La souris accouche bientôt!

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
La souris accouche bientôt!

Bonjour,
Je pars 3 semaines en stage en CE1/CE2. Je souhaite mettre en place un projet autour des souris. J'ai la possibilité de me procurer une souris qui accouche dans les 2 jours, ce qui sera intéressant au niveau de la reproduction. Quelles sont les activités que je peux mettre en oeuvre pour que cela corresponde à la fois au cycle 2 et au cycle 3 (ce1 ce2) en ayant pour impératif les 3 semaines ?

Dans les textes officiels, il est évoqué le fait qu'en cycle 2, on s'intéressera pour ce qui concerne l'animal à sa croissance et à son développement, à son alimentation et à sa locomotion,ainsi qu'à la place dans la classification, alors qu'en cycle 3 on peut se focaliser plutôt sur la reproduction (rapprochement des individus, accouplement, viviparité et stades du développement). Votre sujet porte à la fois sur le cycle 2 et sur le cycle 3, mais il ne sera pas évident de distinguer nettement cycle 2 et 3!

Avec les élèves des deux cycles, la découverte de la souris sera commune. Elle peut être présentée sans que sa cage fasse l'objet d'aménagements dans un premier temps (on pourra aménager ensuite la cage selon les propositions faites).
Une première activité va bien sûr consister à décrire la souris puis à la dessiner, ce qui permettra de confronter les dessins (certains élèves ont tendance à négliger certains détails). Cette phase collective permettra d'identifier ce qui en fait un Mammifère (poils recouvrant le corps, mamelles sur le ventre) et un Rongeur (2 incisives en haut et 2 en bas, molaires broyeuses). On pourra par la suite rechercher des animaux de la même famille.
Les élèves du CE1 pourront se lancer dans une description morphologique de l'animal avec le vocabulaire adapté (étiquettes collées sur un dessin), et ceux du CE2 décrire son comportement (production de texte).

Bien sûr il sera question d'alimentation, et des propositions pourront être faites et validées, mais comme il n'y aura qu'une souris, les élèves seront amenés à dessiner l'expérience sur leur feuille (et production de texte pour les CE2), et à suivre au fil de la journée les activités de la souris, pour voir notamment si elle consomme tel ou tel aliment. La question de l'organisation de la journée de la souris pourra être intéressante, car on pourra aussi le comparer avec ce qui se passera après la naissance des petits.
Une pesée peut aussi être faite (si les élèves disent qu'elle n'est pas grosse par exemple. Attention à ne pas stresser la femelle, travailler en double pesée). On peut s'attendre à ce que les élèves se demandent pourquoi elle est "grosse" au niveau du ventre. C'est l'occasion d'évoquer la naissance à venir.

Un carnet de suivi et d'observation peut être mis en place, il va permettre aux élèves de noter des événements observés et de consigner les informations recueillies. Des questions peuvent aussi être notées.

La naissance étant attendue, les élèves peuvent imaginer comment seront les souriceaux, quelle sera leur taille, combien ils pourraient être, et leur aspect (à consigner).

A la naissance, on peut décrire l'événement, et essayer de différencier cette naissance de celle d'autres animaux vus précédemment (escargots, insectes divers). Une vidéo courte peut permettre aussi une comparaison avec la naissance de poussins.

Il faudra éviter de manipuler trop souvent les petits, mais des mesures seront possibles sur les trois semaines. Un tableau pourra être construit avec le cycle 2, un graphique avec les élèves de CE2 grâce à des bandelettes pour la taille (3 cm à la naissance, 4 à 3 jours, 5 à 7 jours, 6 à 15 jours et 7 à 9 pour 3 semaines.
Des expérimentations non dangereuses peuvent être tentées pour déterminer la sensibilité des petits à la lumière (sont-ils aveugles?) ou aux contacts d'objets. Les possibilités de déplacement peuvent aussi être évaluées (en les plaçant sur différents supports).
Eviter de les manipuler à plusieurs, voire même utiliser des gants de chirurgie, pour limiter l'imprégnation par l'odeur humaine, sinon la mère fera sans arrêt la toilette de ses petits, voire les rejettera.

Des pesées ne seront possibles qu'avec l'ensemble de la portée à moins d'avoir une balance sensible (trébuchet ou balance électronique au dixième de gramme près). L'apparition progressive du pelage sera à constater.

Les élèves du cycle 3 pourront rechercher comment la souris se reproduit, quelle est la durée de la gestation. Mais le mâle étant absent, cela rique d'en rester là (de toute façon, le mâle risquerait d'agresser les petits pour s'en débarrasser et reconquérir sa femelle). Un exposé pourra être fait avec l'aide de documents. Un calcul pourra être effectué : sachant qu'une femelle peut avoir 5 portées par an, et en moyenne 8 petits par portée, où va-t-on si l'on laisse deux couples se reproduire, ne serait-ce même qu'au bout d'un an?

Le comportement de la mère des souriceaux pourra être aussi étudié.

On aura donc des productions écrites (dessins, descriptions, schémas), des interventions orales (confrontations, exposés).

Tout ceci doit se faire dans le respect des animaux, en évitant tout ce qui pourrait les mettre en danger!
Les soins (changement du papier du fond de cage ou de la litière, apports d'eau, de nourriture), pourront être faits par les élèves, chacun son tour. Attention aux morsures, la femelle sera sur ses gardes!

L'ensemble des activités pourra donc donner lieu à la production d'un carnet d'observations et d'expériences assez complet.

Pensez que la lecture d'albums documentaires, qui ne manquent pas, sera aussi un bon exemple de pratique de la langue.
v
Bon stage!