démarche expérimentale ou investigation

6 messages / 0 récent(s)
Dernier message
démarche expérimentale ou investigation

bonjour,

j' ai vu que démarche expérimentale et la démarche d'investigation étaient similaires à ceci près que la démarche expérimentale utilisait exclusivement l'expérience et la démarche d'investigation utilise aussi bien l'expérience que la recherche dans les documents,films....
EST CE BIEN CELA????

Je voudrais donc savoir si la main à la pâte utilise plus la démarche expérimentale ou la démarche d'investigation???
Et dans les programmes scolaires ???

Mon mémoire se portant sur les limites de la démarche expérimentale à l'école pouvez-vous me donner quelques pistes??

oui la démarche expérimentale et la démarche d'investigation ne sont pas identiques. En effet, dans démarche d'investigation, il y a démarche expérimentale, il y a recherche documentaire, il y a modélisation etc...
La main à la pâte préconise une démarche d'investigation qui, en particulier au niveau de l'école maternelle se réduit souvent à une démarche expérimentale
Je vous renvoie à deux textes
le premier est sur le site à cette adresse :http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11324/la-d-marche-dinvestigation-...
le second est également sur le site à cette adresse: http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11941/lenseignement-des-sciences-...
En ce qui concerne les limites de la démarche expérimentale à l'école, ce n'est pas évident car cela dépend des thèmes, du type de matériel que l'on utilise, des appareils de mesure etc...
pouvez vous être plus précis?
Bon courage
Edith Saltiel

La compréhension que vous avez de la différence entre les deux démarches que vous décrivez est une réponse à votre première question. Pour la description de la démarche d'investigation je compléterai volontiers les pointillés par réalisation d'objets de maquettes de modèles qui par une confrontation à la réalité et à la matière qui "résistent" apportent réponses ou démentis aux hypothèses formulées en amont de la démarche.
pour la seconde et la troisième de vos questions une lecture attentive des principes de la main à la pâte comme des textes de programmes scolaires vous apportera une réponse.
hormis les situations qui mettraient en danger les élèves expérimentateurs (1) et/ou qui seraient contraires à l'éthique (2) ; dans la mesure ou le champ support donnant lieu à expérimentation cadre avec les programmes et le matériel accessible (3) aux élèves je ne vois pas bien quelles limites pourraient contraindre la démarche expérimentale.
(1) les limites liées aux risques liés à l'usage de produits, matériaux,et dispositifs
(2) les limites de l'expérimentation sur le vivant
(3) par accessible il faut entendre non seulement la disponibilité physique, les conditions de mise en oeuvre mais aussi la possibilité de compréhension liée à l'usage du matériel (par exemple faut il utiliser un voltmètre ou se "contenter" d'observer la "brillance" d'une lampe sous différentes tensions pour matérialiser l'effet de la tension)

La démarche expérimentale ne se suffit pas à elle-même en science. La démarche d'investigation lui est préalable. Avant de se lancer dans toute expérience il est nécessaire de se munir d'un ensemble d'éléments théoriques, quel que soit le domaine scientifique dans le quel on se situe. La science tend à l'élaboration de lois, la démarche scientifique respecte un certain nombre d'étapes, dont l'expérimentation fait partie ( voir BACHELARD).

Valérie MEDORI TOURE
sociologue

Bonjour,

Comme le dit Edith, la démarche expérimentale n'est qu'une des facettes de la démarche d'investigation. qui peut se faire aussi par modélisation, recherche documentaire, ou observation ... Ses limites, sont bien évidemment celles indiquées par les réponses précédentes ... je voudrais simplement ajouter que, en toute rigueur, la démarche expérimentale ne peut qu'invalider une hypothèse : il suffit en effet qu'une de ses prédictions soit prise en défaut pour être amené à la reconsidérer alors qu'un résultat positif ne peut préjuger que tout autre résultat le sera, ce qui n'est pas facile à concevoir a-priori par les élèves ... peut être est-ce une piste pour travailler sur les limites de la démarche expérimentale en classe ???
Cordialement
michel Ouliac

Michel Ouliac
ex-formateur IUFM

L’investigation, selon son étymologie, c'est mener une enquête pour répondre à un problème "Recherche minutieuse, systématiquement poursuivie, sur quelque chose.". A l'image de la police scientifique, mener cette enquête c'est utiliser tous les moyens nécessaires à la résolution du problème. L'expérimentation est un des moyens, mais pas le seul? Il s'avère que dans la plupart des thèmes scientifiques, l'expérimentation est souvent limitée et qu'il convient de la compléter par d'autres méthodes de recherche.
Si vous voulez travailler sur les limites de la démarche expérimentale, il est nécessaire de se poser la question sur le champ de validité de l'expérience. Quand et dans quel cadre peut-on faire une expérience ? A quelle question, à quelle hypothèse l'expérience va t-elle permettre de répondre ? Est-ce que l'expérience est vraiment un moyen pour faire évoluer les hypothèses ou bien seulement un artifice utilisé par l'enseignant pour prouver quelque chose (expérience de monstration) ?
Bonne recherche

Thierry Chevallier