Sur le caractère conducteur du corps humain

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Sur le caractère conducteur du corps humain

Comment faire prendre conscience à des élèves de cycle 3 du caractère conducteur du corps humain? Y-a-t-il une expérience ne recourant pas au principe électromagnétique? A part une recherche documentaire, qu'est-il possible de faire?
Merci d'avance

Les preuves de la conductibilité électrique du corps humain sont multiples mais, étant donné les dangers auxquels on s'exposerait en expérimentant (à partir d'une tension de 24 volts il y a danger) il semble plus prudent de se résoudre à faire appel aux documents (extraits de journaux) ou à l'expérience des élèves. En effet certains ont peut-être déjà touché des clôtures électriques à la campagne, d'autres ont lu les placards apposés sur les postes de transformation,... Si vous tenez absolument à un argument de type expérimental, et si vous avez un multimètre numérique, en l'utilisant en ohmmètre sur le plus fort calibre, vous pourrez faire constater que, en tenant la partie métallique d'un cordon dans chaque main, une valeur s'inscrit sur le cadran (on peut se contenter de dire que, comme l'appareil réagit, c'est que du courant électrique passe) alors que, en mettant entre les deux cordons un morceau de plastique, il ne se passe rien. Mais dans cette expérience, le multimètre est une "boîte noire", un peu comme le détecteur de courant(boussome+bobine).