Pourquoi dit-on que le cœur à un rôle de pompe ?

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Pourquoi dit-on que le cœur à un rôle de pompe ?

Pourquoi dit-on que le cœur à un rôle de "pompe" ?

Bonjour.
On dit que le cœur a un rôle de pompe car c’est une pompe. C’est même une pompe aspirante et foulante, c'est-à-dire une pompe munie de clapets qui ne laissent passer le liquide que dans un seul sens. Dans le cœur, ces clapets sont les valvules et le « moteur » de la pompe est le muscle cardiaque ou myocarde.
Le dispositif de pompe aspirante et foulante est en fait double : il y a un cœur gauche qui assure la grande circulation (soit celle dans tous les organes à l’exception des alvéoles des poumons où se produisent les échanges gazeux respiratoires) et un cœur droit qui assure la petite circulation (soit celle dans les seules alvéoles des poumons). Cœur gauche et cœur droit sont séparés par une cloison étanche et assurent la circulation unidirectionnelle du sang dans l’appareil circulatoire, qui est un circuit fermé, selon le sens suivant : alvéoles des poumons vers cœur gauche (par les veines pulmonaires), cœur gauche vers artères (sauf artères pulmonaires), artères vers organes, organes vers veines (sauf veines pulmonaires), veines vers cœur droit, cœur droit vers artères pulmonaires, artères pulmonaires vers alvéoles des poumons, alvéoles vers cœur gauche (par les veines pulmonaires), etc.
Lorsque le cœur se contracte, il propulse le sang dans les artères. Lorsqu'il se relâche, il se remplit du sang arrivant des veines par les oreillettes. Lors de la contraction, le sang contenu dans le cœur ne peut repartir en arrière vers les oreillettes car les valvules entre oreillettes et ventricules sont fermées. Lors du relâchement, le sang contenu dans les artères ne peut repartir en arrière vers le cœur car les valvules artérielles sont fermées.
Un schéma sera sans doute plus explicite, voyez pour cela la documentation scientifique du site :
En biologie
En biologie humaine
Cordialement,
D. Pol

Le cœur est un muscle qui se contracte et se relâche rythmiquement. Ce mouvement permet aux 4 parties du cœur de recevoir puis de rejeter le sang oxygéné dans la circulation sanguine. Il agit ainsi comme une pompe.