Nouveaux programmes de l'école primaire

11 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Nouveaux programmes de l'école primaire

Bonjour.Le ministre de l'Éducation nationale, Xavier Darcos, a présenté le 20 février, lors d'une conférence de presse, la réforme de l'école primaire et le projet de nouveaux programmes soumis à consultation (BO Hors série, n°0 du 20/02/2008). Vous pouvez consulter le texte de la conférence de presse et le projet de programmes sur le site du ministère.Ce projet de programmes étant destiné à la consultation, n'hésitez pas à échanger vos réactions, commentaires, propositions, etc. sur le forum, nous nous chargerons d'en faire la synthèse.Cordialement,D. Pol


Si je comprends bien, la consultation officielle des enseignants est maintenant close. En tant que formatrice d'enseignants (et comme tous mes collègues) je n'ai pas été consultée, mais je voudrais dire ici mon indignation vis à vis de ces programmes et plus spécialement vis à vis du traitement des sciences à l'école.L’heure est grave pour les sciences à l’école ! Je ne parlerai pas du sinistre du cycle 2 qui affecte toutes les disciplines et ne réserve aux sciences qu'une approche vaguement sensible (pour le cycle 2, il faut réagir globalement). En apparence, les programmes du cycle 3 sont en continuité avec les précédents (je fais vite), mais la masse horaire réservée aux sciences va complètement marginaliser ce domaine chez les enseignants, rendant caducs tous les efforts entrepris depuis 10 ans pour lui redonner une place dans les pratiques. Si réagir aux propositions de programmes du cycle 3, c'est réagir seulement aux contenus, il y aura peu de réactions hostiles (car peu de changements en apparence) mais c'est la marginalisation de ce domaine qu'il faut dénoncer. Autrement dit, on peut difficilement recevoir un message officiel pour développer et encourager l’enseignement des sciences à l’école et par ailleurs accepter de souscrire à cet avis de mort lente envoyé par le même émetteur.elisabeth PléIUFM Champagne ArdenneCentre de Troyes.

J'espère que la consultation fera apparaître le peu d'heures consacrées aux sciences à l'école, l'absence de référence au cahier d'expériences et à la contribution à la maîtrise de la langue française.C'est oublier l'ENGAGEMENT ÉNORME de l'institution pendant 10 ans !Il est sans doute trop tard pour réagir !?Sinon, que le groupe La main à la pâte demande au moins une phrase sur le cahier d'expériences.Jean-Charles ALLAINDijon, IUFM de Bourgogne

Pour vous rassurer, je peux vous affirmer que tous les enseignants se sont rendus compte que toutes les matières vont avoir un temps divisé au moins par deux dans l'emploi du temps, à part le français, les math, l'EPS et l'anglais. Et ils ne sont pas contents du tout.Par contre, je ne suis pas sûre que l'on tienne compte de l'avis des enseignants avant de les mettre en application, et ça, ce n'est pas rassurant du tout...

l'Académie des sciences prend position sur le projet de nouveaux programmes pour l'école primaire. Elle préconise notamment que l'enseignement des sciences expérimentales soit mis en valeur tout au long de la scolarité et pratiqué selon l'esprit de La main à la pâte et maintenu à un minimum de deux heures hebdomadaires en cycle 3.Vous trouverez en pièce jointe l'ensemble de ses recommandations.

Comment une nation peut, à ce point, nier tous les efforts qu'elle a déployés toutes ces dernières années ?Comment se plaindre du manque de scientifiques et dédaigner la formation des futurs scientifiques ?Je ne pense pas que ces propositions de programmes soient dans la continuité de ceux de 2002 revisités en 2007. Un mot absent, une phrase modifiée et les contenus changent, se contredisent.Tout scientifique sait qu'il peut remettre en cause ce qui a été, qu'on ne nous fasse pas le procès de la nostalgie des programmes précédents, mais tout scientifique s'appuie toujours sur les recherches, les évolutions découvertes tout au long du temps. Rien dans ce brouillon de programmes ne laisse à penser qu'on s'appuie sur de telles recherches.Alors oui, il est indispensable et réconfortant que l'Académie des sciences rappelle au bon sens et propose une orientation qui prennent en compte réellement les sciences.Bien, je dois vous quitter, mon médecin m'attend pour mes lavements et ma saignée quotidienne!!!

