Téléchargez la version PDF de ce rapport !

En bref

Lancé en mai 2008, le projet a rencontré un important succès, avec plus de 11 500 inscrits (82% d’enseignants) en juin 2010.

b

Classes inscrites au projet Le climat, ma planète… et moi ! en juin 2010

L’évaluation menée entre mars et juin 2010 a mis en évidence un taux de satisfaction extrêmement élevé :

  • 100% des utilisateurs trouvent le guide pédagogique bien conçu ;
  • 99% des enseignants qualifient de bonne l’adhésion des élèves au projet et de positive l’évolution de leurs connaissances scientifiques sur le sujet ;
  • 94% des enseignants considèrent que ce projet a eu un impact positif sur la prise de conscience « citoyenne » des élèves quant-à-la protection de l’environnement.

Ci-dessous, les résultats plus en détail, ainsi que la méthodologie de l’enquête.

Méthodologie

L’évaluation menée au printemps 2010 porte sur l’impact du projet Le climat, ma planète… et moi ! en milieu scolaire.
Cette évaluation croise plusieurs données :

  • Les résultats d’une enquête menée auprès des personnes inscrites au projet (plus de détails ci-dessous)

(aspects quantitatifs et qualitatifs)

  • Les statistiques du site Internet du projet (www.leclimatmaplaneteetmoi.fr) : nombre et profil des inscrits, nombre de connexions, de messages reçus…

(aspects quantitatifs)

  • Le nombre de guides pédagogiques envoyés, ainsi que les pays de destination

(aspects quantitatifs)

  • Les interventions réalisées auprès des enseignants, à la demande des autorités éducatives locales (formations, animations pédagogiques…)

(aspects qualitatifs)

  • Les témoignages d’enseignants ou de formateurs exprimés sur le site Internet ou au cours de d’interventions en présence.

(aspects qualitatifs)

Le présent rapport d’évaluation porte essentiellement sur l’enquête, les autres indicateurs ne servant que d’éclairages sur les résultats de cette enquête.

Méthodologie de l’enquête

Entre le 23 mars et le 16 juin 2010, La main à la pâte a procédé à une enquête sous la forme d’un questionnaire en ligne, accessible aux seuls utilisateurs inscrits au projet Le climat, ma planète… et moi ! (protection par mot de passe)
Ce questionnaire comportait 19 questions, organisées en 3 parties :

  • Profil de l’utilisateur
  • Mise en œuvre du projet dans la classe
  • Opinion

Le détail des questions est donné en Annexe de la version PDF de ce rapport.

1150 personnes se sont rendues sur la page du formulaire, mais seules 332 personnes ont répondu à l’ensemble des questions (en raison d’un problème technique, beaucoup ont perdu leur mot de passe et n’ont pu le récupérer pour remplir le formulaire).

Résultats de l’enquête

Profil des utilisateurs

Sans surprise, la grande majorité des inscrits au projet Le climat, ma planète… et moi ! sont des enseignants ou des enseignants stagiaires (82%). Le reste est constitué de formateurs de l’éducation nationale ou d’animateurs qui travaillent dans des associations œuvrant dans  l’éducation au développement durable.

 

Plus surprenant, s’agissant d’un projet conçu et ciblé pour le cycle 3 (CE2, CM1, CM2), est la part importante d’enseignants exerçant dans d’autres niveaux de l’école primaire (cycles 1 et 2 : 7%), mais également en collège et lycée (8%). De nombreux témoignages ont par ailleurs montré que ce projet était facilement adaptable au secondaire.

 

Les enseignants interrogés déclarent une pratique régulière des sciences en classe (77%), mais seuls 27% disent utiliser régulièrement des ressources de La main à la pâte (68 % déclarent les utiliser « de temps en temps »).

Ce sont donc des acteurs occasionnels plutôt que des habitués ou des inconnus de La main à la pâte, comme en témoigne également le fait que la plupart d’entre eux a pris connaissance de ce projet à travers la communication faite par La main à la pâte (59 % : site internet, mailing, animations pédagogiques…) ou par le bouche à oreille (28% : collègue enseignant, formateurs…).

Une préférence pour la version papier du guide pédagogique

La préférence des enseignants pour la version papier du guide pédagogique est frappante : 99% a souhaité, lors de l’inscription, recevoir (gratuitement) le livre plutôt qu’utiliser la version en ligne. 90% l’ont effectivement reçu.

Les 10% qui ne l’ont pas reçu sont :

  • Pour  un tiers, des personnes ayant mal renseigné leur adresse ou ayant été victime d’erreurs dans l’acheminement postal (taux de retour de  3%)
  • Pour les deux tiers des personnes qui se sont inscrites après janvier 2010, date à partir de laquelle la diffusion gratuite du guide pédagogique (version papier) a cessé faute de crédits (9 600 exemplaires ont été distribués). Les nouveaux inscrits sont informés du fait que le module pédagogique Le climat, ma planète… et moi ! est toujours accessible gratuitement dans sa version électronique (en ligne sur le site du projet www.leclimatmaplaneteetmoi.fr)

Depuis janvier 2010, les inscriptions au projet continuent (plus de 1000 inscriptions en 6 mois) mais le rythme s’infléchit peu à peu traduisant, là aussi, la préférence des enseignants pour les ressources « papier ».

