Partager la science avec de jeunes ingénieurs - Fabrication d’une catapulte

Auteurs : PATRICIA LATGE(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] En prolongement d’une classe-découverte sur le Moyen-Age et dans le cadre de l’ASTEP, 33 élèves de deux classes (une ULIS et l’autre CE2/CM1) de l'école Henri Puis de St-Orens-de-Gameville, accompagnés de leurs enseignants et de deux élèves ingénieurs en mécanique, ont entrepris la fabrication d’une catapulte. Pendant deux semaines, les élèves répartis en deux groupes mélangés ont vécu une réelle démarche d’investigation. A partir des observations réalisées lors de la classe-découverte, chaque groupe a émis une hypothèse sur le fonctionnement d’une catapulte, élaboré puis réalisé un prototype. Le test des prototypes a permis d’identifier les concepts scientifiques mis en œuvre, les critères d’évaluation des performances et les paramètres intervenant dans le fonctionnement de la catapulte. Ils ont finalement réussi à produire une catapulte capable de lancer un objet à plusieurs mètres avec précision.
Durée :
2 semaines
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

Dossier lauréat d'un Second Prix de La main à la pâte 2016

33 élèves, 9 d’ULIS et 24 de CE2/CM1, ont eu le plaisir de partager deux semaines de sciences avec 2 jeunes élèves ingénieurs. Ce projet inter‐niveaux a été intégré dès le début de l’année aux projets de classes.

En prolongement d’une classe découverte « Histoire et Patrimoine » sur le Moyen‐Age au mois de mars, dans le cadre de l’ASTEP (accompagnement en science et technologie à l'école primaire), 2 élèves ingénieurs en mécanique, en collaboration avec les enseignantes, ont tout d’abord préparé la séquence : « Fabrication d’une catapulte ». Puis pendant deux semaines, les 33 élèves « mélangés » et répartis en deux groupes, accompagnés par leurs enseignantes et les élèves ingénieurs, ont vécu une réelle démarche d’investigation pour parvenir à la fabrication de leur catapulte.

En s’appuyant sur les observations réalisées lors de la classe découverte, les élèves ont tout d’abord émis des hypothèses sur le fonctionnement d’une catapulte. Puis à partir d’une première analyse, ils ont élaboré un prototype qu’ils ont testé afin d’identifier les concepts scientifiques, des critères d’évaluation des performances et les paramètres intervenant dans le fonctionnement d’une catapulte. Ils ont ensuite fait évoluer leur production jusqu’à obtenir une catapulte capable de lancer un objet à plusieurs mètres, avec précision.

A l’issue de la séquence, les deux élèves ingénieurs ont organisé un « défi catapultes » au cours duquel tous les élèves ont testé leurs catapultes et échangé sur les différents modes de conception. En fin d’année, dans le cadre d’une exposition sur la « classe découverte », tous les élèves ont présenté leurs travaux à leurs parents et aux autres classes de l’école.