Ponte oeufs d'un couple d'oiseau d'espèces différentes

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Ponte oeufs d'un couple d'oiseau d'espèces différentes

Bonjour,

Voici une question à laquelle j'ai été incapable de répondre : Généralement, il est peu probable qu'un oiseau sauvage ponde des œufs non-fécondés. Pourtant cela peut arriver dans des cas très divers. Est-ce qu'un couple d'oiseaux, mais de deux espèces différentes, peut amener à la ponte d'œufs non-fécondés ?
A priori, si ces animaux sont sauvages, il n'y a pas de raison pour lesquels ils se mettraient en couple sans être de la même espèce. Mais la nature est parfois surprenante : à votre avis, qu'arriverait-il ?

Merci !
Camille


Bonjour,

Cette question fait référence à l'isolement reproductif entre espèces différentes (ici des oiseaux).
Généralement, les individus d'une espèce se reproduisent avec d'autres individus de la même espèce, en conséquence de l'isolement reproductif, c'est à dire toutes les barrières à la reproduction entre espèces différentes.
Il y a deux grands types de barrières :
- les barrières pré-copulatoires, qui font que les animaux d'espèces différentes ne peuvent pas s'accoupler,
- les barrières post-copulatoires, qui font que les animaux peuvent s'accoupler, mais ne peuvent se reproduire.

La question ici porte sur le deuxième cas : que se passe-t-il si des oiseaux d'espèces différentes s'accouplent (dans la nature) ?
Ce n'est pas si rare, il y a de nombreuses espèces dont des hybrides sont connus. C'est le cas par exemple chez les Canards, dont on connaît de nombreux cas d'hybrides naturels.
Il y a un site très sérieux qui recense les cas bien documentés (il y a d'autres sites qui rapportent parfois des cas très improbables) :
https://avianhybrids.wordpress.com/

Il y a en gros trois types de cas, selon la proximité phylogénétique des espèces (leur apparentement) :
- des espèces différentes mais proches peuvent parfois s'accoupler et avoir une descendance fertile,
- des espèces un peu plus distantes peuvent parfois s'accoupler, mais avoir une descendance stérile (au moins un des sexes, plutôt les femelles pour les oiseaux),
- des espèces encore plus distantes peuvent parfois d'accoupler, mais ne pas avoir de descendance.

Pour ce dernier cas, il y a trois mécanismes qui peuvent amener à la ponte d'oeufs non féconds (que j'extrapole de "non fécondés") lors d'un croisement entre espèces différentes :
- une incompatibilité entre les gamètes : un spermatozoïde d'une espèce ne peut féconder l'ovocyte de l'autre espèce, en raison de différences entre des protéines des gamètes chez ces deux espèces (incompatibilité gamétique) -> l'oeuf pondu n'est pas fécondé,
- un développement embryonnaire qui s'interrompt (plus ou moins tôt) durant son développement, en raison d'incompatibilités entre gènes impliqués dans l'embryogénèse des deux espèces -> l'oeuf pondu est fécondé, mais l'embryon n'est pas viable,

Le troisième cas est un peu particulier : il y a des espèces qui peuvent s'hybrider mais avoir une descendance stérile (cf plus haut).
Dans ce cas, si un individu hybride stérile s'accouple avec un individu d'une des espèces parentales, les oeufs éventuellement pondus ne seraient pas féconds, car un des parents (hybride) est stérile.

Plus d'infomation sur la page anglaise de Wikipedia concernant l'isolement reproductif :
https://en.wikipedia.org/wiki/Reproductive_isolation
Attention, dans cet article, les catégrories de barrières sont un peu différentes : pré-zygotique et post-zygotique, c'est à dire avant ou après la formation du zygote, de l'oeuf.
Les catégories sont les mêmes, sauf pour la barrière à la fécondation : elle est post-copulatoire, mais évidemment pré-zygotique.
C'est juste une question de définition...

Cordialement.

Bonjour,

Dans la Nature, la reproduction inter-espèces (entre espèces différentes) semblerait être en effet un phénomène rare, notamment chez les Vertébrés. Si cette reproduction entre espèces différentes a lieu, elle produit ce qu'on appelle un hybride. L'hybride peut être fertile ou stérile. Le plus souvent, un hybride ne forme pas une nouvelle espèce à proprement parlé. Cependant, des exemples de nouvelles espèces apparues dans le passé (il y a des milliers voire des millions d’années) à partir d’hybrides fertiles existent (notamment des oiseaux d’Amazonie). Ces hybrides possédaient un nouveau matériel génétique leur conférant un avantage sélectif (reproductif, physiologique, morphologique ou comportemental) comparé à leurs « parents ». Par exemple, ce changement aurait pu permettre à l’hybride de mieux s’adapter aux changements de son habitat ou encore aux changements climatiques.
Selon moi, il est donc tout à fait possible de trouver un œuf d’un couple d’oiseaux d’espèce différentes, et celui-ci pourrait être fécondé ou non.

En espérant avoir répondu à votre question.
Nathalie

Bonjour,
Après les réponses de mes deux collègues je n'ai plus grand chose à ajouter.
L'hybridation entre espèces (proches) est manifestement est phénomène plus commun que souvent imaginé, chez les oiseaux comme dans d'autres groupes zoologiques. Les conséquences adaptatives sont probablement sous-estimées ou encore mal comprises.
Cordialement,
François Moutou