 

Mise en œuvre dans 85% des classes

La diffusion des guides pédagogiques s’est traduite par une mise en œuvre effective dans plus de 85% des classes : 11% des enseignants ont mené toutes les activités proposées dans le module pédagogique (23 séances, soit environ 34H30), 74% partiellement (durée moyenne : 9 séances, soit environ 13H30).

 

Rappelons que ce guide pédagogique propose un vaste choix d’activités expérimentales ou documentaires réparties en 23 séances, volontairement nombreuses afin de permettre aux enseignants de « piocher » et construire leur propre progression. Les auteurs conseillent un parcours en 12 séances (les 11 autres séances étant identifiées comme « optionnelles »). Cette hiérarchie se retrouve dans la pratique, les séances optionnelles étant moins fréquemment mises en œuvre que les autres.

Le manque de temps est la première raison invoquée par les 15% d’enseignants qui n’ont pas fait le projet en classe. Viennent ensuite la réception trop tardive du guide pédagogique par rapport au calendrier scolaire, ou encore l’inadéquation entre le niveau de la classe (cycle 2) et la cible du projet (cycle 3). La quasi-totalité de ces enseignants (90%) déclarent souhaiter mettre en œuvre le projet dans leur classe l’an prochain.

Si l’on interroge l’ensemble des enseignants (qu’ils aient effectivement fait, ou pas, le projet) : 89% d’entre eux souhaitent le (re)mettre en œuvre l’an prochain dans leur classe, témoignant ainsi de la bonne opinion qu’ils ont du guide pédagogique (cf détails ci-dessous).

Une très bonne opinion du projet

Toutes les personnes interrogées ont trouvé le guide pédagogique « plutôt bien fait » (30%) ou « très bien fait » (70%). Il est remarquable de ne constater aucune opinion négative, ce qui concorde avec les témoignages recueillis sur le site ou lors d’animations pédagogiques.

Seuls 5% des enseignants l’ont trouvé « plutôt difficile », la majorité l’ayant trouvé « plutôt facile » (70%) ou « très facile » (25%) à mettre en œuvre. Cette opinion valide a posteriori les choix initiaux visant à produire un module pédagogique clé en main, ne requérant aucune connaissance ou expérience spécifique de la part des enseignants, et ne nécessitant que du matériel courant et peu onéreux.
Cet aspect est sans doute une des clés (avec la gratuité) du succès du projet.

Les remarques ou suggestions portant sur l’amélioration possible du guide pédagogique font part d’une durée trop longue de certaines séances et, plus rarement, de la nécessité d’introduire un outil d’évaluation.

Prolongements numériques

Certaines séances du guide pédagogique trouvent des prolongements multimédias, à travers 6 animations flash réalisées en partenariat par La main à la pâte et La Cité des sciences et de l’industrie. Ces animations interactives, en ligne dans l’espace « élèves » du site www.leclimatmaplaneteetmoi.fr montrent l’influence des climats sur la végétation, permettent de simuler la montée du niveau des mers, de modéliser l’albédo de la planète, le mécanisme de l’effet de serre ou le cycle du carbone. La dernière permet de calculer les émissions de CO2 d’un individu.

Ces animations ont été utilisées dans la moitié des classes (51%). Les enseignants ne les ayant pas utilisées invoquent pour la plupart le manque d’équipement de l’école.

Seuls 5% des membres inscrits au site Le climat,  ma planète… et moi ! participent activement aux échanges sur le forum ou le blog, mais ils sont plus de 80% à suivre ces échanges et à y trouver un intérêt. Le site Internet du projet est donc un réel outil d’accompagnement des classes, comme le montrent par ailleurs ses statistiques :

  • plus de 300 messages ont été postés sur le forum ou le blog du site (2/3 ont été diffusés)
  • plus de 3 500 messages ont été reçus via le bouton « contact » du site.
  • Le site a totalisé 686 000 pages vues entre mai 2008 et juin 2010.

Ce projet a bénéficié du soutien de nombreux partenaires : ADEME, Cité des sciences et de l’Industrie, Fondation Ensemble, Fondation Nature et Découvertes, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Ministère de l’Education nationale, MEDDAT, Académie des sciences, Fondation des Treilles…

Ces indicateurs ont fait l’objet d’un rapport détaillé en janvier 2010 intitulé : « Le climat, ma planète… et moi ! Bilan de l’année 2009 », et disponible sur ce blog.

Ce chiffre (81,57%) est quasi-identique à celui obtenu par l’analyse du profil des 11 500 inscrits sur le site (81,64%), montrant que le panel des personnes ayant répondu à l’enquête est parfaitement représentatif de l’ensemble des inscrits au projet Le climat, ma planète… et moi !.

Préférence maintes fois rappelée lors d’animations pédagogiques ou de formations. La mise à disposition gratuite d’un « vrai » guide du maître (au sens, publié par un éditeur) semble être une composante importante du succès du projet.

Plus de 130 témoignages d’enseignants, formateurs et scientifiques sont visibles dans l'espace presse de ce site.