Est-ce que la chenille marche ou rampe?

10 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Est-ce que la chenille marche ou rampe?

Nous avons des Piérides du chou dans la classe et des vers à soie et nous avons observé leur moyens de locomotions.Pour moi, ces chenilles marchent puisqu'elles ont des pattes.Seulement je viens de lire dans un document pédagogique que la chenille rampe .alors, s'il vous plaît?

Florence

Bonjour,Tout est une question de taille relative. Les phoques ont de petites pattes et rampent. Les otaries ont de plus grandes pattes et marchent.Les chenilles ont 3 paires de vraies pattes plus quelques "fausses",vraiment pas grandes.Donc, certains rampent parce qu'ils n'ont pas de pattes du tout, d'autres parce que leurs pattes sont trop petites.Ce que je ne sais pas c'est si une chenille de piéride pense qu'elle marche ou qu'elle rampe.Cordialement,François Moutou

Bonjour, Je ne suis moi-même pas une experte en chenilles mais j'ai trouvé cette référence dans le forum de la main à la pâte, une question similaire ayant été posée en 2004 : Comment la chenille se déplace-t-elle ?Cela pourra peut-être vous être utile !Bonne journée, Marie-Laure

Bonjour,Moi je pense qu'on peut ramper avec des pattes: exemple l'homme qui peut ramper ventre à terre en se servant de ses bras et de ses jambes.La différence ne tiendrait-elle pas au fait que lorsqu'on marche seules les pattes touchent terre alors que lorsqu'on rampe le corps touche terre aussi ?Cette différence est visible dans les empreintes laissées par l'animal sur le sol: si l'empreinte du corps est visible, l'animal rampe. En l'observant on doit aussi pouvoir voir si son corps touche terre.Cordialement,Fabienne THOMAS

 F. T.

Bonjour,La chenille du papillon blanc (Piéride) dispose de 3 paires de pattes thoraciques et de 4 paires de fausses pattes abdominales, ce qui fait qu'elle peut à la fois marcher et ramper.

Quelqu'un a-t-il pensé qu'un dictionnaire pouvait rendre service pour qu'on passe à autre chose ? A des témoignages sur la construction du concept de locomotion animale au cycle 2 à partir d'élevages, par exemple, bien que ce très intéressant sujet ait été retiré des derniers programmes du cycle. Ce qui est bien dommage ...Alors voilà, le dictionnaire de l'académie française dit : Ramper (v. intr.)Se traîner sur le ventre. Il ne se dit au propre que des Serpents, des couleuvres, des vers, etc. Dieu condamna le serpent à ramper. Les couleuvres, les vers rampent.Il se dit, par extension, des Plantes qui n'ont pas la tige assez forte pour se soutenir et dont les branches se couchent, s'étendent sur la terre ou s'attachent aux arbres, comme le lierre, la vigne. Le lierre rampe à terre, rampe contre les murailles, rampe autour des arbres.Il se dit encore, par extension, des Animaux, de l'homme, lorsqu'ils se traînent sur le ventre. L'entrée de la grotte était très basse, il pénétra en rampant.Il se dit figurément de Ceux qui s'abaissent devant les gens puissants et Influents. C'est un homme qui rampe devant les ministres.Les chenilles marchent donc au sens propre grâce à leurs pattes thoraciques et pseudo pattes abdominales mais puisque elles prennent appui sur leur ventre, elles rampent également, par extension.De nombreuses espèces utilisent plusieurs moyens de locomotion en utilisant des organes adaptés pour prendre appui sur un support terrestre, aquatique ou aérien. La grenouille nage et saute par exemple. De plus, il existe beaucoup d'exemples d'un mode de déplacement marginal à un mode de déplacement principal : les éléphants marchent mais savent aussi nager, les fous du cap volent mais battent des ailes pour nager et capturent des proies jusqu'à 20 m sous la surface, les anguilles nagent mais peuvent ramper pour franchir des obstacles terrestres à leur migration, les tortues marines rampent avec leurs nageoires pour sortir du nid ou revenir pondre sur la plage ...

Merci pour cet intéressant débat donc la chenille marche avec une partie du corps et rampe avec l'autre.Pour prolonger la reflexion avec mes élèves sur la locomotion animale, je cherche une vidéo où l'on verrait plusieurs animaux se déplacer pour pouvoir nommer les déplacement et créer une connaissance réelle de ce thème et plus parlante pour les élèves (autrement que par le livres).J'ai réservé le dvd insectoscope que je n'ai pas encore vu pour comparer les insectes entre eux. Comme, c'est de saison j'espère que cela donnera envie à mes élèves d'observer les insectes qui les entourent au lieu de les écraser!!!Mais peut-être qu'il existe mieux pour ce sujet! Alors, s'il vous plaît?

Florence

Bonjour,Je me souviens d'un excellent atelier "graines de sciences" sur la robotique, présenté par Agnes Guillot (LIP 6, Jussieu). Ses expériences portaient sur la locomotion, selon une approche dite "animat" : un système informatique génère un robot de forme aléatoire, et pas le biais d'un algorithme évolutif, ces robots apprennent tout seul à se déplacer.Selon la forme qu'ils avaient au départ, ces robots "réinventent" des moyens de locomotion trouvés par l'évolution : ils rampent, nagent, volent, marchent, sautent...L'important, est que personne n'a programmé les robots pour leur apprendre à se déplacer. Ces comportements apparaissent spontanément.Voici une vidéo trouvée sur youtube qui montre à peu près de quoi il s'agit : iciParfois, la robotique s'inspire du vivant ... et parfois elle renseigne sur le vivant ! En dehors des moyens de locomotion, cette approche permet, par exemple, de comprendre comment les abeilles construisent leurs réseaux hexagonaux sans avoir de "plan d'ensemble" (cf "Graines de sciences 5" pour plus de détails).Cordialement,David Wilgenbus


Merci David. Voilà une vidéo très intéressante ... Comme d'ailleurs la question initiale de Florence qui nous a permis de nous interroger sur le concept de locomotion.Ces deux entrées montrent bien l'importance du questionnement dans la démarche d'investigation. Il est souvent difficile de se dégager de la simple observation/description dans les sciences du vivant à l'école primaire. Pourtant, "Est-ce que les élèves peuvent ramper ? Comment font-ils ?" est un questionnement porteur permettant une expérimentation authentique et ouvrant la porte à une construction de ce qu'est la locomotion chez les animaux d'un point de vue général tout en s'appuyant (c'est le cas de le dire !) sur de nombreux exemples particuliers. Voici une séquence complète sur ce sujet : iciBien cordialement.François Lusignan

Bonsoir,Je suis désolée mais le lien que vous proposiez ne fonctionnait pas je crois que je l'ai retrouvé. : http://www.perigord.tm.fr/~ecole-scienc/pages/activite/monde_vivant/Sedeplacer_C2_pdf /Sedeplacer_C2.pdfCordialementFlorence

Florence