Questions sur l'évaluation

2 messages / 0 récent(s)
Dernier message
(non vérifié)
Questions sur l'évaluation

Etudiante en 1re année à l'IUFM du Mans, je prépare un dossier sur l'évaluation.
En quoi peut-elle aider l'apprentissage?
Quelles particularités a-t-elle dans l'enseignement scientifique?
Est-elle différente selon les cycles? A quels moment doit-elle intervenir?
Quelle importance doit-on lui accorder?
Beaucoup de questions auxquelles j'espère vous apporterez des réponses.
Merci d'avance.

Bonjour Sylvie!
Votre intervention sur le site Internet "La main à la pâte" est très intéressante.
Cependant, votre demande est si vaste que nous ne pouvons pas y répondre en quelques lignes. N'hésitez pas à intervenir sur la liste de diffusion pour interagir avec d'autres formateurs et enseignants qui auront des avis complémentaires, voire divergents, sur la question et vous proposeront sans doute des documents ou des témoignages utiles.
Consultez vos professeurs de l'IUFM du Mans; ils vous conseilleront probablement de focaliser votre recherche sur un ou quelques aspects plus précis de l'évaluation, ils vous donneront des références bibliographiques et vous signaleront des mémoires rédigés par d'autres étudiants les années précédentes.
Traditionnellement, on distingue trois temps dans l'évaluation:
l'évaluation prédictive, avant apprentissage (pré-test), l'évaluation en cours d'apprentissage et enfin l'évaluation-bilan (post-test).
La première et la seconde ont pour but de permettre à l'élève de situer son degré de maîtrise des connaissances et des compétences, et permettent à l'enseignant de proposer les remédiations nécessaires, adaptées à l'évolution de chaque enfant.
La troisième porte sur les divers aspects des compétences et des connaissances effectivement acquises par l'élève après apprentissage (il faut parfois remplir les bulletins scolaires et leurs complexes grilles à multiples items!).
Chaque professeur d'école a donc une double responsabilité: il est chargé à la fois de la formation et de l'évaluation de ses élèves (même s'il peut ponctuellement échanger sa classe ou les productions de ses élèves avec celle(s) d'un collègue). L'une se nourrit de l'autre, même s'il est parfois difficile d'être à la fois juge et parti!
Les recherches en didactique ont beaucoup modifié le statut de l'erreur dans l'apprentissage et dans l'évaluation: l'erreur n'est plus une faute qui mérite punition, elle fait partie intégrante de l'apprentissage, c'est une étape souvent incontournable, notamment dans la démarche scientifique (le chercheur peut progresser par des essais et des erreurs).
Cette évolution dans les conceptions pédagogiques mérite réflexion, non? Pour commencer, avez-vous lu le glossaire sur le site dans la rubrique"documentation pédagogique"
Avec nos sincères encouragements pour la continuation de votre mémoire et tous nos voeux de réussite en cette année 2000.

----
Béatrice Salviat