Comment se sont formées les Alpes ?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Comment se sont formées les Alpes ?

Je souhaite expliquer à ma classe de CM2 comment se sont formées les Alpes. Ainsi que le concept de chaîne de montagnes.
Merci de votre aide.
Amicalement,
Anne Verleyn

Réponse de Ghislain de Marsily :

Les Alpes, comme toutes les chaînes de montagne, se forment par le mécanisme de collision des plaques qui forment la surface de la terre (tectonique des plaques). En effet, la surface de la terre est formée de grandes "plaques", il y en a environ un quinzaine, qui reposent sur le manteau en profondeur, qui est chaud, mou et se déforme. Les plaques elles sont très rigides et se déplacent. Leur épaisseur est de l'ordre de 30 km, plus sous les continents, moins sous les océans. Les plaques se déplacent les unes par rapport aux autres parce que le manteau sous-jacent (qui a lui une épaisseur de plus de 3000 km) est animé de cellules de convection, des sortes de "rouleaux" qui montent et descendent, comme dans une casserole sur le feu, ou l'on voit l'eau chaude du fond, plus légère, remonter, et l'eau plus froide du dessus redescendre. Dans ces mouvements, les plaques qui "flottent" sur le manteau sont entraînées et bougent. Si elles s'écartent, il se forme une remontée de lave entre elles, ce sont des chaînes de volcan (comme ce qui se passe dans le centre de l'Atlantique, sous la mer, ou en aérien en Islande). Car la plaque eurasienne (ou nous sommes) et la plaque américaine s'écartent, a la vitesse de quelques cm par an.

Mais quand deux plaques se rapprochent, alors les plaques ont tendance a se chevaucher, a monter l'une sur l'autre, a former de chaînes de montagne, par épaississement des plaques devenues doubles la ou il y a chevauchement. Cet effet est en partie compensé par la descente de cette extrémité de plaque devenue plus lourde, et donc plongeant un peu dans le manteau sous-jacent; mais c'est l'effet de chevauchement qui domine, et les montagnes se forment. C'est le cas des Alpes, qui sont dues à la collision de la plaque Eurasienne (la notre) avec la plaque Africaine, qui se rapproche. C'est aussi le cas de l'Himalaya, avec la plaque Indienne qui est entrée en collision avec la plaque Eurasienne.

Les mouvements de collision sont aussi très lents, la vitesse de déplacement des plaques est toujours au plus de 10 a 20 cm par an. Mais cela dure longtemps (depuis 30 millions d'années pour les Alpes, un peu moins pour la phase actuelle de l'Himalaya.

Pour terminer, une plaque peut parfois "plonger" sous une autre au lieu de la chevaucher, c'est ce qui se passe en Grèce et en Italie, ou la plaque Africaine plonge sous la mer. En plongeant, la plaque descend dans le manteau, se réchauffe et se met a fondre. Il se forme alors d'autres types de volcans qui laissent un peu de ce matériel fondu remonter, c'est le cas de volcans comme l'Etna, le Vésuve, le Santorin, qui sont en activité.

Un livre de base en géologie explique tout cela, par exemple "Pomerol et Renard", Éléments de Géologie, Belin.

Très amicalement,