Comment marquer des insectes ?

4 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Comment marquer des insectes ?

Avec ma classe de CE2, nous étudions actuellement les phasmes. Afin de faciliter nos observations, des élèves ont proposé un système de marquage.
Est-ce possible ? Si oui, comment nous y prendre ?

Oui, c'est possible mais cela dépend du temps que les insectes doivent rester marqués, de leur comportement et du nombre d'individus que vous souhaitez marquer.
Pour un marquage de "courte tenue", le vernis à ongles transparent associé à des petits morceaux de papier en couleur ou des chiffres appliqués sur le thorax est une bonne solution à condition que vos insectes ne soient pas trop petits (car trop minutieux). Cela convient pour des insectes qui ne sont pas très grégaires. La vie en groupe très serrée et les constants frottements entre individus font vite tomber les marquages, ce qui oblige à les renouveler régulièrement.
Il existe un marquage beaucoup plus radical qui consiste à tailler des points sur la cuticule avec un instrument piquant, ce qui demande une grande dextérité de la personne qui le réalise surtout si les spécimens sont "précieux". Le risque de les blesser est assez important. Par contre il durera plus longtemps (plusieurs semaines).
Si vous ne voulez pas trop modifier leur comportement il faudra éviter des marquages avec des fils attachés aux pattes... qui risquent de les gêner dans leurs déplacements.
J'espère que nous n'avez pas beaucoup d'individus à marquer car cela devient vite fastidieux. Mais le fait d'identifier certains individus, permet de créer des liens avec les enfants... bon marquage

On peut poser des pastilles de un ou 2 mm, colorées, collées ou des petits bracelets de laine de diverses couleurs sur un endroit quelconque du corps. On le fait pour des fourmis de quelques millimètres, on peut certainement le faire pour des phasmes, beaucoup plus grands...

Janine Casevitz-Weulersse

Bonjour,

Oui on peut marquer les insectes. Dans le cas d'insectes ailés on peut faire de petites encoches variant en forme et en nombre dans les ailes ou les élytres. On peut aussi faire sur la cuticule des taches de couleur avec un colorant indélébile et non toxique mais il faut penser à refaire le marquage après chaque mue ! On a déjà utilisé du crayon à bille pour marquer des fourmis et du stabilo 0,6 mm pour faire des taches de couleur à la face inférieure d'ailes de papillons. Pour marquer les abeilles, on utilise des pastilles apicoles colorées et numérotées qui sont collées avec de la colle apicole. On peut ainsi coller sur le dos des phasmes une petite pastille de couleur à l'aide de colle de poisson (l'ancienne sécotine) ou tout autre colle non toxique pour l'insecte.

Claire Villemant
Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris