Projet technologique sur engins volants

3 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Projet technologique sur engins volants

Souhaitant travailler sur un projet technologique autour des objets ou engins volants avec des classes de cycle 2 et 3, quelles démarches suivre pour intégrer les propriétés de l'air (existence et matérialité de l'air en C2 et son caractère pesant en C3)?
Pouvez-vous également me renseigner sur le projet "objectif ciel" de l'école de Plédran primé par "La main à la pâte"?
Avec mes sincères remerciements.

Il existe un site Internet
sur lequel se trouve tout le projet.

Après le 3 février, date de la remise des prix, il y aura sur le site lamap des extraits de ce dossier.
Vous pouvez cependant contacter l'une des trois écoles qui ont participé:

Ecole primaire publique les Coteaux
2B rue Anatole Le Braz
22960 Plédran

Ecole élémentaire publique du centre bourg
Rue des écoles
22960 Plédran

Et Ecole maternelle publique du centre bourg
même adresse

Bonne année!

Bonjour,
Il me semble que vous pouvez partir de ce que connaissent les élèves en arrivant en cycle 2. Ils savent que le vent, c'est de l'air (programme du cycle 1: "première approche de l'existence de l'air"). Alors pourquoi ne pas les lancer sur l'étude et la réalisation d'objets fonctionnant avec le vent: moulinet, girouette, cerf-volant, anémomètre? En les mettant en position d'utiliser de l'air en mouvement, c'est-à-dire QUELQUE CHOSE qui agit, qui se déplace, qui a une force, qui résiste, qui supporte ou porte, ils vont progressivement considérer son existence, donc sa matérialité. Maintenant, le caractère pesant ne peut venir, à mon avis, au cours des considérations sur ces différents objets. C'est plutôt en partant de l'idée matérialité que peut se poser la question de "vérifier" que, comme toute matière, "de l'air pèse quelque chose". Mais là, vous devrez vous-même proposer à la sagacité de vos élèves une situation expérimentale comme par exemple la pesée d'un ballon de football gonflé au maximum, puis dégonflé, d'où rupture de l'équilibre. Comment l'expliquer? Le caractère pesant de l'air le permet.