (en version française : mai 2001, revue Pour la Science).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_la_langue
En outre, les réponses gustatives varient selon les individus.

UTILISONS-NOUS AUTRE CHOSE QUE NOTRE LANGUE POUR GOÛTER?
Reconnaître les saveurs avec le nez bouché.
Choisissez des volontaires. Bandez-leur les yeux et dites-leur de garder le nez bouché. À l’aide de pailles, déposez une goutte de substance (ex : essence de vanille ou menthe) sur le bout de la langue (ou donnez-leur un bonbon). Demandez-leur s’ils goûtent quelque chose. Qu’ils se débouchent le nez. Sentent-ils quelque chose maintenant ?
Essayez différentes saveurs avec d’autres volontaires.
Une goutte seulement!! En mettre trop gâche l’expérience!

QU’EN DEDUISONS-NOUS?
Certains aliments qu’on croit goûter sont en fait des odeurs, comme la cannelle par exemple. La cannelle est presque uniquement une odeur.

QUEL GOÛT ONT LES PLATS QUAND ON A UN RHUME ET QUE NOTRE NEZ EST BOUCHÉ?
La nourriture n’a pas beaucoup de goût sans l’odorat. Le goût n’est pas un sens très complexe. Il n’y a que les 7 qualités principales (salé, sucré…). Par contre, il y a des millions d’odeurs différentes. Notre cerveau utilise donc à la fois l’odeur, qui vient de l’épithélium olfactif, et le goût, qui vient des papilles gustatives, pour nous permettre d’avoir une sensation plus complète du goût, ce qu’on appelle la saveur.

Que deviennent les aliments que nous mangeons ? Oui

Bonjour
J'ai aussi traité ce thème avec des élèves de CM2 et c'est vrai que l'image du sachet de thé (ou de café) est un peu difficile à expliquer.
J'ai commencé par faire réfléchir au problème que les aliments que nous mangeons ne peuvent pas passer dans notre corps tels qu’ils sont. Les élèves concluent qu'ils doivent être broyés, coupés en minuscules parties. J'ai défini les nutriments. Des schémas montraient les différents nutriments sous forme de petites perles ou briques de différentes formes et couleurs pour les glucides, lipides et protéines. Vous pourriez aussi utiliser des Légos. Ensuite nous avons parlé des parties du système digestif qui servent à couper les aliments en nutriments, de manière mécanique et chimique (enzymes). Enfin, nous avons abordé comment ils sont absorbés et/ou éliminés par notre corps. C'est là que j'ai utilisé l'analogie du sachet de thé. J'ai fait observer les changements de couleur de l'eau pendant l'infusion. Les élèves ont expliqué que la couleur venait du thé qui passait du sachet vers l'eau. J'ai expliqué que les aliments (= le thé) sont dans l'intestin (= le sachet) puis traversent sa paroi pour rejoindre la circulation sanguine (= l'eau). Nous avons ensuite remarqué qu'il restait des choses dans le sachet = ce qui sera éliminé. L'idée principale à retenir, à mon avis, c'est que les nutriments sont de toutes petites particules qui sont capables de traverser une paroi.
En ce qui concerne la dissection du tube digestif, je ne l'ai pas faite mais c'est vrai que la question "un tuyau ou deux" revient souvent!!! Je pense que vous pourrez trouver des infos sur : ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/ons/risque_securite_SVT.pdf
Il est toutefois probable que ce sera un peu saignant et que ça choquera certains élèves. Il faut donc bien préparer la manip (entraînez-vous). Ou peut-être pouvez-vous trouver des modèles en plastique? Ou des démonstrations filmées sur internet?

