dossier alimentation

6 messages / 0 récent(s)
Dernier message
dossier alimentation

Je prépare actuellement un dossier sur l'alimentation qui concerne le rôle des aliments,la détermination des besoins énergétiques,le classement des aliments,la reconnaissance puis la composition d'un menu équilibré,le rôle de chaque catégorie d'aliments et enfin la lecture d'emballages alimentaires.Il s'agit du niveau CE2.
Après avoir demandé aux élèves pourquoi il faut manger, je pensais leur distribuer des images avec la dépense énergétique de chaque personne en fonction de son âge,de son sexe et de son activité.
Je souhaitais leur demander de classer des vignettes d' aliments puis leur distribuer la pyramide alimentaire sans légende seulement avec les images.J'aurais aimé leur faire retrouver à partir des images les différentes familles.
Lors de la troisième séance,j'aurais souhaité faire un échange oral autour de l'importance de l'équilibre des repas pour comprendre les conséquences d'une surconsommation de produits sucrés ou gras.
J'avais prévu ensuite ,après distribution et échange autour de la marelle représentant les recommandations PNNS, de demander aux élèves de comparer 2 repas pour dire lequel était le plus équilibré puis de demander aux élèves de créer un repas équilibré.
Pour définir le rôle de chaque catégorie d'aliments,je pensais fournir un texte avec celui-ci , puis je souhaitais demander aux élèves de coller en face de chaque famille de la pyramide alimentaire une vignette indiquant son rôle
Lors de la 5ième séance,je voulais demander aux élèves d'apporter des emballages afin de découvrir la liste des ingrédients et la composition nutritionnelle.
Ce dossier doit être présenté lors du concours CRPE. Or,une personne me dit que cette démarche n'est pas du tout une démarche d'investigation.
Je ne vois pas comment faire par exemple pour faire deviner les 7 familles sans fournir la pyramide ou la marelle ou encore comment réussir à obtenir les rôles de chaque famille d'aliments sans distribuer un texte documentaire aux élèves.
Merci de votre aide

La première approche pourrait être, dans le cadre d'une démarche d'investigation, de demander aux élèves, d'abord individuellement, puis par groupes de 4 à 5 après discussion, de proposer un classement de différents aliments présentés sous forme d'images (environ 15 à 20 appartenant aux différentes familles que l'on souhaite faire émerger). La confrontation des propositions des différents groupes permettra d'expliciter les critères proposés par les uns et les autres et de se poser la question de leur pertinence.
La lecture d'emballages faisant apparaître d'autres critères et le recours à des textes documentaires permettra de trancher sur les éléments à retenir pour arriver à un classement "scientifique" dans un perspective d'éducation nutritionnelle ... (c'est bien sûr celui auquel on veut parvenir ... mais il faut être conscient que ce n'est pas le seul possible .. on pourrait aussi envisager avec d'autres objectifs j'aime/j'aime pas si on travaille sur le goût, origine animale/origine végétale si on travaille sur le vivant, couleur en arts visuels, provenance géographique si on travaille sur l'empreinte carbone ....).
La suite s'appuiera à la fois sur une enquête sur les habitudes alimentaires (du type "qu'avez vous mangé hier?" et des textes documentaires pour déboucher sur des propositions de menus équilibrés à composer en utilisant les vignettes des aliments utilisées au début.
Ne pas oublier à chaque étape l'utilisation du cahier d'expériences pour garder la trace du cheminement individuel des élèves depuis leurs idées initiales jusqu'au savoir scientifique construit collectivement.

