Quelle spécificité pour lamap?

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Quelle spécificité pour lamap?

Quelle est la spécificité de la démarche "Main à la Pâte" ?

En quoi s'apparente-t-elle (ou se différencie-t-elle) du socio-constructivisme ?

Dans la démarche "Main à la Pâte" que signifie l'expression "construire des savoirs" ?

A quelles stratégies cognitives cette démarche fait-elle appel ?

Quelle est la spécificité de la démarche "main à la pâte"?
Certains veulent parler de démarche préconisée par la main à la pâte, d'autres parlent de démarche main à la pâte. Si on parle de démarche main à la pâte, elle s'apparente fortement au socio constructivisme. Mais, à mes yeux, elle a deux choses en plus :
le cahier d'expériences (et ce n'est pas qu'un outil) qui permet aux élèves d'expliquer, d'argumenter, de rendre compte, de faire des hypothèses, etc, le tout sur un cahier qui n'est pas un cahier de brouillon (ce qui signifie que cela reste). Tout cet écrit individuel voisine un écrit collectif de différents types : écrit d'un groupe, écrit de la classe, écrit correspondant au savoir établi.
Par ailleurs, dans la main à la pâte, on travaille un temps long sur peu de concepts : il y a une progression qui tient compte de ce que sont les élèves. Ce dernier point se retrouve dans d'autres démarches pédagogiques préconisées, mais c'est tout l'ensemble qui caractérise la démarche Main à la pâte. Mais ceci est un point de vue très personnel.

En quoi s'apparente-t-elle (ou se différencie-t-elle) du socio-constructivisme?
Elle s'apparente au socioconstructivisme. On peut dire que la démarche préconisée par la main à la pâte ou la démarche main à la pâte est une démarche socioconstructiviste puisque les enfants construisent seuls et avec leur environnement leur savoir.

Dans la démarche "Main à la Pâte" que signifie l'expression "construire des savoirs" ?
Bon stage

Edith Saltiel