La culture bactérienne à partir d'une empreinte de doigt est-elle autorisée? Oui

Je crains que non :
"Les cultures de micro-organismes
Au cours des travaux pratiques, les élèves peuvent être conduits à réaliser des manipulations avec des micro-organismes. Seules les souches non pathogènes (de classe 1) sont autorisées au collège. L’utilisation des micro-organismes employés dans l'alimentation (levures) est recommandée. Pourront également être observés en direct (sans culture) les micro-organismes prélevés dans l’environnement : pleurocoques, protistes de flaque d’eau, moisissures, bactéries du yaourt...Les cultures sur supports solides (cultures à partir d'empreintes de doigts par exemple) ou supports liquides (infusion de foin pour cultures de paramécies) sont interdites. Dans tous les cas, un lavage de mains avec savon est fortement recommandé après manipulation."
tiré de http://cache.media.eduscol.education.fr/file/SVT/77/4/SVT_Fiche5_v1_2107...

transpiration des plantes Oui

Bonjour
Les adeptes de survie utilisent ce principe pour récupérer facilement de l'eau pour boire :
http://www.practicalsurvivor.com/transpirationbag
MAIS évidemment, n'essayez jamais cela sur des plantes toxiques!
Peut-être sur des plantes aux feuilles comestibles (laitue, menthe...) et non traitées aux produits chimiques?

Au cours des saisons Oui

Bonjour
Je laisse d'autres personnes plus expertes répondre quant à la nature du tronc.
En gros, si le message que vous voulez faire passer, c'est que lumière et chaleur sont indispensable aux plantes, alors, je pense que vos expériences et vos explications feront l'affaire. Mais attention en faisant l'analogie entre vos deux observations, j'ajoute tout de même deux détails à prendre en compte (peut-être juste pour vous, pas forcément pour les élèves):
1. Vous étudiez deux stades de développement différents : distinguez bien les deux phénomènes que sont la croissance et la chute des feuilles. Certes, toutes deux dépendent de la lumière et sont modulées selon la température mais diffèrent aux niveaux moléculaire et physiologique.
2. Vous étudiez deux espèces différentes (platane vs lentilles) : sachez que toutes ne réagissent pas de la même façon ni au même moment.
Pour plus d'information sur la chute des feuilles, vous pouvez voir ce site:
http://www.linternaute.com/science/environnement/pourquoi/05/automne/pou...

comment se procurer un ensemble coeur poumons d'agneau à disséquer en classe ? Oui

Il ne semble pas que ce soit interdit, du moment que ce sont des organes qui proviennent de la filière "alimentation" (voir ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/ons/risque_securite_SVT.pdf). Il est toutefois probable que ça choquera certains élèves. Toutefois, dans le cadre de la Semaine du Cerveau, je suis intervenue dans des classes de fin de primaire (au Canada) avec un cerveau de vache et la plupart des enfants avaient souhaité le toucher (avec des gants). Notez qu'il n'était pas 'saignant': il avait été fixé au paraformaldéhyde et rincé. J'ai vu sur internet que des chirurgiens expliquaient la dissection que vous souhaitez faire à des élèves de 11-12 ans :
http://www.mlive.com/news/grand-rapids/index.ssf/2013/12/transplant_surg...
Bref, tout dépend de comment c'est présenté.
Pour en revenir à la question "où les obtenir?", voici ce que j'ai trouvé sur : http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/coeurmouton/mouton.html
"Pour se procurer des coeurs de mouton frais, il faut s'adresser au vétérinaire d'un abattoir de façon à obtenir des coeurs entiers, non abîmés. En effet, lors de l'abattage, le coeur est systématiquement fendu pour le vider de son sang et, le plus souvent, il est coupé à ras des vaisseaux, voire au niveau des oreillettes.
Si vous vous adressez à votre boucher, il ne pourra pas, en général, obtenir un coeur intact. Vous obtiendrez au mieux un bloc coeur-poumon avec un coeur entier mais fendu. Nous avons téléphonné à divers abattoirs : tous ont répondu très aimablement. Il faut en général leur demander les coeurs poumons au moins une semaine à l'avance. La fourniture d'une vingtaine d'organes ne pose pas de problème. Les organes seront moins cher que chez le boucher et parfois même gratuit. Pour obtenir de très grandes quantités, il faudra certainement revenir plusieurs fois mais les coeurs peuvent être congelés sans que cela altère leur structure."