Les sciences expérimentales pour apprivoiser l’erreur

Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] – Partant du constat que la peur de l’échec chez ses élèves, au cursus scolaire déjà difficile, entrave largement leur progression dans les apprentissages, une enseignante de cet Établissement médico-éducatif (EME) a choisi d’utiliser les sciences comme médiation pour permettre à ses élèves « d’apprivoiser l’erreur ». À partir de différents ateliers sur le thème de l’électricité, les élèves ont été confrontés à la difficulté qu’est d’élaborer soi-même ses hypothèses, son protocole expérimental et éventuellement se rendre compte que l’on peut s’être trompé. Mais la curiosité et la motivation des élèves les ont aidés à faire face, à se dépasser et à progresser. Ce projet a abouti à la fabrication de jeux comme un « Docteur Maboule » ou une « Main tremblante ».
Objectif :
Développer une réflexion à partir de l’action et de la manipulation. Faire des hypothèses et les mettre à l’essai. Acquérir une attitude de « chercheur » où l’erreur est possible et nécessaire et donc s’y familiariser. Favoriser un ancrage dans le réel.
Matériel :
  • matériel d’électricité (piles, ampoules, fils)
  • matériel de classe
Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

         

         

 

Ce projet a été récompensé par un prix Main à la pâte en 2015.

>>> Téléchargez le dossier en format pdf <<<

Addons