Fruits et légumes en maternelle

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Fruits et légumes en maternelle

Bonjour
Je voudrais aborder le thème des fruits et légumes avec des enfants de 2 et 3 ans.
Je voudrais savoir quelle est la différence entre fruits et légumes ? 
Quelle définition choisir et comment la présenter à des élèves de cet âge là ?
Merci de votre réponse

M Beaujean

Bonjour, 
Les termes « fruit » et « légume » ont des définitions différentes dans le langage courant et en botanique. 
En tant qu’adulte, pour être au clair avec ces différences, vous pouvez consulter sur site Lamap, la rubrique documentation scientifique où, vous trouverez des explications et des exemples très précis.
Une visite au marché ou simplement la découverte du contenu du panier de la maîtresse peuvent être le point de départ de ces observations avec des enfants de PS. 
En faisant un choix judicieux n’utilisant pas d’éléments d’origine botanique trop complexes, les enfants pourront distinguer, classer, décrire en utilisant les reconnaissances visuelle, tactile, olfactive et gustative. Vous développerez ainsi leurs aptitudes sensorielles. 
Dans un premier temps, le tri se fera à partir des fruits et légumes observés, mais aussi en faisant le lien avec des situations vécues en famille ou à la cantine, au quotidien, par la façon dont on mange les fruits et légumes au cours des repas. Nous sommes alors dans le domaine sensoriel et culinaire. 

Pour aborder la notion scientifique de fruit, il faut partir d’une définition simplifiée pour des très jeunes enfants : un fruit est issu d’une fleur. Dans ce cas, il me semble approprié de faire des cultures simples telles que tomates, haricots ou radis pour justifier l’appellation botanique de « fruit » : la tomate, le haricot sont de vrais fruits alors qu’ils sont classés dans les légumes dans le langage courant ; le radis ne provient pas d’une fleur, mais est constitué de réserves accumulées dans la tige et la racine. 

Je vous souhaite de bonnes dégustations suivies de plantations réussies tout au long de l’année. 
Danièle Perruchon