Exposition "Les écrans, le cerveau... et moi !" à Nogent-sur-Oise

Portrait de Gabrielle Zimmermann

Le Centre Pilote de Nogent-sur-Oise organise jusqu'au 20 juin 2014 une exposition intitulée "Les écrans, le cerveau... et moi !" à l'Ecole Georges Charpak. Fruit du travail des classes de plusieurs écoles relevant du Centre Pilote (CE2, CM1, CM2), cette exposition va bien au delà du simple compte rendu d'un travail de classe fondé sur le module "Les écrans, le cerveau... et l'enfant" proposé par la Fondation La main à la pâte. Les activités de classe mais aussi leurs multiples prolongements sont présentés avec une grande inventivité, par les élèves eux mêmes.

Un espace dédié aménagé en "box-ateliers"

Située dans le hall de l'école, l'exposition est conçue comme un espace intime invitant à la curiosité. On en passe la porte pour se retrouver au carrefour d'une douzaine de box proposant chacun un atelier différent. L'ensemble est décoré de grandes fresques suspendues, produites par les élèves pour évoquer toutes les notions découvertes au cours de l'année 2013-2014 sur ce thème, ainsi que des éléments de leur "charte pour le bon usage des écrans".

Des élèves-guides pour inviter les visiteurs à la curiosité

Issus des différentes classes ayant conçu l'exposition, les élèves-guides viennent - par demi-journées - accueillir les visiteurs et leur faire découvrir les activités scientifiques. Leur mission ? Inviter le visiteur à explorer une fonction donnée du cerveau et à en découvrir quelques propriétés au cours d'une activité pratique semblable à celle menée en classe. Sans jamais donner les réponses de prime abord, ils sont là pour placer le visiteur en situation de réflexion et attiser sa curiosité. Ces visiteurs sont les élèves des autres classes (écoles primaire et maternelle), des élèves du collège (classe de 3e) et des parents.

Les ateliers

Tout autour de l'exposition, les élèves-guides reçoivent les visiteurs au sein des box thématiques et leurs proposent de mener une brève mise en situation scientifique. Certaines manipulations sont celles menées en classe, mais les box proposent également beaucoup de contenu inédit imaginé par les élèves. Dans chaque box, des panneaux muraux présentent et illustrent le travail mené durant l'année scolaire. Dans plusieurs de ces alcôves de sciences, du matériel de projection et un accès à l'informatique permettent d'accompagner les activités de supports multimédias.

L'image et le son

La partie pratique de cet atelier propose deux activités : "Le paysage sonore" invite à découvrir comment l'ajout d'ambiances sonores différentes à des images éveille en nous des impressions et émotions différentes. "La trahison des images", dans un second temps, propose d'étudier de quelle façon l'agencement et la contextualisation d'images permettent d'orienter l'interprétation que l'on en fait. Ces deux activités sont accompagnées de supports multimédias et de grilles de réponses réalisés par les élèves.

Couleurs et arômes

Autour de la question "ce que l'on voit influence-t-il ce que l'on sent ?", le visiteur fait une nouvelle fois l'expérience de la façon dont nos sens coopèrent pour nous permettre d'interpréter le monde qui nous entoure. Est-il facile de reconnaître quel est le parfum de chaque fiole, lorsque la couleur du liquide contenu est en désaccord ? Loin de là !

Une illusion de mouvement

Dans ce box, les élèves-guides font découvrir au visiteur que les images en mouvement, à l'écran, résultent d'une illusion d'optique permise par la succession rapide d'images fixes. Le support à cette réflexion est la projection de films en "stop motion" réalisés par les élèves eux-mêmes. Enfin, le visiteur est invité à découvrir les folioscopes et zootropes fabriqués par les classes, puis à dessiner et construire le sien.

Les automatismes

A l'aide d'un jeu conçu autour du "Test de Stroop", le visiteur découvre que notre cerveau est capable d'acquérir des automatismes contre lesquels il est très difficile de lutter, une fois qu'ils sont en place.

2D ou 3D ?

Par des panneaux (dont un tactile) et la projection d'images en "3D" à regarder avec des lunettes spéciales fabriquées par les élèves, les visiteurs explorent la différence entre les notions de 2D et la 3D. Ils réalisent que les images en "3D" du cinéma sont en réalité une illusion de volume fabriquée grâce à la superposition de deux images en 2D et le port de lunette spéciales pour les regarder.

Une illusion de taille

Les élèves-guides commentent au visiteur leurs photos truquées donnant l'impression que le protagoniste est très petit ou très grand par rapport à un objet ou une autre personne. Comment sont-elles faites ? il a fallu se mettre plus loin ou plus près que l'objet pour acquérir une "taille apparente" différente ! Sur les murs du box, de nombreuses photos de créations d'élèves illustrent leur fine compréhension et leur maîtrise de ces trucages de cinéma !

Concentration et distraction

En visionnant la vidéo "The Monkey Business Illusion", le visiteur réalise que nous pouvons ne pas remarquer certains événement, lorsque nous sommes très concentrés sur une tâche particulière. Le parallèle est fait avec des situations de la vie quotidienne, en relation ou non avec l'utilisation des écrans.

La mémoire

Au cours d'un "jeu de kim", le visiteur est invité à tester ses capacités de mémoires immédiates : après deux minutes d'obervation d'une image, celle-ci est cachée et 5 questions lui sont posées quant aux éléments qui y figuraient. Par la suite et pour illustrer à la fois nos capacités de mémoire à long terme et de partage de ces souvenirs, le visiteur est invité à écrire sur un carton un événement marquant de sa vie et à l'accrocher sur un "mur de mémoire collective".

Bilan sur les fonctions du cerveau et le jeu de l'oie du cerveau et des écrans

Dans l'îlot central de l'exposition, le visiteur est invité à faire le bilan de ses découvertes et à placer sur un grand cerveau (illustré par les dessins des élèves) des étiquettes correspondant aux différentes fonctions du cerveau. Toujours dans cet ilôt central et au cours d'un jeu de l'oie aggrémenté de questions concoctées par les enfants, le visiteur revisitera à nouveau les connaissances acquises au fil de l'exposition.

Les écrans et nous

Dans un dernier box, la projection d'un film documentaire est proposée. Réalisé et tourné par les élèves, il est constitué des inteviews d'élèves de primaire, de collège et de parents, au sujet de l'usage que chacuns ont des écrans. Combien en possèdent-ils ? Pour quoi s'en servent-ils ? Pourraient-ils s'en passer ? Après la projection, le visiteur est invité à répondre anonymement à un bref questionnaire sur ses propres pratiques, à insérer dans une urne. Ceux qui utilisent le plus ces outils ne sont pas forcément ceux que l'on croît !

Conclusion

Ce travail de toute une année, plus que remarquable, est une explosion de trouvailles de communication scientifique. Un grand bravo aux élèves des classes ayant conçu cette exposition, à leurs enseignants, au personnel du Centre Pilote de Nogent et aux visiteurs - élèves et parents - qui viennent chaque jour en visite !

Commentaires

Une exposition passionnante, interactive et vivante qui émane d'un travail remarquable entrepris par l'équipe enseignante et les élèves de ce secteur.
En espérant que les jeunes cerveaux concernés mettront à profit toutes leurs découvertes pour rester vigilants et donner une juste place aux écrans dans leur vie.
Bravo à tous.

Addons

Partenaires du projet

Fondation La main à la pâte Editions Le Pommier