Les méfaits du tabac en cycle 3

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Les méfaits du tabac en cycle 3

Bonjour
Je suis PE2 et je dois faire des séances sur les méfaits du tabac avec des enfants de cycle 3.
Les enfants ont déjà étudié la respiration.
Comment puis-je faire?
Combien de séances ?
En vous remerciant

Travailler sur les méfaits du tabac relève de trois contenus différents :
- l'appareil ventilatoire est équipé pour se défendre contre les agressions extérieures – aspect anatomique
- toute pollution (y compris la fumée du tabac) entraîne un encombrement des voies respiratoires – aspect environnemental
-les éléments chimiques (nicotine) provoquent des désordres physiologiques – aspect physiologique

Le premier contenu consiste en une analyse fine de l'anatomie de l'appareil ventilatoire. Les agressions sont multiples : d'une simple variation de température à une concentration importante en poussières.
Chacune de ces agressions est prise en charge par une spécificité de notre anatomie « nez, gorge, bronches ». L'air froid est réchauffé (sinus et conduit nasal étroit), les poussières sont ralenties (poils du nez et filaments bronchiaux), les éléments indésirables sont rejetés (toux, mucus bronchial). Toutes ces manifestations de défense sont aisément observables chez l'enfant (rhume, toux, asthme, rhume des foins, nez qui coule...). Une analogie avec un aspirateur et le sac qui va retenir les particules, le filtre à particule des moteurs diesel sont autant de modèles utilisables pour décrire ce qui se passe.

Le second contenu approche les risques liés à l'inspiration d'éléments indésirables tels que poussières, gaz et autres éléments vivants (microbes, pollens...). chacun de ces éléments va provoquer un encombrement des bronches et de la paroi des alvéoles pulmonaires. Tapissés de ces éléments indésirables, les muqueuses réagissent violemment et provoquent la toux pour les éliminer. Une observation fine permet de mettre en évidence ces manifestaitons. Toux du matin pour les fumeurs, toux et asthme pour les allergies, mucoviscidose pour les cas les plus graves (maladie génétique qui empêche l'élimination du mucus).

Le troisième contenu va travailler pour sa part sur les risques liés aux éléments chimiques eux mêmes. Nicotine, gaz, allergènes, microbes (bactéries et virus) sont des agents pathogènes qui provoquent une réaction du corps vis-à-vis de ces agents. C'est leur grande concentration qui va entraîner de multiples désordres dans l'équilibre physiologique. Des traitements particuliers sont envisageables, mais il existe des cas où les traitements ont peu d'effet (cancer du poumon). D'où la mise en garde nécessaire dans le cas de l'absorption excessive de nicotine.

Voilà quelques pistes pour travailler avec vos élèves.
Bon courage pour la suite.

Thierry Chevallier

Thierry Chevallier