« Le petit train des Côtes du Nord ».1

Emmanuel Davidenkoff  : pour une opération qui concerne actuellement 50 classes du département, plus de 1000 élèves, Goulven Lintanf c'est un défi scientifique qui est soumis à ces élèves autour du petit train des Côtes du Nord. On dit « Côtes-du-Nord » pas « Côtes d'Armor », un point historique déjà, ce petit train n'existe plus ?

Goulven Lintanf  : Non il ne reste plus que les vestiges de ce petit train dans les Côtes d'Armor. C'est un petit train réseau qui a été créé en 1905. Le défi pour les élèves c'est de construire un véhicule qui va évoluer sur des rails.

E.D.  : Alors vous leur fixez un certain nombre de contraintes.

G.L.  : Oui. On va en retrouver trois majeures et qui finalement posent le plus de problèmes aux élèves des écoles. Des contraintes historiques tout d'abord c'est-à-dire se raccrocher un peu à ce qu'était le petit train des Côtes du Nord. Des contraintes en terme de matériel utilisé puisque l'utilisation de matériaux de récupération est spécifiée dans le cahier des charges.

E.D.  : Donc je ne peux pas prendre la locomotive de mon petit train électrique par exemple ?

G.L.  : Non l'intérêt c'est justement de construire son petit train et puis pas forcément électrique et enfin de ne pas effectuer d'action extérieure sur ce véhicule.

E.D.  : Donc je ne peux pas mettre une voile sur un wagon.

G.L.  : A priori non.

E.D.  : Goulven Lintanf on parle souvent de la « Main à la pâte » sur France info comme une façon d'amener les élèves vers les sciences. C'est une façon aussi d'amener les enseignants vers les sciences. C'est pas forcément simple au départ mais quand on y va c'est plus facile.

G.L.  : Les enseignants sont mobilisés autour d'un projet commun et donc le défi c'est le défi des élèves avant tout. On veut vraiment que ce défi soit mené par les élèves sans aide forte des enseignants qui ont juste un rôle de guide. Mais savoir qu'on peut bénéficier d'une aide autour d'un projet ça rassure énormément et ça permet d'aller plus facilement vers les sciences en école élémentaire.

E.D.  : Goulven Lintanf je vous remercie. Si vous voulez bien on va se retrouver la semaine prochaine pour rentrer dans le détail de ce défi scientifique « le petit train des Côtes du Nord ».