Dans quelle catégorie d\'aliments placer le café, le thé et l\'eau ?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Dans quelle catégorie d\'aliments placer le café, le thé et l\'eau ?

Bonjour,
je souhaite travailler avec les élèves sur la classification des aliments selon leurs rôles pour notre corps.
Les nutritionnistes utilisent pour cela trois catégories d'aliments : bâtisseurs, énergétiques et protecteurs, mais je ne sais pas dans quelle catégorie placer les excitants (comme le café ou le thé) et l'eau (plusieurs rôles ?).
Merci de votre réponse.

Le mot aliment présente bien des ambiguïtés.
La pomme est un aliment ; mais les glucides qu'elle contient sont aussi appelés aliments. L'amidon contenu dans le pain est aussi un aliment. Distinguer la ration, les repas, les plats (les tomates farcies), les aliments composés (la pomme), les aliments simples (protides, lipides, glucides).

L'eau :
Parfois l'eau se trouve dans la liste des aliments.
La définition du mot aliment est différente selon les auteurs. Je serais tenté d'en exclure l'eau, car elle n'a aucune valeur énergétique. Ce n'est donc pas un aliment énergétique. Cependant on pourrait arguer du fait qu'elle constitue 75 à 80 % du corps humain pour la classer dans le aliments bâtisseurs. On pourrait arguer du fait qu'elle intervient dans les processus métaboliques (dans la digestion par exemple) pour la considérer comme aliment fonctionnel. L'eau est une molécule omniprésente et indispensable à l'activité d'un être vivant. Ainsi la graine sèche n'a que 2% d'eau ; en conséquence elle a une vie très ralentie.
Le plus important n'est peut-être pas de classer ou non l'eau dans les aliments. il s'agit d'argumenter plutôt que de mémoriser une définition académique.

Le café :
Deux types de substances sont recherchées dans le café : La caféine et les arômes.
Par la caféine, le café pourrait rentrer dans la catégorie des médicaments (la caféine est vendue en pharmacie comme vaso-constricteur). La caféine se rapprocherait des aliments fonctionnels (ou dysfonctionnels dans la mesure où cet excitant perturbe l'organisme).

Le plus important est, je pense, de distinguer, parmi tout ce que nous ingérons, ce qui est indispensable à tous de ce qui ne l'est pas.

Pour résumer voici une proposition de classification :
Ce que l'on ingère :
1. indispensables à tous = aliments :
1.1. Energétiques
1.2. Bâtisseurs
1.3. Fonctionnels
2. nécessaires occasionnellement = médicaments
3. toxines (ex : pesticides, alcool, drogues)
4. non-indispensables (ex : le café)
Cet essai de classification aurait le mérite d'orienter l'activité vers une éducation à la santé.