Du blé au pain

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Du blé au pain

Je souhaite travailler sur le passage du blé au pain et je souhaiterais savoir où trouver le matériel nécessaire (fléau, moulin à café, pilon, mortier...)
Merci d'avance.

Bonjour.
En ce qui concerne le matériel nécessaire pour travailler sur la transformation du blé à la farine, il faut faire très attention aux règles de sécurité: certains outils comme le fléau, le moulin à café électrique... doivent être manipulés par l'adulte en guise de démonstration pour les enfants. Pour le reste, les enfants peuvent manipuler sous le contrôle du maître en ayant bien pris conscience des consignes de sécurité. Pour ce qui est de l'acquisition du matériel : le fléau peut être emprunté dans une ferme voisine, les grands-parents aussi se révèlent souvent d'une grande aide pour l'enseignant. Il est pratique de faire une liste en classe du matériel et de demander aux parents d'apporter les éléments nécessaires aux futures séances de sciences (deux semaines avant, ce qui permet de constituer une réserve de matériel de façon progressive). Si l'on ne dispose pas de tout le matériel voulu lors de ces deux semaines de "récolte", il est possible de remplacer certains outils, comme par exemple le pilon et le mortier, par un petit marteau et une planche en bois. De grosses pierres peuvent aussi servir comme outils à concasser, tout comme le rouleau à patisserie qui peut être testé dans l'optique d'établir un classement d'efficacité des différents outils utilisés.
Cette transformation du blé en farine est trés longue, les enfants vont fabriquer une petite quantité de farine qui ne suffira pas pour réaliser leur pâte. Cependant il est possible d'utiliser un moulin à café électrique afin d'augmenter rapidement la production (cette action est réalisée par le maître). En l'absence d'un tel outil, on peut mélanger la farine produite avec de la farine du commerce (ce qui permet de comparer les deux farines et d'aborder l'étape du tamisage). J'espère avoir répondu à vos attentes, à bientôt.
Correas Stephane