Bruno Ricquebourg Conseiller pédagogique à mission départementale en sciences. http://lamap44.ac-nantes.fr/
Coordinateur du centre pilote de Loire Atlantique

Bonjour, Je suis aussi dépitée que vous. J'ai conduit encore dernièrement une formation sur la démarche d'investigation à des enseignants de l'AEFE, je vais encore en conduire deux cette année scolaire dans mon département ... Les inquiétudes fusent sur le manque de temps. J'ai apprécié que l'Académie des sciences intervienne sur ce sujet, d'autant qu'il me semblait que P.Léna était , si je ne me trompe, consulté pour ces programmes. Pragmatique et connaissant bien les enseignants, je crois que ceux qui étaient déjà engagés continueront et adapteront pour poursuivre leurs pratiques. Je suis plus réservée quant à ceux qui s'engageaient à reculons, que nous allions forcément convaincre à force de stages ou d'animations pédagogiques et qui vont trouver, là, un bon prétexte pour ne plus évoluer. Ma crainte va aussi sur la pratique des écrits en sciences et sur la tenue du cahier d'expériences ...Reste aux formateurs que nous sommes de montrer en quoi les écrits scientifiques peuvent permettre de construire la grammaire, le vocabulaire et l'orthographe....

Sylvie le Goff-lamotte

Bonjour.La main à la pâte propose une brève analyse des nouveaux programmes dans laquelle sont mis en avant les quelques points positifs, mais aussi les éléments susceptibles d’affaiblir l’enseignement des sciences à l’école. Ce document est disponible sur le site dans la rubrique "Documentation pédagogique".Cordialement,D. Pol

Bonjour.Les nouveaux programmes de l'école primaire, pour lesquels le Haut conseil de l'éducation a émis un avis favorable, ont été publiés aujourd'hui au Bulletin officiel de l'éducation national (hors-série n°3 du 19 juin 2008).Ils peuvent être consultés en ligne sur le site du ministère de l'éducation nationale ou téléchargés ici.Cordialement,D. Pol

(non vérifié)

Bonjour à tous,Fort marri de toutes ces infos.Une petite, très petite satisfaction, dans ce monde de brutes …. Pour la première fois au primaire, la diversité des êtres vivants doit être appréhendée en termes de parenté … Un sacré pas … surtout dans le contexte actuel … et après l’épisode de l’Atlas de la Création !!!Cela complète très utilement et salutairement la version initiale … encore plus calamiteuseA ce sujet, lors d’une émission récente sur créationnisme/évolution sur France Culture, Marc-André Selosse, professeur à l’Université de Montpellier, avait fort à propos posé la question de ces programmes à venir au primaire, à madame Mamecier, doyenne de l'inspection générale de SVT et très impliquée dans la conception des programmes en ce qui concerne l’évolution biologique. Elle avait répondu qu’elle s’en était aperçue et que la « copie » serait corrigée, amendée dans les semaines à venir.Dont acte.Mais, que cela ne masque pas l’érosion, que dis-je le cataclysme !!!Bruno ChanetCNED Vanves& MNHN

Bonjour,Hormis le problème des horaires (diminution, annualisation et globalisation en cycles 1 et 2), le plus dur est semble-t-il pour le cycle 2 ou la découverte du vivant fait les frais de la réduction d'horaire, notamment avec la disparition des manifestations de la vie chez l'enfant, les 5 sens se retrouvent au programme de maternelle, le corps en mouvement en cycle3 et la croissance à la trappe. ne restent qu'une vision plutôt hygiéniste du corps... alors qu'auparavant, l'étude du corps en mouvement et une première approche du squelette permettaient une articulation (sans jeu de mots) entre le schéma corporel du cycle1 et le "corps invisible" du cycle3...Rémi Tourret