Pourquoi voit-on toujours la même face de la Lune ?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
(non vérifié)
Pourquoi voit-on toujours la même face de la Lune ?

Je suis actuellement en préparation du CRDP et je ne comprend pas pourquoi on voit toujours la même face de la lune alors que celle-ci effectue une rotation. Est-ce du à l'axe de rotation?
Merci d'avance.

La Lune nous montre en effet toujours à la Terre la même face, qu'on appelle a juste titre sa "face visible". Pourquoi ?
La Lune tourne autour de notre planète en un peu plus de 27 jours, et elle met exactement le même temps pour tourner autour d'elle-même. C'est la synchronisation de ces deux mouvements qui fait que, vue de la Terre, la Lune nous montre toujours la même face.

Pour sentir ce phénomène, tournez autour d'une chaise en faisant en sorte de toujours regarder vers la chaise. Vous vous apercevrez que vous êtes obligée de tourner également sur vous-même : la direction pointée par votre nez à changé pendant que vous tourniez autour de la chaise et elle a balayée toute la pièce. De plus, les deux rotations (vous autour de la chaise, vous autour de vous même) se sont faites en même temps, à la même vitesse.

Le fait que les deux mouvements de rotation de la Lune soient synchrones n'est pas un hasard, et il n'en a pas toujours été ainsi. Initialement, la Lune tournait plus rapidement autour d'elle-même qu'elle ne tournait autour de la Terre, mais peu à peu, son mouvement de rotation (autour d'elle-même) s'est ralenti jusqu'à avoir la même période que son mouvement de révolution (autour de la Terre).
Ce ralentissement est dues aux marées exercées par la Terre sur la Lune (eh oui, ça marche dans les deux sens !). En déformant la Lune, ces marées lui ont fait perdre de l'énergie et l'ont ainsi frénée jusqu'à ce que les deux mouvements soient synchrones, ce qui correspond à une position d'équilibre.

Les marées exercées sur la Terre ont le même effet : la rotation de la Terre sur elle-même ralentit peu à peu. On a une preuve de ce phénomène en analysant les récifs coralliens âgés de 500 millions d'années : à l'époque, le cycle jour/nuit durait seulement 22 heures ; la Terre tournait donc plus vite.