Sciences, maîtrise de la langue et du langage

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Sciences, maîtrise de la langue et du langage

Bonjour,
Actuellement en deuxième année d'iufm , je souhaite travailler sur le sujet de mémoire suivant :
"la démarche scientifique permet-elle de développer des apprentissages dans le cadre de la maîtrise de la langue et du langage ?"
S'il vous plait pouvez-vous m'aider dans mes recherches car j'aimerais commencer mon mémoire avant la fin de mon congé de maternité .
Quels types de séquences pourrais-je mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif ?
Merci d'avance.

Bonjour,
Pour commencer, vous pourriez peut-être lire l'ouvrage "comment les enfants apprennent les sciences" de JP Astolfi aux éditions Retz et consulter la revue Aster, publiée par l'INRP, dont certains numéros portent sur la question de cette relation entre apprentissage des sciences et langage.
Bonne lecture et bon courage!

Bonjour,
Je vais essayer de vous aider, mais dans un premier temps je crois quil faut que vous affiniez votre problématique.
En effet, on sait que la démarche dinvestigation est source dapprentissages langagiers (cf nouveaux programmes).
Le mémoire de 2° année nest pas un dossier professionnel, vous allez devoir répondre à un problème et pour cela faire des hypothèses et mettre en place des activités dans votre classe qui permettront de valider ou non vos hypothèses de départ, peut-être même allez vous soulever de nouvelles questions.
Cela doit vous rappeler quelque chose ?! Et oui, nous sommes dans une démarche dinvestigations.
Pour vous aider dans votre questionnement :
- Quentendez-vous par maîtrise de la langue dans la démarche ? Est-ce le langage daction et dévocation dont il est question au cycle 1 ? Peut-on parler de langage dexpression en sciences ? De langage communication ?
- La démarche va-t-elle privilégier loral, lécrit ? A quel moment ? Pourquoi ? Est-ce une question de cycle ?
- Les activités scientifiques peuvent-elles développer le lexique ? La syntaxe ?
- La démarche scientifique peut développer des compétences en lecture, productions décrit ? Lesquelles ? Comment ?
- Le cahier dexpérience peut-il être une aide à la structuration de la langue ? A lexpression ?
Voici quelques questions auxquelles vous allez pouvoir répondre. Avant tout, il est important de faire un choix.
Vous voyez que le sujet est vaste. Evitez denfoncer des portes ouvertes. La découverte du monde permet de développer des compétences langagières cest inscrit dans les nouveaux programmes.
Soit vous orientez votre choix sur quelques-unes unes de ces compétences et vous montrez à quels moments de la démarche elles interviennent, les similitudes et les variations selon les cycles, soit vous choisissez un moment clef de la démarche et vous regardez comment lon peut développer des compétences langagières différentes selon les besoins des enfants, le thème, le cycle.
Après il sera plus facile de construire des séances qui vous permettront disoler ces paramètres.
Jespère que ces quelques pistes vous aideront. Je suis à votre disposition pour la suite. Bon courage
C. Verpillot

Bonjour,

Des exemples de séquences en sciences sont présentés dans le document d'accompagnement des programmes « Enseigner les sciences à l'école ».
Vous trouvez un tableau au début de chacune des séquences. Le plus souvent l'activité langagière s'y distingue des autres actions. La place du langage élaboré par rapport au langage spontané est bien marquée et ainsi une progression apparaît dans ce domaine. C'est la variété des types de textes qui est riche pour la classe selon les besoins des élèves « dire, écrire, lire... ». Oral, écrit, production de texte, lexique, évocation, communication. Chacun s'y retrouve. Pour vous faciliter la tâche, je rapproche trois extraits du B.O. du 14/02/02 qui décrivent la relation entre le domaine de la langue et les sciences pour les trois cycles. A l'école maternelle : « En même temps qu'il découvre avec d'autres yeux le monde qui l'entoure, l'enfant continue à apprendre à parler, à nommer avec précision les objets et leurs qualités, les actions et leurs caractéristiques. Il prend conscience des usages plus contraints du langage. » Puis au cycle 2, « Dans toutes les activités, à l'oral comme à l'écrit, l'enseignant continue à développer et à structurer les multiples formes d'expression verbale des relations spatiales, en particulier dans le cadre de la description. » Et au cycle 3 « le renforcement de la maîtrise du langage et de la langue française est un aspect essentiel. Le questionnement et les échanges, la comparaison des résultats obtenus, leur confrontation aux savoirs établis est autant d'occasions de découvrir les modalités d'un débat réglé visant à produire des connaissances. Tout au long du cycle, les élèves tiennent un carnet d'expériences et d'observations. L'élaboration d'écrits permet de soutenir la réflexion et d'introduire rigueur et précision. L'élève écrit pour lui-même ses observations ou ses expériences. Il écrit aussi pour mettre en forme les résultats acquis (texte de statut scientifique) et les communiquer (texte de statut documentaire). Après avoir été confrontés à la critique de la classe et à celle, décisive, du maître, ces écrits validés prennent le statut de savoirs. Une initiation à la lecture documentaire en sciences est mise en œuvre lorsque les élèves rencontrent un nouveau type d'écrit scientifique : fiche technique, compte rendu d'expérience, texte explicatif, texte argumentatif, tableau de chiffres... »
Ces quelques lignes peuvent être une base pour un questionnement sur le développement d'un type de compétence langagière après une observation d'élèves dans deux cycles différents (ou même début de cycle et fin de cycle). Un autre sujet peut être : les effets de l'activité sciences sur plusieurs types de compétences langagières pour quelques enfants d'une même classe.
J'espère vous avoir aidé dans votre recherche et je ne peux m'empêcher de vous souhaiter très sincèrement beaucoup de réussite pour les mois qui viennent.

Claudine Schaub