Comment boit une chauve-souris

5 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Comment boit une chauve-souris

Une amie institutrice en MS à Fécamp m'a posé cette question à tout hasard, pour voir si je savais y répondre ou pour voir si je pouvais trouver une réponse par l'intermédiaire de la liste de diffusion du GON à laquelle j'appartiens (ils m'ont déjà beaucoup renseignée sur des observations et des questions que je m'étais alors posées concernant les goélands juvéniles).

Je ne connais pas la réponse personnellement (je ne m'étais même jamais posé la question, qui me paraît légitime... sauf quand j'aurai lu la réponse : ... ah ! Mais c'est bien sûr !!!) et je n'ai pas pris le temps de poser la question au GON (Groupe Ornithologique Normand).

Mais heureusement, pas de panique : il y a toujours le site de La main a la pâte (au passage BRAVO pour la qualité de ce site !!!).

Donc voici la question :

COMMENT LES CHAUVE-SOURIS FONT-ELLES POUR BOIRE DANS LEUR POSITION SUSPENDUE ?!!!

Merci de vos réponses expertes et passionnantes.

Bonjour
Malheureusement les chauves-souris ne boivent pas lorsqu'elles sont en position suspendue. Elles utilisent cette position essentiellement pour se reposer en se suspendant aux aspérités par les griffes des orteils.
Les chauves-souris boivent, chassent et s'alimentent en plein vol. Elles ont donc besoin de sources d'eau douce ouvertes comme les étangs, des rivières... pour pouvoir s'abreuver.

Suspendues, les chauves-souris lèchent les parois et les feuilles, mais elles boivent surtout en vol et parfois en se posant sur un rebord.

En position suspendue les chauve-souris ne se nourrissent pas et ne boivent pas !

Janine Casevitz-Weulersse

J'ai dû moi-même faire une recherche pour répondre à cette question!

Les chauves-souris recherchent le voisinage de l'eau et boivent beaucoup, car leur membrane alaire les fait transpirer abondamment. On peut les trouver très nombreuses au voisinage des mares et des cours d'eau, non seulement parce qu'elles peuvent s'y désaltérer, mais aussi parce qu'elles y trouvent beaucoup de nourriture. Quand elles boivent, elles le font sans cesser de voler, en effleurant la surface de l'eau ; ou bien elles lèchent les gouttes de rosée répandues sur les feuilles ou sur leur corps.

Claire Villemant
Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris