L'objet mystérieux... pelote de réjection de chouette !

L'objet mystérieux : l'observation préalable au service de la démarche de découverte

Qu'y a-t-il donc dans ce sachet plastique transparent que les élèves deux par deux viennent de recevoir ? Pour éviter un simple jeu de devinette les élèves devront proposer leur solution en expliquant pourquoi et comment ils en sont arrivés à leur conclusion.
Les informations visuelles se montrant insuffisantes : " c'est gris-brun ", " on dirait de la terre ", ils vont demander la possibilité d'ouvrir le sachet.
" Oui, mais sans sortir le contenu tout d'abord. "

La prise de renseignements devient non seulement visuelle mais aussi olfactive : " ça sent mauvais ". Elle va influencer la suite de leur investigation : " On peut le sortir avec les doigts ? ". La prudence incite à utiliser des cure-dents, des pointes de crayon ou de compas.
Posé sur une feuille, l'objet laisse apparaître des éléments blanchâtres identifiés comme de possibles petits os.

" On peut les dégager, gratter, ouvrir l'objet ? ".
Précautionneusement l'objet va être mis à plat, disséqué et ses différents constituants tentés d'être identifiés : de petits os, de la terre, des plumes, des poils.

" Des restes d'animaux morts ", " des restes de repas ".
On a compris : les élèves cherchaient à identifier des pelotes de réjection de chouette effraie. L'observation minutieuse et contrôlée leur a permis à chaque étape de la tentative de reconnaissance d'adapter au mieux leur démarche.