« Un jardin à l'école » .4. Quelles sont ces petites bêtes ?

Emmanuel Davidenkoff  : Nouveau rendez-vous avec l'école Compayré 2 située à Meaux. On a déjà parlé de ce jardin tout à fait extraordinaire qu'avait construit l'école l'année dernière qui lui avait valu un prix la « Main à la Pâte » de l'Académie des sciences. Ce jardin vit encore et vous vous êtes rendu compte Marianne que les élèves ne se contentaient pas de le regarder comme quelque chose de joli, ils allaient fouiller à l'intérieur.

Marie-Anne Letertre  : On a observé différents comportements. Il y a des enfants qui s'amusent avec les petites bêtes qu'ils connaissent très mal dans ces quartiers là avec des comportements plutôt protecteurs à essayer de les préserver et puis d'autres comportements plutôt destructeurs c'est-à-dire que les enfants vont écraser les bêtes qui ont un aspect qui leur déplait en pensant que ces animaux sont des animaux nuisibles.

E.D.  : Alors il y a des vers, des pucerons, des coccinelles et à partir de ces comportements vous avez construit tout un enseignement.

M.-A.L.  : Voilà. On a décidé d'observer les différents animaux du jardin. Les enfants les ont dessiné, ont compté le nombre de pattes, les antennes, les ailes, leur façon de se déplacer, la couleur. A partir de cette classification les enfants ont voulu connaître le régime alimentaire de chaque animal. Ils ont dressé des menus. Ils se sont aperçu des interactions entre les comportements alimentaires et ils ont bien compris la notion de chaîne alimentaire et la nécessité de préserver chaque animal.

 

Ce travail a obtenu un prix « Main à la Pâte » remis à l'Académie des sciences le 1/02/2005.