Vers de terre dans un milieu humide ...

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Vers de terre dans un milieu humide ...

Bonjour,

Lundi 22 mars, il y a eu plein de vers de terre dans la cour de l'école : un événement pour  ma classe de CP. C'était un jour de pluie. Les élèves ont imaginé plusieurs explications :

- les vers de terre "aiment" l'eau ; alors ils sortent.

- les vers de terre aiment le froid ; alors ils sortent. Hypothèse invalidée de suite parce que la mesure de température que l'on venait de faire comme chaque matin montrait une température supérieure à celle des jours précédents (10°C)

- l'eau de pluie ramollit la terre et donc les vers de terre peuvent sortir alors qu'avant la terre était trop dure.

- les vers de terre sortent parce que leurs galeries sont inondées et ils ne veulent pas se noyer.

- les vers de terre sortent parce qu'ils ont peur que leurs galeries s'effondrent.

Je ne suis pas certaine de connaître la raison de cette ruée vers l'extérieur... Avez-vous la réponse ?

Merci

L. Portier


Bonjour,

Je dois bien admettre que je ne suis pas forcément un expert en vers de terre.

Cepedant, j'ai déjà lu plusieurs explications possibles à ce phénomène :

- les vers de terre respirent par la peau. Quand il pleut, ils risquent l'asphyxie par inondation de leur galerie. Ils sortent pour pouvoir respirer.

- quand il pleut, ils ne risquent pas de déshydrater à l'air libre, ce qui leur permet de se déplacer sur de plus grandes distances (de se "disperser" et de "coloniser") que sous terre, voire de rencontrer plus facilement d'autres lombrics.

- il y a également un plus grand risque de prédation à la surface que sous terre, alors attention de ne pas y rester trop longtemps !

Cordialement.

La réponse se trouve parmi les réponses émises par les élèves.

Les vers de terre aiment l'humidité mais pas trop. Si toutes les galeries sont pleines d'eau et si le sol est complètement engorgé, ils ne peuvent plus respirer. Ils sortent pour avoir de l'air. L'été quand le sol est sec en surface, les vers de terre creusent plus profondément pour être dans un sol humide.

Bravo aux enfants pour toutes interrogations.

Tiphaine Chevallier

Bonjour,

Je vais tenter des réponses à ces questions remarquablement posées et pour lesquelles vous avez déjà donné un début de réponse expérimentale.

1- effet de la température : les vers de terres sont des animaux à température corporelle variable qui vont donc s'activer plus quand la température augmente, à condition, bien sûr de ne pas dépasser une certaine limite (30°C?). Il aimeraient donc le chaud. Exprience possible prendre plusieurs vers à mettre dans des petites boites métalliques qui place dans des bains-marie à 0°C (glace fondantes), à 10°C, 20°C et 30°C puis observer les mouvements (attention qu'ils ne se dessèchent pas, les humidifier un peu si nécessaire. Les lombriciculteurs considérent que 15 à 25°C est la température la plus favorable

2- "l'eau ramollit" effectivement "la terre" et facilite la sortie du ver . Expérience possible couvrir de ver dans la boîte de sol plus ou moins dur (argile, sable..)

3- "les vers de terre ne veulent pas se noyer car leurs galeries sont inondées". C'est une excellente hypothèse. En effet, l'oxygène est très peu soluble dans l'eau et cette solubilité diminue avec la température. Les échanges d'oxygène vont être très fortement réduits dans un sol inondé. C'est d'ailleurs un gros problème pour les racines des plantes (observer les plantes dans les zones ennoyées au champs, les plantes ne poussent plus, jaunissent et meurent).

4- les galeries s'effondrent : même si cela se produit ce n'est pas un problème pour le ver, il se déplacera ailleurs si le sol est  meuble.

Bon courage pour la suite,
Jean-Louis Prioul