Les dangers de l'électricité

 

La prévention c'est bien, mais la manipulation est indispensable à la connaissance réelle.

Dans le cadre d'une réalisation de maquette de quartier, lors d'une " réunion de chantier ", un élève a proposé de réaliser l'éclairage de cette maquette. L'idée a été retenue par l'ensemble de la classe. Pour que chaque élève puisse intervenir dans la réalisation, il était nécessaire de faire le point sur les connaissances individuelles en repassant par les manipulations de base : allumage pile/ampoule, ampoule à distance de la pile, bref la réalisation de quelques circuits électriques simples. Chacun savait de quel matériel il avait besoin pour mener à bien ces manipulations.
Et là, surprise. Les élèves sont devenus fébriles et n'osaient pas tenir l'ampoule entre leurs doigts pour la mettre tranquillement au contact de la pile ; cette manipulation a provoqué des réactions d'angoisse, d'excitation imprévues. La grande majorité des élèves était persuadée de se brûler les doigts, de voir des étincelles ou de la fumée jaillir, un élève ressentait même des décharges électriques dans les jambes. Certains utilisaient leurs ciseaux en guise de pinces pour tenir leur ampoule créant bien souvent des courts-circuits.


En fait chez ces élèves l'éducation aux dangers de l'électricité l'emportait sur la compréhension et l'usage raisonné de l'électricité. Le réinvestissement des notions électriques dans la réalisation de la maquette ne pouvait que passer par des manipulations de base préparatoires pour clarifier les connaissances.