Cordialement
Michel Ouliac

Michel Ouliac
ex-formateur IUFM

Dans une démarche d'investigation comme celle que doit vous conduire vers "le bien manger", je partirai du vécu alimentaire des enfants. Par exemple, leur demander d'apporter en classe ce qu'il mange le plus souvent et ce qu'il boive le plus souvent. Et là déjà, ils seront amener à faire des remarques. Quel est le produit qui a été le plus apporté ? Y a t-il de la diversité...Pas de légumes ?
Ensuite, la lecture d'étiquette est indispensable pour découvrir des unités telles que le kcal ou le kJ, des tableaux avec des pourcentages, la consommation moyenne d'un adulte, les catégories comme lipides, glucides, protéines, la quantité de sel... ils vont découvrir qu'il y a des aliments plus énergétiques de d'autres : pour 100 g combien de kcal ?
Enfin, ils peuvent même proposer de noter tout ce que chacun a mangé un déjeuner de week-end. De comparer en classe.
Et petit à petit , les sept familles devraient émergées. Il y a aussi des petits logiciels très simples pour tester si un repas est équilibré ou non.
Ce qu'on appelle des nutrijeux. C'est à réserver pour la fin et cela permet de dégager les grandes lignes d'une alimentation équilibrée. Une source : http://www.doctissimo.fr/asp/flash/bien_manger/composer_repas_equilibres...

En espérant que cela vous aide,

Marie-Thérèse Lehoucq.

Je vous conseillerai d'aller regarder le projet "manger, bouger pour ma santé, dossier que l'on trouve à cette adresse
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/10483/manger-bouger-pour-ma-sant-...
Cela devrait vous aider
bon courage
edith saltiel

Voici déjà, dans un premier temps, les étapes de la démarche d'investigation : la phase d'accroche (comment intéresser l'élève au problème, au projet), le recueil des représentations individuelles des élèves sur le thème abordé, la problématique, le recueil des hypothèses des élèves. Vient ensuite l'étape de vérification sous forme d'expérience(s), d'une observation ou d'une recherche documentaire. Les élèves sont ensuite invités à confronter le résultat observé à ce qui a été formulé dans l'hypothèse, à valider ou invalider leur hypothèse, éventuellement à y revenir si celle-ci est erronée. Ensuite, ils concluent et valident le savoir construit (par visionnage d'un documentaire sur le sujet, lecture de livres).
Vous pouvez donc voir que la recherche documentaire fait partie intégrante de la démarche d'investigation, à condition de respecter les étapes énoncées ici.

Dans un second temps, je verrai bien dans votre séquence une séance sur le tri d'aliments gras avec manipulation : imaginez que vous venez avec des aliments divers en classe (gras ou non) et que vous demandez aux enfants de les trier selon ce critère. On pourrait penser comparer les traces qu'ils peuvent lasser sur du papier à des traces témoin (une trace d'eau qui va d'ailleurs vite sécher et disparaître et une trace d'huile ou de beurre, qui elle, va rester et être translucide). En incitant les enfants à frotter les aliments proposés sur du papier (aliments divers comme du chocolat, de la pomme, du pain, des croissants, des pâtes crues...), les enfants pourraient alors effectuer un premier tri d'aliments (contient ou non de la graisse).
On peut donc imaginer aussi inclure dans votre séquence une séance qui suit la démarche expérimentale (démarche qui fait partie de la démarche d'investigation). C'est juste un exemple.

Cordialement,
Sandrine Marvilliers
Professeur des écoles et formatrice en physique/techno à l'ESPé de la Réunion

Sandrine Marvilliers

bonjour ,
Une démarche d'investigation doit permettre aux élèves de se poser des questions, et de chercher des réponses par recherche documentaire( divers supports), modélisation , enquêtes, observations et expériences. Vos approches pourraient être plus questionnantes: à partir du constat de la diversté des aliments diponibles, comment pourrait-on les classer ? Le travail en groupes permettrait la confrontation des idées , le fait de nommer les ensembles d'aliments nécessite de choisir un critère , de comparer. Ainsi, vous pourriez faire le lien avec avec leurs conceptions de "pourquoi manger?".
Il est ensuite intéressant de conparer ces tris avec ceux de spécialistes ( diététiciens, PNNS, ...).
De même, associez les élèves à la recherche de réponse à propos du rôle des familles d'aliments: vous verrez qu'ils ont des idées. A cette étape, les besoins en fonction de l'âge, de l'activité, peuvent questionner les élèves.La notion de repas équilibré ne sera par conséquent pas aussi formelle. N'hésitez pas à associer l'infirmière scolaire à ce travail.

bonne continuation
Colette Schatz