Que deviennent les protides après leur ingestion ?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Que deviennent les protides après leur ingestion ?

Je voudrais savoir ce que deviennent les protides une fois ingérées? J'ai lu qu'il n'y avait pas de réserves de protides dans le corps mais qu'elles étaient digérées quand même...
Est ce que ce sont les protides qui se transforment en protéines une fois digérés?
Merci.

Bonjour.
Le terme protides correspond aux substances organiques azotées. Dans l'alimentation, ce sont principalement les protéines mais aussi les polypeptides (de taille plus petite) et les acides aminés libres.
Les polypeptides et les protéines sont des molécules formées d'un enchaînement ordonné d'acides aminés, enchaînement codé dans le programme génétique. Il n'existe qu'une vingtaine d'acides aminés différents qui entrent dans la constitution des protéines et des polypeptides et ils sont communs à la plupart des espèces.
Lorsque les protéines ou les polypeptides passent dans le tube digestif, ils subissent une première étape de dégradation dans l'estomac où la pepsine, une enzyme digestive, les découpe en fragments plus petits. Dans l'intestin grêle, ils subissent des étapes supplémentaires de dégradation par diverses enzymes (appelées protéases et peptidases) qui aboutissent à la libération des acides aminés constitutifs. Ces derniers sont ensuite absorbés par la paroi de l'intestin grêle d'où ils passent dans le sang.
Pour élaborer ses propres protéines et polypeptides, l'organisme utilise les acides aminés issus de la digestion des protides alimentaires. Il est également capable de synthétiser certains d'entre eux à partir d'autres petites molécules. En d'autre termes, lorsque nos cellules fabriquent leurs protéines (humaines) elles utilisent les unités de construction que sont les acides aminés provenant des protéines alimentaires, c'est-à-dire des protéines de vache, de plante, d'œuf, etc. Seul l'enchaînement des unités de construction diffère d'une espèce à l'autre : les acides aminés individuels sont identiques.
Il n'y a effectivement pas de réserves de protides dans l'organisme ce qui signifie qu'il doit y avoir un apport alimentaire régulier de ces substances. Lorsque ce n'est pas le cas, l'organisme mobilise les protéines des muscles pour assurer ses besoins de base en acides aminés (certains sont indispensables car nos cellules ne savent pas les synthétiser) destinés à la synthèse des protéines. Il en résulte une fonte musculaire comme on peut l'observer chez les personnes qui mènent une longue grève de la faim.
Cordialement,
D. Pol