Séquence Mélanges et solutions en CM1

9 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Séquence Mélanges et solutions en CM1

Bonjour,
Je suis en M1 MEEF et j'ai choisi de préparer mon dossier pour l'oral du CRPE sur le thème Mélanges et Solutions en CM1.
J'ai décidé de m'appuyer sur un livre pour lancer la discussion sur les mélanges (livre par ailleurs étudié en classe). Donc, dans la première séance, après avoir relu ensemble un extrait du livre, je prévois de recueillir les conceptions initiales des élèves afin de m'appuyer dessus pour la suite de la séquence. Les élèves répondront donc individuellement par écrit à la question "Que se passe-t-il lorsque l’on met un morceau de sucre dans un verre d’eau ?" Les réponses que j'ai envisagées sont : il fond, il disparait, il devient liquide, il se dissout. En voyez-vous d'autres ?
Par la suite, si une partie des élèves a répondu "il fond", je prévois de faire, lors de la deuxième séance, une expérience permettant de faire la distinction entre la fusion et la dissolution (mais cette séance pourrait être supprimée si le besoin n'est pas ressorti du recueil des conceptions initiales.)
Pour la séance suivante (que je suis en train d'élaborer en ce moment), j''ai prévu les objectifs suivants :
- Distinguer deux types de mélanges : homogènes et hétérogènes.
- Comprendre les notions de solubilité et de miscibilité
J'envisage donc de proposer aux élèves d'expérimenter plusieurs sortes de mélanges dans l'eau liquide :
solide / liquide : sel, sucre, café, sable, poivre, farine, cacao
liquide / liquide : vinaigre, huile, jus de citron, sirop.
Je me demande toutefois s'il est judicieux de prévoir une grosse séance d'expérimentation avec à la fois des solides et des liquides. Mon idée était de faire observer aux élèves les similitudes et d'en tirer ensemble les notions. Mais comme je n'ai pas d'expérience de classe (et pour le moment pas de possibilité de tester les séances) je me questionne sur deux points :
- vaudrait-il mieux séparer les expérimentations en deux fois, liquide / liquide puis solide / liquide ?
- n'ai-je pas prévu d'aborder trop de notions nouvelles à la fois : mélanges homogènes / hétérogènes + solubilité / miscibilité ?
Je serais heureuse d'avoir des retours sur la réalité dans une salle de classe et ce qui est réaliste de faire / de ne pas faire.
Merci beaucoup pour vos conseils.
Frédérique

J'ai finalement choisi de scinder la séance en deux : une pour les mélanges liquides-liquides et une autre pour les mélanges solides-liquides.
Par contre, je suis toujours intéressée par des retours concernant les conceptions initiales des élèves à propos du thème mélanges et solutions. Pour le moment j'ai retenu que les élèves pensent que lorsque du sel ou du sucre est mélangé à de l'eau il fond, il disparait, il devient liquide, (et peut-être pour certains il se dissout). Dois-je considérer d'autres conceptions erronées qu'il me faut prendre en compte dans la construction de ma séquence et des séances ?
Merci pour vos conseils
Frédérique

j'enseigne au CM1/CM2 depuis...des années.
Je crois que les notions homogène/hétérogène et soluble/miscible sont liées. Donc travaillées inévitablement en même temps, pour moi elles font partie "d'un même concept" de représentations.
plusieurs expérimentations sont nécessaires et c'est dans ce "pluriel" que se remettront en cause et se construiront des connaissances.
au cours de la séance, il y aura plusieurs groupes de travail qui expérimenteront donc différents mélanges et c'est au cours de la mise en commun, de la restitution par les élèves de leurs constats, qu'il faudrait être vigilant à obtenir de la clarté dans leurs propos, même s'ils emploient un vocabulaire qui n'est pas forcément scientifique.
Il faudrait suivre par une synthèse étayée de nouveaux exemples, sous forme vidéo, ou empruntés à la vie courante (= réinvestissements et consolidation des notions) et surtout une trace écrite avec schémas et vocabulaire spécifique (lexique des mots adaptés = institutionnalisation = part de l'adulte)
bon courage! J'espère que vous aurez d'autres avis pour vous éclairer

