Les lichens et la pollution atmosphérique

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
Les lichens et la pollution atmosphérique

Bonjour, nous sommes l'école de Salles-sur-Garonne. Nous avons fait une sortie à Toulouse pour étudier les lichens. Et nous avons remarqué qu'il y a plus de lichens en hauteur qu'à ras de terre. Donc nous avons émis l'hypothèse que l'air et la pollution donnent un mélange lourd et donc qu'il y a plus de pollution à ras de terre qu'en hauteur. Notre hypothèse est-elle bonne ?

En fait ce sont surtout certains gaz comme les oxydes de soufre qui provoquent la disparition d'espèces de lichen. Ceux-ci n'ayant pas de racines, leur nutrition minérale se fait exclusivement par des apports atmosphériques.
Ce qui les rend + sensibles aux polluants : les radioéléments (cf. les problèmes des rennes, brouteurs de lichen , après Tchernobyl) et les gaz produisant des acides lorsqu'ils s'associent à l'eau (SO2 par exemple).

Je vous conseille d'aller voir sur les sites Internet suivants :
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/biologie/ress/environnement/lichen.html
http://users.skynet.be/laroseraie/lichens/lichens.htm