Actions phares 2014

Les matériaux dans l'habitat : des besoins aux innovations

25 et 26 mars 2014, site de Saint-Gobain Recherche à Aubervilliers

Dans le cadre de la relation de mécénat qui lie la Fondation La main à la pâte au groupe Saint-Gobain, une action de développement professionnel à destination des formateurs du premier et du second degré a été proposée au catalogue 2013-2014 de l'offre de développement professionnel du Centre national du réseau des Maisons pour la science.

 

À la découverte de Saint-Gobain recherche

Cette action de deux journées a été conçue conjointement par des collaborateurs du groupe Saint-Gobain et des formateurs de la Fondation la main à la pâte, pour que les participants découvrent Saint-Gobain Recherche (SGR), centre de recherche et développement dédié à l'habitat du groupe Saint-Gobain : enjeux de la recherche industrielle, interactions entre activités de recherche et de développement, diversité des métiers, etc.

Comme pour l'ensemble de l'offre de développement professionnel du réseau des Maisons pour la science, cette action articulait de façon équilibrée des temps de mise en situation d'investigation, des temps d'échange entre les participants et les scientifiques et des temps de réflexion sur la transposition des notions nouvellement acquises dans une pratique pédagogique. Le DomoLab, lieu de rencontre entre acteurs de la construction, s'est révélé une mine d'idées pour des activités de classe. Les scientifiques de SGR ont communiqué leur passion pour leur sujet de recherche, et ont montré à quel point la pluridisciplinarité comptait dans leur activité.

Selon les mots de l'un des participants : "Enfin une action de formation construite en partenariat avec une entreprise française prestigieuse".

 

Mise en situation d'investigation : "Quel vitrage pour mon projet architectural ?"      

Mise en situation d'investigation pour adultes :

" Quel vitrage pour mon projet architectural ? "

 

Perspectives

Cette action a été reconduite en 2015, puis en 2016 dans un format développé incluant, outre les deux journées à Saint-Gobain Recherche, deux rendez-vous à distance entre participants et formateurs et un accompagnement personnalisé des groupes de participants. Cette modalité hybride entre travail en présence et à distance favorise l'appropriation des contenus par les participants. L'action est dorénavant ouverte non seulement aux formateurs, mais aussi aux professeurs de sciences au collège impliqués dans des enseignements pluridisciplinaires. En 2017, l'action sera prolongée pour intégrer une visite e site de production, qui fera écho à celle du centre de recherche.

 

Préserver la qualité de l'eau

Un partenariat école / entreprise exemplaire

L’école des sciences de Châteauneuf-les-Bains, centre pilote de La main à la pâte, développe depuis trois ans un projet en partenariat avec la Fondation Duval et l’entreprise Aubert et Duval, sur le site industriel des Ancizes. En 2011-2012 et en 2012-2013, le travail a porté sur «L’air et les polluants de l’air». Le projet a continué en 2013-2014 sur  le thème de «La préservation de la qualité de l’eau». Sept classes du bassin d’emploi de l’usine des Ancizes ont pu bénéficier de cette action.

Les professeurs des écoles ayant engagé leur classe dans le projet ont participé à un stage de 3 jours inscrit au Plan de Formation Départemental. Le contenu de la formation a été élaboré avec l’aide de la Maison pour la Science en Auvergne et a permis aux enseignants d’interagir avec des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens spécialistes de la qualité de l’eau. L’entreprise Aubert et Duval a ouvert ses portes aux enseignants, qui ont pu découvrir le fonctionnement des installations de traitement des eaux usées de l’aciérie des Ancizes. Des mallettes de matériel accompagnées d’un guide pédagogique ont été constituées pour chacune des classes participantes, grâce au soutien de la Fondation Duval.

 

Formation dédiée aux professeurs des écoles


Un événement final est venu clore le projet, valorisant les travaux effectués par les élèves tout au long de l’année scolaire. Chaque classe a présenté une «communication scientifique» sur un sujet qu’elle avait plus particulièrement travaillé : comment nettoyer de l’eau sale ? Comment fonctionne une station d’épuration ? Comment une entreprise comme Aubert et Duval traite-t-elle ses eaux usées ? etc. Cette journée de rencontre s’est déroulée en présence de membres du personnel de l’entreprise, d’acteurs de l’Education Nationale, du directeur de la Maison pour la Science en Auvergne et d’élus du territoire. Elle a été parrainée par M. Ghislain de Marsily, hydrologue et membre de l’Académie des Sciences.
 

Elèves impliqués dans le projet en pleine expérimentation

Ce projet a permis aux classes participantes d’étudier des points de programme d’enseignement de l’école primaire tout en s’ouvrant sur le monde professionnel,  et de saisir l’importance des métiers scientifiques et techniques dans l’entreprise.
 

Perspectives

Cette action a été reconduite pour l’année scolaire 2014-2015 et a touché 10 nouvelles classes du bassin d’emploi. L’école des sciences de Châteauneuf-les-Bains, la Maison pour la science en Auvergne et l’entreprise Aubert et Duval ont innové ensemble, ouvrant la voie à une transposition dans d’autres régions, avec d’autres entreprises partenaires.
 

Retour à la page d'accueil Education, Recherche et Entreprise

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Académie des sciences