Un défi sciences de la maternelle au CM2

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Un défi sciences de la maternelle au CM2

Le groupe scolaire de brabois s'est  lancé un défi sciences de la maternelle au CM2 ; construire un sentier botanique et y installer des bornes scientifiques  explicatives, poétiques, etc... sur le thème terre air eau feu et construire des machines (simples) qui utiliseraient l'air, l'eau  ambiantes entre autres ou propulsées ou mises en route par les petits randonneurs scientifiques (à l'extérieur donc).

Avez-vous des suggestions selon les tranches d'âge?

D'autre part, nous voudrions utiliser des roseaux (patrimoine local) pour des exploitations scientifiques : musique et sons, résistance au vent, résistance au poids des oiseaux nicheurs, imperméabilité...

Pouvez -vous nous donner des pistes de démarches?

Un grand merci pour nos 220 élèves

db

Voici le lien vers un site

http://www2.ac-rennes.fr/cst/doc/dossiers/sentier_peda/accueil.htm

C'est un projet réalisé par Madame Hélène Eveillard et ses élèves : vous y trouverez des réponses à vos questions... création d'un sentier pédagogique

Cordialement

Maryvonne STALLAERTS

Maryvonne STALLAERTS
Ex - Formatrice ESPE de Bretagne
UNIRèS, Réseau des universités pour l'éducation à la santé
http://plates-formes.iufm.fr/education-sante-prevention/

Ce défi sciences pourrait mettre l'accent sur l'adaptation des végétaux aux milieux locaux traversés par le parcours du sentier (terre : milieux secs, eau:milieux humides); pour l'air, vos élèves pourraient être intéressés aux moyens de dissémination des végétaux rencontrés sur le parcours (démarche expérimentale pour connaitre des caractéristiques des éléments transportés par l'air au cycle 1 et au cycle 2, puis utiliser ces connaissances pour concevoir des machines dont il faudrait définir l'usage au cycle3). Le feu concernerait davantage l'aspect prévention, mais aussi de rechercher comment les végétaux s'en protègent.

Les roseaux possèdent des caractéristiques que les élèves peuvent découvrir en travaillant de manière expérimentale en fonction d'une variable ; la manipulation de ce matériel " roseau ", l'invention de protocoles expérimentaux et leur réalisation leur permettront de trouver des réponses. L'intervention de spécialistes de l'environnement pourra préciser les connaissances et aborder leur utilisation comme agents de dépollution. La recherche documentaire et l'enquête (quelles utilisations du roseau) sont des démarches complémentaires.

Bonne continuation !

Colette Schatz