F.Lenne

Bonjour, j'enseigne la physique-chimie en collège donc je ne peux répondre que partiellement. Pour des collégiens, aborder ces notions au même moment ne pose pas de problème mais pour des CM, je laisse les collègues répondre.
Je voulais juste préciser qu'il faut bien choisir ta question au départ. Si tu attends "il fond, il disparait"... comme réponses, il faut que tu poses la question suivante : "Que devient le sucre quand on le met dans un verre d'eau ?" (A toi de voir si tu veux en plus préciser que tu as mélangé, que tu as attendu quelques minutes ou pas... les réponses seront différentes selon les cas) En effet, si tu laisses la question que tu as écrite, tu risques d'avoir des réponses qui aillent dans tous les sens, comme "l'eau devient sucrée", ou "ça éclabousse quand il tombe" "ça fait du sucre écrasé au fond" par exemple. Ce n'est pas forcément gênant. En fait cela dépend des réponses que tu veux obtenir... Mais il faut y faire attention.
Et pour finir, moi j'aime bien l'idée de faire dans la même séance des solides/liquides et des liquides/liquides car je trouve que les notions sont les mêmes. C'est "juste" un problème de vocabulaire.
Les notions d'homogénéité et de solubilité/miscibilité étant liées, ça me parait judicieux de les aborder en même temps (l'une permet d'expliquer l'autre).
Encore une fois, il vaut mieux attendre le retour des collègues de CM1 pour être sûre ;) ça fait peut-être beaucoup à cet âge...
Bon courage

Bonjour !
Je suis enseignante en CM1 et je viens de terminer ma séquence sur ce thème. J' ai démarrer un peu comme toi afin de faire émerger des questions et le formaliser en problématique qu'ils ont pu confirmer ou infirmer ensuite grâce à l'expérience. Pour ma part, j'ai axé la première expérience sur les mélanges liquides/liquides et liquides/solides, ils ont pu expérimenter et comprendre les termes soluble et miscible. J'ai également proposé par la suite une autre expérience en partant des observations de la première : peut-on rajouter autant de sel ou sucre que l'on veut dans l'eau ? ils ont ainsi expérimenté la notion de saturation. Ils ont pu cherché le seuil à partir duquel le sel ne se dissout plus car le mélange arrive à saturation. Bref ! Ils ont adoré faire ses expériences qui sont très faciles à mettre en place dans une classe car cela ne demande pas trop de matériel (bouteilles en plastique coupées en deux pour le récipient, règle pour mélanger, sel, sucre, sirop de menthe, huile, vinaigre, terre, sable...). Bonne continuation !

bonjour
dans le cadre de l'oral professionnel ( exercice artificiel sans élèves)une remarque que je peux formuler c'est qu'il faut soigner particulièrement l'entrée dans la démarche d'investigation en essayant de trouver un ou 2 situations problèmes. J'ai souvenir d'une séquence ou l'entrée était la suivante : un gamin farceur avait mis du sel dans un verre, du sucre dans un autre et rien dans le troisième mais ils les avaient mélangés comment les retrouver?
la séquence comprenait des essais et le PE en arrivait mème à la conservation de masse, après avoir fait des hypothèses ...
ce que vous proposez s'apparente à une "monstration" au sens des didacticiens. Pourquoi faites vous faire toutes ces manips ? vous seule détenez le fil directeur
@+

allez voir sur le forum
questions didactiques
il y a des questions qui pourraient vous intéresser
n'oubliez pas que la séquence n'est pas notée l'exposé sur 20 et surtout 40 min de questions c'est ce qui va faire la différence
très peu de questions de connaissances sur les 40 minutes
@+

Bonjour, je vous recommande le dossier suivant, qui a été testé par des partenaires ( Maîtres formateurs, PIUFM) et labellisé avant parution dans le revue la classe. : http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11472/m-langes-et-solutions
Je peux répondre à vos questions sur les différentes activités proposées, ou une adaptation en vue de la présentation du dossier du concours.
Bon courage, Renée

Merci beaucoup pour toutes ces réponses très intéressantes.
Je me rends compte qu'effectivement ma question de départ pour recueillir les conceptions initiales est maladroite et risque de me fournir des réponses trop éloignées de ce sur quoi je souhaite m'appuyer pour la suite. Ma séquence va être testée par une PE en poste, elle devait commencer aujourd'hui, trop tard pour apporter des modifications ! Mais comme cela j'aurai un retour et je pourrai ajuster mon dossier pour l'oral si nécessaire.
Pour réaliser ma séquence je m'étais inspirée du dossier présenté sur le site. Il est très complet, mais me semble vraiment long à mettre en oeuvre si l'on veut aborder correctement tous les concepts. J'ai donc choisi de ne pas traiter les mélanges solides-solides même s'ils ont un intérêt certain. Mais on m'a convaincue qu'enseigner c'est aussi faire des choix :)
Dans ma séquence, j'ai prévu de beaucoup faire manipuler les élèves. Chaque fois que possible ce sont eu qui proposent les expériences et/ou le protocole pour vérifier leurs hypothèses.
Pour la phase d'institutionnalisation, j'ai toujours prévu de construire la trace écrite avec les élèves, mais je n'avais pas prévu de compléter la synthèse avec des exemples supplémentaires sous forme vidéo. C'est une proposition intéressante à laquelle je vais réfléchir. Je vais également creuser les questions didactiques.
Merci encore pour tous vos conseils qui me sont précieux.
Frédérique