Des cristaux fascinants

Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] - Le contexte était prometteur : inscrire l’étude des « mélanges et solutions » dans un double cadre : 2014 a été l’année mondiale de la cristallographie, et Madame Barbey, maître de conférence à l’Université Paris XIII et mère d’un élève de la classe, pouvait accompagner le projet, et mettre à disposition tout le matériel de laboratoire nécessaire. On va donc passer de la tentative de dissolution de divers solides dans l’eau (craie, sable, sel, sucre), à la fabrication de monocristaux, en sept séances qui permettent chacune d’acquérir nouvelles connaissances et capacités.
Objectif :
Etudier les mélanges et les solutions possibles, avec l’eau ou d’autres composés. Apprendre des procédés scientifiques tels que les mélanges ou les séparations de constituants. Comprendre l’utilité de la mesure en sciences. Apprendre à manipuler comme un vrai scientifique grâce à la présence d’un intervenant scientifique.
Matériel :

Soutien et apport de matériel de la part de d’un parent d’élève et maître de conférences en Chimie à l’Université Paris XIII.

Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

Dossier présenté par Denis BOUDRY, directeur et professeur d’une des classes.

Les deux enseignants, d’un extrait de programme officiel de cycle 3, font naître des arbres à cristaux, dont les éclats ont largement fait écho à ceux qu’ils ont sans aucun doute vu briller dans les yeux de leurs élèves pendant toutes ces séances de sciences.

Le contexte était prometteur : inscrire l’étude des « mélanges et solutions » dans un double cadre : 2014 a été l’année mondiale de la cristallographie, et Madame Barbey, maître de conférence à l’Université Paris XIII et mère d’un élève de la classe, pouvait accompagner le projet, et mettre à disposition tout le matériel de laboratoire nécessaire.
La démarche est rigoureuse, alliant observations, questionnements, expérimentations, consignation de l’ensemble dans un cahier d’expériences, inspiré du cahier de laboratoire présenté par Madame Barbey.

La progression visée par les enseignants est toujours devancée par les propositions des élèves, manifestement actifs et engagés dans la réflexion comme dans la réalisation.
On va donc passer de la tentative de dissolution de divers solides dans l’eau (craie, sable, sel, sucre), à la fabrication de monocristaux, en sept séances qui permettent chacune d’acquérir nouvelles connaissances et capacités. En lisant le dossier de présentation, très soigné, très illustré, très complet, dont la rédaction épouse le rythme de progression des activités, on est frappé par le soin particulier apporté à la démarche scientifique : grand respect des règles de sécurité ; observations, échanges oraux, construction d’une trace écrite rigoureuse et individuelle qui a pris son sens dans le cahier de laboratoire du chercheur ; réalisations expérimentales par les élèves, avec du matériel de laboratoire ; réalisations de mesures, introduction des notions de précision et de répétabilité ; travail collectif de construction d’un résultat expérimental ; construction systématique d’un savoir structuré à partir de la démarche.

Les élèves n’ont pu qu’être enrichis par ce projet, véritablement ciselé par deux enseignants qui ont compris les enjeux de formation liés à l’enseignement scientifique dès l’école primaire, et que nous ne pouvons que féliciter, pour les encourager à poursuivre ainsi avec tous les enfants qui leur sont confiés.

Lien vers le dossier complet au format pdf.

Addons