29 notions-clefs : effet de serre et climat

Pour aller plus loin
Auteurs : Jean-louis Dufresnes(plus d'infos)
Résumé :
Et pour aller plus loin, quelques questions d’enseignants
Publication : 26 Mars 2014

Est-ce que lorsque la concentration de CO2 dans l’atmosphère augmente, la quantité de gaz dans l’atmosphère augmente aussi ou s’agit-il simplement d’une redistribution des concentrations des gaz ?

La combustion de matière organique (bois, charbon, pétrole, méthane…) consomme de la matière organique ainsi que du dioxygène (O2) contenu dans l’air, et libère du dioxyde de carbone (CO2) et de la vapeur d’eau (H2O). La vapeur d’eau se condense assez rapidement et retombe sous forme de pluie. Ne reste ensuite plus que le CO2. L’augmentation de CO2 s’accompagne d’une diminution de O2 (donc d’une redistribution des gaz dans l’atmosphère), mais également d’une augmentation du nombre d’atomes de carbone (C), et donc d’une augmentation de la masse totale de l’atmosphère. Aujourd’hui, le CO2 demeure un gaz très minoritaire (0,03 % environ des molécules de l’air) et le doublement de sa concentration n’augmenterait que très faiblement la masse totale de l’atmosphère (de 0,02 % environ).

Quels sont les pays et les secteurs qui émettent le plus de CO2 ?

Les émissions actuelles de CO2 par habitant sont très différentes d’un pays à l’autre : aux États-Unis, elles sont six fois plus importantes que la moyenne mondiale ; pour l’ensemble des pays de l’OCDE, elles sont trois fois plus importantes ; en France, deux fois ; en Chine, elles sont proches de la moyenne mondiale. Si l’on considère les émissions de CO2 par pays, les choses peuvent être assez différentes. Par exemple, en Chine, la population étant très importante, les émissions totales pourraient prochainement dépasser celles des États-Unis, même si la consommation par habitant reste beaucoup plus faible. Au niveau mondial, la répartition de la consommation d’énergie se divise à peu près équitablement en trois secteurs : un tiers pour le tertiaire et l’habitat, un tiers pour l’industrie et la construction et un tiers pour les transports.

Bibliographie

  • Robert Sadourny, Le climat est-il devenu fou ?, Le Pommier, 2002. Un excellent petit livre, simple et clair, qui résume les connaissances scientifiques actuelles sur les conséquences climatiques d’une augmentation des gaz à effet de serre.
  • Robert Kandel, Le Réchauffement climatique, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2002 ; 3e éd. 2009. Un livre plus complet, mais plus difficile d’accès.
  • Hervé Le Treut et Jean-Marc Jancovici L’Effet de serre. Allons-nous changer le climat ?, Flammarion, coll. « Champs », 2004. Un livre qui présente les mécanismes des changements climatiques, les conséquences mais aussi les causes, les pays et les secteurs responsables des plus fortes émissions…
  • Jean Jouzel et Anne Debroise, Climat : jeu dangereux, Dunod, 2004. Un livre qui présente aussi bien les variations passées du climat que les projections futures et explique comment la question scientifique des changements climatiques a pris forme et comment le rôle des activités humaines sur le climat a progressivement été établi.
  • « Le réchauffement climatique », Sciences et Avenir, hors-série n° 150, mars-avril 2007.
  • Didier Hauglustaine, Jean Jouzel et Hervé le Treut, Climat : chronique d’un bouleversement annoncé, Le Pommier, « Le collège de la cité », 2005.
  • Comprendre le changement climatique, sous la direction de Jean-Louis Fellous et Catherine Gautier, O. Jacob, 2007. Ce livre a pour ambition d’apporter au grand public la meilleure information disponible sur le changement climatique. Il met en évidence la complexité du système climatique qui peut évoluer de manière chaotique, par des changements abrupts.
  • David Wilgenbus, Nathalie Bois-Masson et Alain Chomat, Le climat, ma planète… et moi !, Le Pommier, 2008. Un projet pédagogique applicable dans les classes de cycle 3 et destiné à sensibiliser enseignants, enfants et parents au problème du changement climatique.

Multimédia

  • C’est pas sorcier, attention planète fragile, France 3 Éditions, 2004.

Sur la Toile

  • www.effet-de-serre.gouv.fr : le site de la Mission interministérielle de l’effet de serre.
  • www.fondation-lamap.org/climat
  • http://www.ecologie.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=639 : le site de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc). On y trouve notamment des traductions françaises de textes du GIEC.
  • www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/index.htm : le dossier climat du site du CNRS.
  • www.ipcc.ch : le site du GIEC, essentiellement en anglais.

Addons