Vivre avec le Soleil : science, santé et citoyenneté

La santé et la citoyenneté font partie des missions de l'école, et même de ses priorités.

Depuis quelques années, on constate une augmentation très forte des cancers de la peau et des cataractes liés aux surexpositions solaires pendant l'enfance. Dans ce contexte, l'Organisation Mondiale de la Santé , l'Académie de médecine et plus récemment le Plan cancer recommandent fortement de mener des actions de protection et d'éducation auprès des enfants.

C'est pourquoi La main à la pâte et l'association Sécurité Solaire (centre collaborateur de l'OMS) lancent cette année un projet nommé « Vivre avec le Soleil » qui permet d'articuler apprentissages scientifiques, éducation à la santé et éducation à la citoyenneté.

La démarche d'investigation, chère à La main à la pâte, permet aux enfants de réellement prendre conscience des enjeux (quels sont les effets positifs et négatifs du Soleil sur notre santé), mais aussi de comprendre les phénomènes (le rôle des ultraviolets, le rôle de la couche d'ozone) et de reconnaître les situations, les heures, les lieux, qui présentent le plus de risques.

Se protéger du Soleil n'apparaît alors plus comme un simple discours de l'adulte, plus ou moins moralisateur, mais comme une nécessité, découverte par eux, et dont ils ont pu tester l'efficacité par l'expérimentation grâce à un matériel adapté.

Réciproquement, l'éducation à la santé est une bonne thématique pour initier une activité scientifique dans la classe. Les élèves que nous pouvons observer dans les classes participantes sont concernés et s'impliquent fortement, avec enthousiasme, et deviennent eux-mêmes des acteurs de prévention dans leur entourage.

Ce programme d'éducation à la santé par les sciences est disponible sur le site Internet de La main à la pâte http://www.fondation-lamap.org ou aux éditions Hatier sous le titre « Vivre avec le Soleil ».

Télécharger le MP3